Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 UNIS DANS L'EGLISE MARDI 19 JUIN 2007 (SUITE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: UNIS DANS L'EGLISE MARDI 19 JUIN 2007 (SUITE)   Jeu 21 Juin 2007 - 19:25

Éphésiens 5 : 1-2

1 Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés ;
2 et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.


1 L’exemple du Dieu qui pardonne (4.32) est à la base de l’exhortation de Paul ici. En voici le rapport : Dieu vous a pardonné en Christ. A présent, soyez les imitateurs de Dieu en vous pardonnant mutuellement. Un mobile particulier accompagne cette parole : comme des enfants bien-aimés. Dans la vie profane, il y a une ressemblance entre les enfants d’une même famille, et ils cherchent à lui faire honneur. Dans la vie spirituelle, nous devrions manifester notre Père au monde et chercher à marcher d’une manière qui soit digne de notre statut d’enfants bien-aimés.
2 Et marchez dans l’Amour. Ainsi imitez Dieu, et Christ qui s’est donné pour vous. Une offrande et un sacrifice. Dans le temple des Juifs, il y avait des offrandes qui n’étaient pas des sacrifices. Jésus-Christ, lui-même, s’est donné comme offrande et fut sacrifié. La bonne odeur.


1 Corinthiens 12 : 12-25

12 Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps, ainsi en est-il de Christ.
13 Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit.
14 Ainsi le corps n’est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres.
15 Si le pied disait : Parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps, ne serait-il pas du corps pour cela ?
16 Et si l’oreille disait : Parce que je ne suis pas un œil, je ne suis pas du corps, ne serait-elle pas du corps pour cela ?
17 Si tout le corps était œil, où serait l’ouïe ? S’il était tout ouïe, où serait l’odorat ?
18 Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu.
19 Si tous étaient un seul membre, où serait le corps ?
20 Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps.
21 L’œil ne peut pas dire à la main : Je n’ai pas besoin de toi ; ni la tête dire aux pieds : Je n’ai pas besoin de vous.
22 Mais bien plutôt, les membres du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires ;
23 et ceux que nous estimons être les moins honorables du corps, nous les entourons d’un plus grand honneur. Ainsi nos membres les moins honnêtes reçoivent le plus d’honneur,
24 tandis que ceux qui sont honnêtes n’en ont pas besoin. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d’honneur à ce qui en manquait,
25 afin qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres.


12 Comme le corps est un et a plusieurs membres. L’unité de ces dons divers, tous donnés par le même Esprit est imagée par un corps humain, qui a de nombreux membres et organes, aux fonctions différentes, mais faisant tous partie du même corps. Nul membre ne peut déclarer qu’il n’est pas du corps parce qu’il n’est pas œil, oreille, ou un autre organe. Chacun est une partie, chacun est nécessaire, et tous ensemble ils composent le corps. Ainsi en est-il de Christ. Le corps spirituel de Christ, l’église.
13-20 Baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps. Cet Esprit agissant à travers les apôtres et les évangélistes, nous avons tous été baptisés dans un seul et même corps, que nous soyons païens ou Juifs, étant esclaves ou hommes libres. Bien que divers en race et en condition, nous sommes tous devenus membres d’un même corps par le baptême, et tout cela s’est fait sous la direction d’un seul Esprit. Tous, également, recevant cela comme un don, sont abreuvés par L’Esprit.
21 De même qu’il est insensé pour une personne de convoiter le don d’autrui, il est également déraisonnable de déprécier ce don ou de penser qu’on n’a pas besoin des autres. L’œil ne peut pas dire à la main : je n’ai pas besoin de toi ; ni la tête dire aux pieds : je n’ai pas besoin de vous. L’œil peut remarquer les choses à faire, mais il ne peut les réaliser lui-même. Pour cela, il est tributaire de la main. De même, la tête peut savoir qu’il faut aller dans un certain lieu, mais elle dépend des pieds pour s’y rendre.
22 Certains membres du corps paraissent plus faibles que d’autres. Les reins, par exemple, ne semblent pas aussi solides que les bras. Mais ils sont indispensables, alors que les bras ne le sont pas. Il est possible de vivre sans bras ni jambes, et même sans langue, mais nous ne le pourrions pas sans coeur, sans poumons, sans foie, ou sans cerveau. Pourtant, ces organes absolument nécessaires ne s’exposent pas au regard du public. Ils accomplissent leurs fonctions sans ostentation.
23 Certains membres du corps sont agréables à la vue, d’autres le sont moins. Nous compensons leur peu d’honneur par des vêtements. Il s’établit ainsi une certaine égalité de traitement qui atténue la différence entre les membres.
24 Les parties du corps qui sont décentes n’ont pas besoin d’une attention particulière. Dieu a disposé les différentes parties du corps en une structure organique. Certains membres sont gracieux, d’autres sont ordinaires. Certains sont à l’aise devant le public, d’autres sensiblement moins. Mais Dieu a mis en nous le sentiment inné en vue d’apprécier toutes les parties du corps, reconnaître qu’elles sont toutes interdépendantes et compenser d’une certaine manière les déficiences de celles qui n’ont pas le même charme.
25 En prenant mutuellement soin les uns des autres, les membres du corps éviteront la division dans le corps. L’un donne à l’autre ce qui lui fait défaut et reçoit à son tour ce qui lui est nécessaire et que seul le frère peut lui donner. Ainsi doit fonctionner l’Eglise. En exagérant l’importance de tel don de l’Esprit, l’Eglise s’expose à des conflits et à des divisions.


Psaumes 133 : 1-3

1 Cantique des degrés. De David. Voici, oh ! qu’il est agréable, qu’il est doux Pour des frères de demeurer ensemble !
2 C’est comme l’huile précieuse qui, répandue sur la tête, Descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron, Qui descend sur le bord de ses vêtements.
3 C’est comme la rosée de l’Hermon, Qui descend sur les montagnes de Sion ; Car c’est là que l’Eternel envoie la bénédiction, La vie, pour l’éternité.


1-3 Le verset du #Ps 133:1 devrait toujours pouvoir trouver son application dans l’assemblée et dans nos familles. En est-il ainsi ? Quand des frères habitent unis ensemble, c’est une chose bonne et agréable pour eux-mêmes, mais avant tout pour le coeur du Père. Les membres de la famille de Dieu sont unis entre eux parce qu’ils sont liés à une même Personne, Christ ; ils forment comme le bord de son vêtement : ce qui est visible de Lui ici-bas {comparer #Ex 28:33-34}. Lui est en haut, vrai Aaron, souverain Sacrificateur ; mais Il a donné son Esprit qui, telle une «huile précieuse», descend sur les frères réunis là où Dieu a commandé la bénédiction éternelle (verset 3 {#Ps 133:3} ; #Ac 2:33 Eph 4 :2-4).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
UNIS DANS L'EGLISE MARDI 19 JUIN 2007 (SUITE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La charité dans l'Eglise
» Les charismes dans l’Eglise (Vidéos)
» Musique dans l'Eglise
» Ratzinger a de fait le pouvoir dans l'Eglise, dixit Jean-Paul Bontemps ...
» Photo etrange dans une eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: