Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 15 AVRIL 2008 LA CLES DE LA DELIVRANCE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 15 AVRIL 2008 LA CLES DE LA DELIVRANCE.   Mer 16 Avr 2008 - 11:09

Mardi 15 Avril 2008

La cles de la délivrance.

Luc 10 : 17-20.

17 Les soixante–dix revinrent avec joie, disant : Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom.
18 Jésus leur dit : Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair.
19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra vous nuire.
20 Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez–vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux.


17 Le Christ a donné à ses envoyés un «pouvoir sur toute puissance de l’ennemi», si bien qu’à cause de son nom «les démons leur sont soumis» en permanence. C’est dans la certitude joyeuse de la victoire du Christ que l’apôtre chrétien remplit sa mission.
18 Jésus explique le sens des exorcismes dont se réjouissent les disciples. Satan est tombé du ciel! Cet ange de la cour céleste y remplissait la fonction d’accusateur publie, dirions-nous, chargé d’accuser ceux qui avaient violé les droits de Dieu. Satan était devenu un ennemi de l’homme {#Job 1:6-12 2:1-7 Ap 12:9-10 Za 3:1-5}. En détruisant l’empire de la mort, en sa personne et en celle des disciples, Jésus vaincrait Satan {#Jn 13:2,27 14:30}.
19 Les disciples peuvent avoir confiance. Satan, l’ennemi, a perdu son pouvoir céleste. Le serpent (#Ge 3:1; Sagesse 2:24 {1}) et le scorpion {#De 8:15 Eze 2:6} étaient des animaux terribles qui abondaient dans le désert. On savait que le scorpion avait la queue venimeuse.
20 Ce qui est plus précieux que de dominer les démons {verset #Lu 10:17}, c’est d’être inscrit dans le livre de vie où sont les noms de tous ceux qui entreront dans l’intimité de Dieu {#Esa 4:3 Ex 32:32-33 Ps 69:29 Da 12:1}.


1 Samuel 15 : 22-23

22 Samuel dit : L’Eternel trouve–t–il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Eternel ? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.
23 Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l’Eternel, il te rejette aussi comme roi.


22 Samuel proclame ici cette vérité fondamentale dans la religion du vrai Dieu, que le culte spirituel est supérieur au culte cérémonial et. que celui-ci n’a aucune valeur sans celui-là. Comme le dit un ancien commentateur, dans les sacrifices c’est la chair étrangère des animaux destitués de raison qui est sacrifiée; dans l’obéissance, c’est la volonté propre, et voilà le vrai sacrifice raisonnable. {#Ro 12:1} Ce principe est le fondement de toute la polémique des prophètes contre le culte cérémonial, qu’ils ne songent pas à rejeter par ce motif, mais dont ils ne veulent pas qu’on se fasse un appui pour se dispenser d’offrir le culte spirituel seul agréable à Dieu. Les victimes offertes étaient, dans un temps où il fallait parler aux sens, le symbole destiné à rappeler à l’homme le devoir de s’offrir soi-même (#Esa 1:11 et suivants, #Esa 58:3 Jer 7:21 Os 6:6 Ps 40).
23 On peut voir par #1Sa 28:3 que Saül condamnait la divination, c’est ce qui explique la manière dont Samuel compare avec ce crime la faute que Saül vient de commettre.
Puisque tu as rejeté...: Tu n’es plus l’homme propre à exécuter les desseins de l’Eternel. Ces mots n’impliquent pas la destitution immédiate de Saül; ils annoncent la fin malheureuse de son règne et le rejet de sa maison. {#1Sa 13:14}


1 Corinthiens 10 : 14-20

14 C’est pourquoi, mes bien–aimés, fuyez l’idolâtrie.
15 Je parle comme à des hommes intelligents ; jugez vous–mêmes de ce que je dis.
16 La coupe de bénédiction que nous bénissons, n’est–elle pas la communion au sang de Christ ? Le pain que nous rompons, n’est–il pas la communion au corps de Christ ?
17 Puisqu’il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps ; car nous participons tous à un même pain.
18 Voyez les Israélites selon la chair: ceux qui mangent les victimes ne sont–ils pas en communion avec l’autel ?
19 Que dis–je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu’une idole est quelque chose ? Nullement.
20 Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.


14 Fuyez l’idolâtrie. Dans l’idolâtrie, les plus grandes tentations de Corinthe étaient rassemblées: luxure, ivrognerie, etc. Le meilleur moyen de les éviter était la fuite. Il ne faut pas badiner avec le péché, il faut le fuir.
15 à 22 L’Idolâtrie ou la participation aux sacrifices des idoles est incompatible avec la communion de Christ.
L’apôtre parle à ses lecteurs comme à des hommes qui se vantaient de leur intelligence spirituelle, qui véritablement en possédaient une riche mesure; {#1Co 1:5} et qui pouvaient, par conséquent, trouver dans leurs lumières et dans leur expérience chrétienne la confirmation de ce qu’il va leur dire; il ne craint donc pas d’y faire appel.


1 Jean 5 : 21

21 Petits enfants, gardez–vous des idoles.

* petits enfants. Voir: #2:1
* gardez-vous. #Ex 20:3,4 1Co 10:7,14 2Co 6:16,17 Ap 9:20 13:14,15 14:11
REMARQUES DE CONCLUSION SUR LA PREMIERE EPITRE DE JEAN.
Cette lettre fut probablement écrite à Ephèse vers la fin du premier siècle. Elle est sans doute destinée à l’Eglise en général puisqu’elle ne comporte aucune salutation, aucune allusion de nature personnelle. Elle s’adresse aux croyants, d’une manière affectueuse, avec des mots tels que "mes petits enfants," ou "mes bien aimés". #2:1,18,28; 3:7,18; 4:4; 5:21; 3:2,21; 4:1,7,11 Les mots clé sont: communion, savoir, et aimer. Dieu est vie, lumière et amour. Sa nature exige de la part des croyants une vie sainte et l’amour fraternel. Dans cette lettre, le mot "connaître" ou ses synonymes apparaît plus de trente fois, et les mots "nous savons" ou "vous savez" sont également fréquents.


Deutéronome 18 : 10-12.

10 Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien,
11 d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.
12 Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel ; et c’est à cause de ces abominations que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.


10-12 Passer son fils par le feu: culte de Moloch. {#Le 18:21, note} Cette pratique cruelle parait être mentionnée ici comme moyen d’obtenir une révélation divine.
Divination: comparez #No 23:23.
Magie: #Le 19:26
Evocateurs...devins: #Le 19:31 Esa 8:19, notes. Toutes les formes de la divination païenne sont énumérées ici pour qu’aucune d’elles ne puisse paraître excusable.


1 Jean 2 : 11.

11 Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres, il marche dans les ténèbres, et il ne sait où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux.

11 Aimer ses frères, être avec les enfants de Dieu dans une communion intime, vivante, dévouée, c’est, avec les yeux de Jean, une preuve qu’on est et demeure en communion avec Dieu, qui est lumière et amour.
La lumière divine nous pénètre elle éclaire notre chemin et nous ôte toute (gr.) occasion de chute, toute occasion de pécher, dans nos rapports avec nos frères. Tel est le sens de ce mot. {#Jn 11:9,10}
D’autres l’entendent, avec moins de raison, du scandale que nous donnons au prochain. {#Mt 18:7}
A côté de l’amour, Jean ne connaît que la haine, car pour lui l’indifférence de l’égoïsme n’est pas autre chose que la communion avec les ténèbres. L’une ou l’autre de ces dispositions décident de la vie morale: celle-ci sera tout entière lumière ou ténèbres, selon que l’une ou l’autre domine.
Celui qui marche dans les ténèbres, et risque ainsi de faire une chute, {#1Jn 2:10} ne sait, d’une manière générale, où il va; {#Jn 12:35} parce qu’il refuse de voir, il est peu à peu privé de la faculté de percevoir la lumière: les ténèbres ont aveuglé ses yeux. {#Jn 12:40 Esa 6:10}


Jacques 4 : 7.

7 Soumettez–vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

7 Soumettez-vous donc à Dieu. Pour obtenir sa grâce avec abondance.
Résistez au diable, etc. Il s’enfuit toujours devant une résistance ferme. Voir la tentation du Christ en #Mt 4:1-11 S’il n’est pas promptement rejeté, il appuie son attaque.


Jacques 4 : 1-4.

1 D’où viennent les luttes, et d’où viennent les querelles parmi vous ? N’est–ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres ?
2 Vous convoitez, et vous ne possédez pas ; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir ; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas.
3 Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.
4 Adultères que vous êtes ! ne savez–vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.


SOMMAIRE DE JACQUES 4.
Le contrôle des passions. Les luttes engendrées par les passions. La fornication avec le monde. Rechercher la grâce de Dieu. Se tenir humblement devant le Seigneur. Ne pas mal parler des frères. Les incertitudes de cette vie.
1 D’où viennent les luttes, etc. Il a été question de la paix en #Jas 3:18 mais le monde est rempli de luttes. Pourquoi? Jacques démontre qu’elles sont dues aux passions humaines.
Parmi vous? Bien que chrétien, Jacques était un juif. Parfois il semble regarder au-delà de l’Eglise, vers ses frères de race. Ici, il parait s’adresser à eux comme un autre Amos ou un autre Jérémie.
N’est-ce pas de vos passions. Les luttes ont leur origine dans les désirs insatisfaits.
2 Vous convoitez, et vous ne possédez pas. Les désirs immodérés non satisfaits conduisent au meurtre, ou à la haine et à l’envie, qui sont les germes du meurtre.
Mais, tout en n’obtenant rien, vous avez des querelles et des luttes dans le but de satisfaire votre cupidité. Pourtant, vous n’obtenez rien. Vous devez venir humblement devant Dieu, avec des prières qui lui soient agréables. Un homme envieux ne peut pas prier avec sincérité.
3 Vous demandez, et vous ne recevez pas. Certains ont demandé dans le but de satisfaire leurs désirs, mais Dieu n’entend pas de telles requêtes.
4 Adultères que vous êtes! Des épouses adultères de Christ qui forniquent avec le monde. Il est question de l’adultère spirituel.
L’amour du monde. Depuis que le prince de ce monde s’est opposé à Christ, l’esprit du monde l’est aussi. Un homme ne peut aimer à la fois Dieu et le monde. "Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon." #Mt 6:24
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 15 AVRIL 2008 LA CLES DE LA DELIVRANCE.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mardi Gras 2008
» OVNIS, LE SECRET AMERICAIN 22 AVRIL 2008 A 21H15
» Observations du Jeudi 17 Avril 2008
» Lectures de la messe du mardi 15 avril 2008
» Lecture de la messe du jeudi 17 avril 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: