Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LES GRANDS EVENEMENTS DES TEMPS DE LA FIN 05/02/08

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: LES GRANDS EVENEMENTS DES TEMPS DE LA FIN 05/02/08   Mer 6 Fév 2008 - 10:05

Le 05/02/08

Les grands évènements des temps de la fin.

Matthieu 24 : 6-14

6 Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez–vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin.
7 Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.
8 Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.
9 Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.
10 Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres.
11 Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens.
12 Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira.
13 Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.
14 Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.


6 Vous entendrez parler de guerres. La guerre Juive a commencé en 66 après J.C et s’est terminée cinq ans plus tard. Pendant toute cette période, l’empire Romain fut entièrement agité. L’empereur Néron fut vaincu par Galba; six mois plus tard, Galba fut vaincu par Otho; quelques mois plus tard, Otho fut vaincu par Vitelius; celui-ci fut vaincu un peu plus tard par Vespasien. Tous ceux-ci, sauf le dernier, qui accéda au trône peu avant que Jérusalem ne fut détruite, sont morts de mort violente.
7 Des famines. Le résultat naturel des guerres civiles. Tacite, l’historien Romain, dit de cette période : "Elle fut remplie de calamités, horrible par ses batailles, déchirée par les séditions, sauvage même dans la paix".
8 D’après le v. 8, cette période ne marquera que le commencement des douleurs, les premières douleurs d’un accouchement qui donnera naissance à un nouvel ordre sous la domination du Messie-Roi d’Israël.
9 Alors on vous livrera aux tourments. A la persécution. Ceci a trouvé très vite son accomplissement dans les persécutions par les Juifs. La terrible persécution de Néron a rapidement suivi. Et vous serez haïs. Tacite, décrivant la persécution de Néron commencée en 64 après J.C, dit : "les chrétiens étaient haïs par tout le genre humain".
10 Alors aussi plusieurs succomberont. Ils chancelleront, puis tomberont, plutôt que de souffrir pour Christ.
11 Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. Il ne faut pas les confondre avec les faux messies du v. 5. Les faux prophètes se présentent comme les porte-parole de Dieu ; il existe deux moyens de les reconnaître : leurs prédictions ne s’accomplissent pas forcément, et leurs enseignements éloignent toujours les hommes du vrai Dieu. Cette mention des faux prophètes confirme que la tribulation a prioritairement une connotation juive. Les faux prophètes sont associés au peuple d’Israël : l’Eglise, elle, doit se garder des faux docteurs (2Pi 2.1).
12 La méchanceté sera tellement répandue que les sentiments humains d’affection seront de moins en moins visibles ; les actes cruels seront chose courante.
13 Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. Cette affirmation ne signifie évidemment pas qu’à cette époque les hommes seront sauvés par leur persévérance. La Bible présente invariablement le salut comme un don de la grâce de Dieu, reçu par la foi dans la mort et la résurrection de Christ à la place du pécheur. Cela ne signifie pas non plus que ceux qui persévéreront échapperont aux souffrances physiques. Nous avons vu plus haut que de nombreux croyants seront martyrisés (v. 9). C’est un principe général:tous ceux qui tiennent ferme, qui supportent la persécution sans renier leur Maître, seront délivrés lors de la seconde venue de Christ. Que nul ne s’imagine trouver dans l’apostasie un refuge ou un moyen d’échapper. Seuls ceux qui ont la foi véritable seront sauvés. Bien que la foi qui sauve puisse connaître des passages à vide, elle possède toujours, à long terme, la permanence.
14 Pendant cette période, la bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Comme nous l’avons dit en commentant #Mt 4.23, la bonne nouvelle du royaume est celle de la venue de Christ pour établir son règne sur terre, et de l’entrée en jouissance des bénédictions du millénium de tous ceux qui auront reçu le Seigneur par la foi pendant la tribulation.
On interprète souvent-à tort-le v. 14 en disant que Christ ne peut pas revenir chercher son Eglise à n’importe quel moment puisque de nombreuses tribus n’ont pas encore entendu l’Evangile. La difficulté disparaît quand on sait d’une part qu’il s’agit du retour de Christ avec ses saints et non pour eux, et d’autre part que l’Evangile en question est celui du royaume et non celui de la grâce de Dieu (voir comm. de 4.23).
On peut établir un parallèle remarquable entre les événements énumérés dans les v. 3-14 et ceux mentionnés dans Ap 6.1-11. Celui qui monte le cheval blanc est le faux messie ; celui qui est assis sur le cheval roux représente la guerre ; le cavalier sur le cheval noir symbolise la famine et celui qui chevauche la monture pâle, les épidémies ou la mort. Les âmes sous l’autel sont les martyrs. Les événements annoncés dans #Apo 6.12-17 correspondent à ceux prédits dans #Mt 24.19-31.


2 Timothée 3 : 1-5

1 Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
2 Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,
3 insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien,
4 traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu,
5 ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne–toi de ces hommes–là.


1 Les derniers jours dont il est question ici sont ceux entre la période apostolique et l’apparition de Christ quand Il viendra pour établir son royaume.
2 Car les hommes seront etc. Quelques-uns des principaux traits caractéristiques des hommes de cette période sont énumérés. De tels hommes ont toujours existé, en tout temps, mais à l’époque citée par Paul ils seront en majorité.
3 Insensibles : durs de coeur, grossiers, sans pitié ;
déloyaux (vers. angl. : unforgiving 3D « qui ne pardonne pas »): implacables, refusant la paix et la réconciliation ;
Calomniateurs : répandant des fausses rumeurs et la malice ;
Intempérants : sans maîtrise de soi, aux passions déréglées, dévergondés, débauchés ;
Cruels : brutaux, sauvages, sans principes ;
Ennemis des gens de bien (vers. angl. : despisers of good 3D « qui méprisent le bien ») : ils détestent tous ceux qui sont bons et tout ce qui est bon ; ils s’opposent à toutes les formes de la bonté ;
4 Traîtres : faux, sournois ;
Emportés : impétueux, téméraires, sans égards ;
Enflés d’orgueil : prétentieux, vaniteux, hautains ;
Aimant le plaisir plus que Dieu : ils aiment les plaisirs sensuels mais pas Dieu.
5 Ayant l’apparence de la piété. Ceci implique que ceux qui sont ici décrits affectent d’être religieux, adorateurs de Dieu, tout au moins dans leur apparence, dans une Eglise impie. Reniant ce qui en fait la force. Rejetant la puissance de l’Eglise, et n’y consacrant pas leurs vies. Eloigne-toi de ces hommes-là. Ces paroles nous indiquent que cette forme de religion impie avait déjà commencé à se mettre en place à cette époque.


Apocalypse 2 : 12-17.

12 Ecris à l’ange de l’Eglise de Pergame : Voici ce que dit celui qui a l’épée aiguë, à deux tranchants :
13 Je sais où tu demeures, je sais que là est le trône de Satan. Tu retiens mon nom, et tu n’as pas renié ma foi, même aux jours d’Antipas, mon témoin fidèle, qui a été mis à mort chez vous, là où Satan a sa demeure.
14 Mais j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrassent à l’impudicité.
15 De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes.
16 Repens–toi donc ; sinon, je viendrai à toi bientôt, et je les combattrai avec l’épée de ma bouche.
17 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises : A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc ; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit.


12 Pergame. La plus septentrionale des sept Eglises. La ville fut la capitale du royaume de Pergame. Elle était grande et florissante à l’époque où Jean écrivit. Il y existait une population d’environ quatorze mille personnes parmi lesquelles trois mille professaient la foi chrétienne. Celui qui a l’épée aiguë. Voir 1:16
13 Là est le trône de Satan. Dans un centre d’idolâtrie païenne. Pergame était un tel centre, d’une grande réputation. Tu retiens mon nom. Honneur et confiance dans le nom de Christ. Tu n’as pas renié ma foi. Continue fermement à professer Christ dans les persécutions. Aux jours d’Antipas, mon témoin fidèle. Un saint qui a souffert la martyre parmi eux parce qu’il était un témoin fidèle de Christ.
14 Mais j’ai quelque chose contre toi. Beaucoup peut être porté au crédit de l’Eglise, mais il y a autre chose. Attachés à la doctrine de Balaam. Des enseignants comme Balaam qui a séduit le véritable Israël jusqu’à l’amener à pécher. Il a montré à Balak comment égarer les enfants d’Israël. Voir Nombres 25:2 31:16
De la même manière, il y avait à Pergame des faux docteurs qui disaient que les chrétiens pouvaient participer au culte des idoles et à la fornication païenne.
15 Deux sens sont ici possibles : « Vous aussi vous avez parmi vous des Nicolaïtes, qui vous enseignent comme Balaam enseignait Israël », ou bien « Vous avez comme les Éphésiens (verset 6) des Nicolaïtes avec vous » ; la comparaison avec Balaam étant sous-entendue. Le premier semble préférable.
16 Repens-toi. Cela peut sauver un pécheur, aussi bien un inconverti qu’un membre d’Eglise. Celui qui se repent doit abandonner ses péchés. Je les combattrai. Ceux qui enseignent et pratiquent ces fausses doctrines. Avec l’épée de ma bouche. Voir 1:16
Avec toute la puissance de la Parole de Dieu.
17 Je leur donnerai de la manne cachée. Le pain de vie, le pain du ciel. Le pain vivant est Jésus-Christ, non présent sur la terre et pour cela appelé caché. Je lui donnerai un caillou blanc. Chez les Grecs, un caillou blanc était le symbole de l’acquittement, un caillou noir celui de la condamnation. Le caillou blanc implique la justification, l’innocence et la victoire. Est écrit un nom nouveau. Toute spéculation concernant ce nouveau nom est futile. Il est seulement donné à celui qui a vaincu et ne peut nous être connu ici-bas. Il décrit notre nouvelle relation avec Dieu et avec l’Agneau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LES GRANDS EVENEMENTS DES TEMPS DE LA FIN 05/02/08
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres et prophéties sur le Grand Monarque
» Evénements du 19eme siècle
» Ailleurs dans le monde en 1789
» Vos dix plus grands livres de tous les temps.
» Divers livres sur les prophéties pour notre temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: