Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 22 JANVIER 2008 LA VALEUR DE L'INDIVIDU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 22 JANVIER 2008 LA VALEUR DE L'INDIVIDU   Mer 23 Jan 2008 - 13:01

Le 22/01/08

La valeur de l’individu.

Matthieu 10 : 29-31

29 Ne vend–on pas deux passereaux pour un sou ? Cependant, il n’en tombe pas un à terre sans la volonté de votre Père.
30 Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés.
31 Ne craignez donc point : vous valez plus que beaucoup de passereaux.


29 Au sein des plus terribles épreuves, les disciples pourront toujours faire confiance à Dieu pour prendre soin d’eux. C’est la leçon que Jésus enseigne en prenant l’exemple du passereau, cet oiseau commun. Deux de ces oiseaux valaient un sou. Cependant, pas un seul ne meurt sans la volonté du Père, ou sans qu’Il le sache et soit présent. Quelqu’un a dit : « Dieu assiste aux obsèques de chaque moineau. »
30-31 Ce Dieu qui témoigne un tel intérêt aux petits moineaux tient aussi un compte précis des cheveux sur la tête de ses enfants. Quelques cheveux de plus ou de moins ont nettement moins de valeur qu’un moineau. Cela montre que les disciples valent plus pour Dieu que beaucoup de passereaux. Alors, pourquoi craindre ?


Luc 9 : 25

25 Et que servirait–il à un homme de gagner tout le monde, s’il se détruisait ou se perdait lui–même ?

25 En parlant ainsi aux douze, Jésus se rendait certainement compte que le désir de posséder des richesses pouvait constituer un obstacle sérieux sur la voie de la pleine consécration. C’est pourquoi Il ajouta: « Supposez que vous puissiez amasser tout l’or et tout l’argent du monde, que vous puissiez acquérir tous les immeubles et terrains que vous souhaitez, vous procurer toutes les actions et tous les titres, autrement dit tout ce qui possède une valeur marchande, et supposez que dans vos efforts acharnés pour obtenir toutes ces choses, vous passiez à côté du vrai but de votre vie. A quoi vous serviraient tous les biens acquis ? Vous en jouiriez pour un court instant, puis vous devriez les abandonner à tout jamais. Ce serait un marchandage insensé que d’échanger cette vie courte et éphémère contre quelques jouets trompeurs. »

Matthieu 7 : 12

12 Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites–le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes.

12 Le lien entre le v. 12 et ce qui précède semble être celui-ci : puisque notre Père nous accorde de bonnes choses, imitons-le en faisant preuve de bonté envers les autres. Pour savoir si nous agissons bien envers notre prochain, demandons-nous si nous aimerions qu’il agisse de même envers nous. La « Règle d’or » a été édictée sous la forme négative au moins un siècle avant cette parole de Christ, par Rabbi Hillel. Mais en l’exprimant d’une manière positive, Jésus va au-delà de ce qu’il convient de ne pas faire, et ouvre un horizon beaucoup plus vaste, le champ de tout le bien possible. La foi chrétienne ne recommande pas seulement de s’abstenir du mal ; elle encourage le bien.
Cette parole de Jésus est la loi et les prophètes, c.-à-d. qu’elle résume l’enseignement moral de la loi de Moïse et des écrits des prophètes d’Israël. Les croyants qui marchent selon l’Esprit (#Ro 8.4) satisfont la justice exigée par l’A.T. Si tout le monde mettait cette leçon en pratique, tous les domaines de la vie seraient métamorphosés : les relations internationales, la politique intérieure, la vie de famille et la vie d’Eglise.


Romains 8 : 1-2.

1 Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus–Christ.
2 En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus–Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.


Les privilèges des enfants de Dieu

1 Aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ. La marche selon l’Esprit. L’affection de la chair, c’est la mort. L’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix. L’Esprit d’adoption. Héritiers de Dieu. Les souffrances des saints. Les gémissements de la création. Toutes choses concourent au bien des saints. Le but et la prédestination de Dieu. La protection de Dieu pour ses enfants.
Il n’y a donc maintenant. Le "maintenant," qui serait mieux traduit par "c’est pourquoi" désigne l’argumentation du chapitre 7, qui montre qu’en Christ nous sommes délivrés du péché et du fléau de la loi. Aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. Puisque ceux qui sont en Christ sont morts avec lui, 6 :1-4
Ils ont en lui satisfait la loi, et donc ne peuvent être sous la condamnation. Lui, le Sans péché, "fut fait péché pour nous," et nous, qui sommes pardonnés à travers lui, "nous sommes devenus en lui justice de Dieu". 2Co 5:21
Cette condition bénie dépend d’une union vitale avec Christ. "Baptisés en Christ," nous devons marcher en lui, "non selon la chair, mais selon l’Esprit". Comparer Joh 15:1-7 Eph 1:23
2 La loi de l’esprit de vie. L’esprit de vie doit être le Saint Esprit. La phrase entière est équivalente à l’Evangile, qui a été donné aux hommes par l’intermédiaire du Saint-Esprit. L’Esprit nous a dirigé vers une nouvelle vie, et, comme nous sommes morts à la loi et au péché, nous en sommes affranchis. L’Evangile nous a libéré de la loi Mosaïque. Le verset 3, qui explique le verset 2, démontre que l’esprit de vie décrit l’Evangile.


Esaïe 43 : 1-5.

1 Ainsi parle maintenant l’Eternel, qui t’a créé, ô Jacob ! Celui qui t’a formé, ô Israël ! Ne crains rien, car je te rachète, Je t’appelle par ton nom : tu es à moi !
2 Si tu traverses les eaux, je serai avec toi ; Et les fleuves, ils ne te submergeront point ; Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, Et la flamme ne t’embrasera pas.
3 Car je suis l’Eternel, ton Dieu, Le Saint d’Israël, ton sauveur ; Je donne l’Egypte pour ta rançon, L’Ethiopie et Saba à ta place.
4 Parce que tu as du prix à mes yeux, Parce que tu es honoré et que je t’aime, Je donne des hommes à ta place, Et des peuples pour ta vie.
5 Ne crains rien, car je suis avec toi ; Je ramènerai de l’orient ta race, Et je te rassemblerai de l’occident.


Le Ainsi... maintenant est un trait particulier de ces chapitres : l’amour de Dieu, continuellement repoussé, reprend sans cesse l’initiative. La même expression hébraïque se trouve dans 44.1 ; 49.5 ; 52.5 ; 64.8 (7, hébreu).
1-7 donne à Israël, avec des détails éloquents, l’assurance que Christ donne à son Église, à savoir que les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle. Le feu et l’eau, les peuples et les distances ne peuvent prélever aucune dîme : tous ceux que Dieu appelle de son nom (versets 1,7) atteindront le but en sécurité (cf. 40.26). Quelques-uns des nombreux liens qui les unissent à lui sont énumérés : la création, la rédemption, l’appel (verset 1), l’amour (verset 4), l’adoption (verset 6) et l’honneur de son nom (verset 7). Cette relation unique est soulignée par l’image audacieuse d’une rançon humaine (versets 3,4 ; cf. verset 14) -c’est-à-dire que de grandes nations sont tombées et tomberont encore pour frayer le chemin à Israël. Pr 21 :8 parle en termes semblables ; l’autre aspect de ce thème est que les nations recevront d’Israël beaucoup plus qu’elles ne perdent (cf. 42.1-9), et que l’ultime rançon du peuple de Dieu devra être une victime tout à fait différente (cf. 53.8 s.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 22 JANVIER 2008 LA VALEUR DE L'INDIVIDU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mardi Gras 2008
» Semaine du 14 au 20 janvier 2008
» Semaine du 14 au 20 janvier 2008 - on papote
» Évangile et méditation du Mardi 22 Janvier 2008
» Ovni géant observé au Texas Janvier 2008 (témoins multiples)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: