Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 RECEVOIR LE SAINT-ESPRIT MARDI 02 OCTOBRE 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: RECEVOIR LE SAINT-ESPRIT MARDI 02 OCTOBRE 2007   Mer 3 Oct 2007 - 12:27

Le 02/10/07

Recevoir le Saint-Esprit.

Actes 19 : 1-7

1 Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l’Asie, arriva à Ephèse. Ayant rencontré quelques disciples,
2 19-1 il leur dit : 19-2 Avez-vous reçu le Saint-Esprit, quand vous avez cru ? Ils lui répondirent : Nous n’avons pas même entendu dire qu’il y ait un Saint-Esprit.
3 Il dit : De quel baptême avez-vous donc été baptisés ? Et ils répondirent : Du baptême de Jean.
4 Alors Paul dit : Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c’est-à-dire, en Jésus.
5 Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus.
6 Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient.
7 Ils étaient en tout environ douze hommes.


Paul instruit les disciples de Jean à Ephèse. (#1-7)

1-7 Paul, à Ephèse, a trouvé quelques disciples qui considéraient Jésus comme le Messie. Ils n’avaient pas été conduits à attendre les pouvoirs miraculeux du Saint-Esprit, et ils n’étaient pas informés que l’évangile était spécialement le ministère de l’Esprit. Mais ils ont parlé comme étant prêts à en être informés. Paul leur montre que Jean n’a jamais eu dans l’idée que ceux qui étaient baptisés devaient en rester là, mais qu’il leur a dit de croire en Celui qui devait venir après lui, c’est-à-dire en Jésus-Christ. Ils ont accepté avec beaucoup de reconnaissance cette découverte, et ont été baptisés dans le nom du Seigneur Jésus. Le Saint-Esprit est venu sur eux d’une manière surprenante, avec une grande puissance ; ils ont parlé en langues, et ils ont prophétisé, comme le faisaient les apôtres et les premiers païens convertis. Bien que nous ne devions pas attendre maintenant tous ces pouvoirs miraculeux, cependant tous ceux qui professent être des disciples sont appelés à examiner s’ils ont reçu le sceau du Saint-Esprit, dans ses influences qui sanctifient, en réponse à la sincérité de leur foi. Beaucoup semblent ne pas avoir entendu qu’il y a un Saint-Esprit, et beaucoup imaginent que tout ce qui est dit en ce qui concerne ses grâces et ses consolations n’est qu’illusion. A ceux-là il peut être demandé : "de quel baptême avez-vous donc été baptisés ?" car il est évident qu’ils ne connaissent pas la signification de ces signes extérieurs sur lesquels ils placent une grande dépendance.

Luc 11 : 13

13 Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent.

Luc 11 : 5-13 Nous devons venir pour le pain ; pour ce qui est nécessaire. Si Dieu ne répond pas à nos prières rapidement, il le fera cependant en temps voulu, si nous continuons à prier. Observons pour quoi nous devons prier ; nous devons demander le Saint Esprit, non seulement comme essentiel pour bien prier, mais parce que toutes les bénédictions spirituelles sont incluses dans cette condition. Car par les influences du Saint-Esprit nous sommes amenés à connaître Dieu et nous-mêmes, à nous repentir, à croire, à aimer Christ, être ainsi à l’aise dans ce monde, et prêts pour le bonheur dans le prochain. Toutes ces bénédictions notre Père céleste est prêt à les donner à chacun de ceux qui les demandent, et même plus promptement qu’un parent indulgent est prêt à donner de la nourriture à un enfant affamé.
Et ceci est l’avantage de la prière de la foi, car elle apaise et établit le coeur en Dieu.


Actes 2 : 38-39

38 Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.
39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.


38 Repentez-vous et que chacun soit baptisé. L’ordre ne semble pas avoir surpris les auditeurs de Pierre, car cette pratique leur était sans doute familière. Le rite chrétien, comme celui de Jean, est un baptême d’eau accompagné de repentance ; mais il est administré au nom de Jésus et associé au don de l’Esprit. Il a également des implications eschatologiques, mais il dénote l’accomplissement de ce qu’annonçait le précurseur.
39 Car la promesse. Du pardon, et le don de l’Esprit. Pour vous. Même pour ceux qui ont rejeté le Seigneur. Pour vos enfants. Les enfants qui viendront après vous. Pour ceux qui sont au loin Les Gentils. Cette référence aux païens est montrée dans la suite de la phrase. En aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. Pierre parle comme l’Esprit lui donne de s’exprimer, et ne comprenait peut-être pas ses propres paroles.


1 Corinthiens 3 : 16

16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ?

16 Ne savez-vous pas ? Fait appel à une vérité reconnue ; l’expression revient dix fois dans cette lettre. Temple, non pas le grec hieron qui comprend l’enceinte du Temple, mais naos, « le sanctuaire », évoquant l’habitation même de Dieu (cf. #1Pi 2:4-10). Vous : l’Église locale, la communauté de croyants qui adore (cf. #2Co 6:16 ; #Eph 2:21 s.).

Actes 2 : 33

33 Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez.

33 Il l’a répandu. Les merveilles surnaturelles de ce jour merveilleux sont la preuve de l’élévation de Christ. Il a "répandu" l’Esprit sur eux.

Actes 8 : 18-23

18 Lorsque Simon vit que le Saint-Esprit était donné par l’imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l’argent,
19 en disant : Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que celui à qui j’imposerai les mains reçoive le Saint-Esprit.
20 Mais Pierre lui dit : Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent !
21 Il n’y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton coeur n’est pas droit devant Dieu.
22 Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton coeur te soit pardonnée, s’il est possible ;
23 car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l’iniquité.


18-21 Simon le magicien fut profondément impressionné par le fait que le Saint-Esprit était donné quand les apôtres imposaient leurs mains sur les Samaritains. La profonde signification spirituelle de ce geste lui échappait, et il le considérait comme un pouvoir surnaturel qui lui serait bien utile dans son métier. Aussi offrit-il de l’argent aux apôtres pour se procurer ce pouvoir.

La réponse de Pierre indique que Simon n’était pas réellement converti :

1. Que ton argent périsse avec toi. Aucun croyant ne périra jamais (#Jn 3.16).
2. Il n’y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire ; en d’autres termes, il ne faisait pas partie de l’Eglise.
3. Ton coeur n’est pas droit devant Dieu. C’est la description d’une personne inconvertie.
4. Tu es dans un fiel amer et dans les liens de l’iniquité. Ces paroles pourraient-elles se rapporter à une personne régénérée ?
22 Repens-toi donc. Observons que Pierre ne l’invite pas à se repentir de ses péchés, mais de ce grand péché. La pensée de ton coeur. Ce seul péché est si grand, que Pierre semble douter qu’il ne puisse jamais être pardonné, même par la repentance et la prière.
23 Car je vois que tu es. Son grand péché l’a amené à l’état dans lequel il est maintenant décrit. Dans un fiel amer. Ce fiel qui était considéré comme un véritable poison, et l’expression dénote la corruption morale. Les liens de l’iniquité. Il est lié par le péché.


Actes 1 : 4

4 Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il ;

4 Il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem. Parce que, justement dans la citadelle de ses ennemis, où il avait été mis à mort, le Seigneur ressuscité devait être proclamé, son Evangile prêché, le Saint-Esprit envoyé, et son royaume établi. Et aussi parce que le prophète Esaïe avait déclaré que Jérusalem devait être le lieu où l’Evangile devait être prêché en premier. Isa 2:3,5 Mais d’attendre ce que le Père avait promis.
Joe 2:28 Zec 2:10 Joh 14:16 15:26 Mt 3:11
Ils doivent attendre l’Esprit, pour qu’ils puissent parler, le grand jour de l’inauguration du royaume, comme le Saint Esprit leur donnera de s’exprimer. Les conditions de la citoyenneté dans le royaume devaient être annoncées par l’Esprit. 2:4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
RECEVOIR LE SAINT-ESPRIT MARDI 02 OCTOBRE 2007
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment recevoir le Saint Esprit?
» Recevoir - et être baptisé dans - l'Esprit saint
» Chemin de prière "avec l'Esprit Saint" : cliquez pour recevoir "un don du Saint Esprit"
» Neuvaine au Saint Esprit
» Saint-Esprit ,descends sur nous "priere"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: