Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 JEUDI 10 JUILLET 08 LA VISION DU MONDE D'AUJOURD' HUI.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: JEUDI 10 JUILLET 08 LA VISION DU MONDE D'AUJOURD' HUI.   Ven 11 Juil 2008 - 13:38

Jeudi 10 Juillet 2008

La vision du monde d’aujourd’hui.

Romains 1 : 18-32.

18 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive,
19 car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître.
20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables,
21 puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.
22 Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous;
23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.
24 C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs coeurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps;
25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!
26 C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature;
27 et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes,
29 étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité;
30 rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence,
31 de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde.
32 Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font.


18-25 L’apôtre commence par montrer que toute l’humanité a besoin du salut de l’évangile, parce qu’aucun ne peut obtenir la faveur de Dieu, ou échapper à son courroux par ses propres oeuvres. Car nul homme ne peut plaider qu’il a accompli toutes ses obligations envers Dieu et son prochain; et nul ne peut dire vraiment qu’il a agi complètement selon la lumière qui lui a été fournie. La culpabilité de l’homme est décrite comme de l’impiété contre les lois de la première table, et de l’iniquité contre celles de la deuxième. La cause de cette iniquité vient de ce que la vérité est tenue dans la perversité. Tous, plus ou moins, font ce qu’ils savent être faux, et négligent de faire ce qu’ils savent être juste, et donc la défense pour ignorance ne peut pas du tout être invoquée. Le pouvoir invisible de notre Créateur et sa Divinité sont si clairement démontrés dans les oeuvres qu’il a faites, que même les païens idolâtres et mauvais sont sans excuse. Ils ont suivi sottement l’idolâtrie; et des créatures rationnelles ont changé l’adoration du Créateur glorieux, pour celle de brutes, de reptiles, et d’images sans vie. Ils se sont éloignés de Dieu, jusqu’à ce que toutes traces de vraie religion soient perdues, et n’avaient pas la révélation de l’évangile pour les en empêcher. Quel que soit ce qui peut être prétendu, quant à la suffisance de la raison de l’homme pour découvrir la vérité divine et l’obligation morale, ou pour gouverner correctement, les faits ne peuvent pas être niés. Et ceci expose clairement que les hommes ont déshonoré Dieu par les idolâtries et superstitions les plus absurdes; et ils se sont dégradés eux-mêmes par les affections les plus viles et les actions les plus abominables.
26-32 Dans la dépravation horrible du païen, la vérité de la parole de notre Seigneur est montrée: "La lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises." (Joh 3:19). La vérité n’était pas à leur goût. Et nous savons tous avec quelle promptitude un homme s’arrangera, contre la plus forte évidence, à se persuader lui-même contre la croyance de ce qu’il déteste. Mais un homme ne peut pas être amené à un esclavage plus grand que celui d’être abandonné à sa propre convoitise. Comme les païens n’ont pas désiré garder Dieu dans leur connaissance, ils se sont engagés totalement dans des crimes contre la raison et leur propre bien-être. La nature de l’homme, qu’il soit païen ou chrétien, est toujours la même; et les accusations de l’apôtre s’appliquent plus ou moins à l’état et au caractère des hommes de tous temps, jusqu’à ce qu’ils soient amenés à une pleine soumission à la foi de Christ, et renouvelés par le pouvoir divin. Il n’y a jamais eu un homme qui n’ait eu de raison de regretter ses fortes corruptions, et son aversion secrète à la volonté de Dieu. Ce chapitre est donc un appel à un examen de conscience, dont la conclusion doit être une profonde conviction de péché, et de la nécessité de la délivrance d’un état de condamnation.


Luc 9 : 25.

25 Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il se détruisait ou se perdait lui-même?

25 En parlant ainsi aux douze, Jésus se rendait certainement compte que le désir de posséder des richesses pouvait constituer un obstacle sérieux sur la voie de la pleine consécration. C’est pourquoi Il ajouta: « Supposez que vous puissiez amasser tout l’or et tout l’argent du monde, que vous puissiez acquérir tous les immeubles et terrains que vous souhaitez, vous procurer toutes les actions et tous les titres, autrement dit tout ce qui possède une valeur marchande, et supposez que dans vos efforts acharnés pour obtenir toutes ces choses, vous passiez à côté du vrai but de votre vie. A quoi vous serviraient tous les biens acquis ? Vous en jouiriez pour un court instant, puis vous devriez les abandonner à tout jamais. Ce serait un marchandage insensé que d’échanger cette vie courte et éphémère contre quelques jouets trompeurs. »

1 Timothée 4 : 1-3.

1 Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons,
2 par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience,
3 prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.


1 Il y a deux manières de comprendre l’expression l’Esprit dit expressément. Tout d’abord, ce que Paul va dire lui a certainement été donné par révélation divine. Mais cela pourrait aussi signifier que dans toutes les Ecritures et particulièrement dans le N.T., il est expressément enseigné que les derniers temps seront caractérisés par l’abandon de la foi.
L’expression les derniers temps signifie « les temps à venir », c.-à-d. des périodes de temps ultérieures au temps où Paul écrivait.
Quelques-uns abandonneront la foi. Le terme quelques-uns est caractéristique de 1 Timothée. Ce qui était une minorité dans cette épître semble être devenu la majorité dans 2 Timothée. Le fait que ces personnes abandonnent la foi ne veut pas dire qu’elles aient jamais été sauvés, mais simplement qu’elles avaient fait profession d’être chrétiennes. Elles avaient une certaine connaissance du Seigneur Jésus et l’enseignement qu’elles avaient reçu le présentait comme le seul Sauveur. Pendant tout un temps, elles ont professé le suivre, mais par la suite elles ont apostasié la foi.
Aujourd’hui, on ne peut lire cette section sans penser au développement des sectes. La manière dont ces faux systèmes se sont propagés est décrite ici avec précision. Une grande partie de leurs membres est composée de personnes qui faisaient auparavant partie de soi-disant Eglises chrétiennes. Ces Eglises étaient peut-être autrefois saines dans la foi mais elles ont glissé vers l’évangile social. Les adeptes de ces sectes se sont alors présentés avec un message plus positif, et ces chrétiens professants ont été pris au piège.
Ils prêtent une oreille attentive et finissent par s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons. Esprits séducteurs doit être pris au sens figuré et décrit les faux docteurs, possédés par de mauvais esprits, qui séduisent ceux qui ne sont pas sur leurs gardes. Doctrines de démons ne signifie pas des enseignements au sujet des démons mais plutôt des doctrines inspirées par les démons ou qui ont leur source dans le monde démoniaque.
2 Le mot hypocrisie suggère « le port d’un masque ». Combien cela est typique de ceux qui proposent de fausses doctrines ! Ils essaient de cacher leur vraie identité. Ils ne désirent pas que les gens connaissent le système avec lequel ils sont associés. Ils se font passer pour de bons chrétiens en employant des expressions bibliques et en chantant des cantiques. Ils sont non seulement hypocrites mais aussi menteurs. Leur enseignement n’est pas selon la vérité de la Parole de Dieu ; ils le savent et séduisent les gens délibérément.
Ils portent la marque de la flétrissure dans leur propre conscience (« elle porte la marque infamante appliquée au fer rouge », Trans. PV). Peut-être leur conscience avait-elle été sensible autrefois, mais ils l’avaient fait taire tant de fois et ils avaient péché tellement contre la lumière qu’elle était maintenant devenue insensible et endurcie. Ils n’ont plus de scrupules à contredire la Parole de Dieu et à enseigner des choses qu’ils savent fausses.
3 Deux de ces doctrines de démons sont maintenant citées. La première enseigne qu’il est mal de se marier. Ceci est en contradiction flagrante à la Parole de Dieu. Dieu lui-même a institué le mariage avant l’entrée du péché dans le monde. Le mariage est sacré et quand des faux docteurs l’empêchent, ils attaquent l’ordre de Dieu.
Une illustration de cet enseignement est la loi qui interdit aux prêtres et aux religieuses de se marier. Cependant, d’une manière encore plus directe, ce verset s’applique à l’enseignement de l’affinité spirituelle ainsi nommée par laquelle selon A.J. Pollock, « le lien du mariage est tourné en dérision, et dans sa pratique des hommes et des femmes délaissent leurs partenaires légitimes pour former des alliances impies et illicites avec leurs soi-disant affinités spirituelles ». Nous pourrions aussi mentionner l’attitude de la Science Chrétienne envers le mariage. Sa fondatrice, Madame Eddy, qui se maria trois fois, a écrit:
A moins que l’on apprenne que Dieu est le Père de tous, le mariage continuera. [...] Le mariage qui était autrefois un fait établi parmi nous ne doit pas recueillir notre adhésion. [13, voir "1Ti 6.21" @@ "13. "]
Le second enseignement des démons est de s’abstenir de certains aliments. Un tel enseignement existe chez les spirites qui affirment que le fait de se nourrir de la chair d’un animal les empêche d’entrer en contact avec les esprits. Les théosophes et les hindous répugnent également à sacrifier toute vie, quelle qu’elle soit, parce qu’ils croient que l’âme d’un homme peut venir habiter dans un animal ou dans toute autre créature.
Le pronom que peut se rapporter au mariage ou aux aliments. Tous deux ont été créés par Dieu, pour que nous en usions avec actions de grâces. Il ne destinait pas seulement ces choses aux inconvertis mais à tous ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.


2 Timothée 3 : 1-5.

1 Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
2 Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,
3 insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien,
4 traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu,
5 ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là.


1 L’apôtre décrit maintenant à Timothée les conditions qui existeront dans le monde avant la venue du Seigneur. On a souvent fait remarquer que la liste des péchés qui suit ressemble beaucoup à la description des païens impies dans Romains 1. Ce qui est frappant, c’est que les conditions mêmes qui existent parmi les païens dans leur état sauvage et non civilisé caractériseront les chrétiens professants dans les derniers jours. Combien cela est solennel !
Les derniers jours dont il est question ici sont ceux entre la période apostolique et l’apparition de Christ quand Il viendra pour établir son royaume.
2 Ce qui frappe dans ces versets, c’est de constater ce que les hommes aimeront. Au v. 2, il est dit qu’ils s’aimeront eux-mêmes (égoïstes) et aimeront l’argent.
Du v. 4, il ressort qu’ils « aimeront le plaisir plus que Dieu ».
Les v. 2-5 énumèrent 19 traits caractéristiques de l’humanité des derniers jours. En voici la liste, accompagnée de synonymes explicatifs:
égoïstes :centrés sur eux-mêmes et vaniteux ;
amis de l’argent :avides d’argent et avares ;
fanfarons :vantards, la bouche pleine de paroles vaniteuses ;
hautains :arrogants et impérieux ;
blasphémateurs :employant des paroles méchantes, profanatrices, injurieuses, viles, méprisantes et insultantes ;
rebelles à leurs parents :en révolte, désobéissants, effrénés ;
ingrats :sans reconnaissance, sans savoir apprécier ;
irréligieux :impies, profanateurs, irrévérencieux, dépourvus de tout sens de ce qui est sacré ;
3 insensibles :durs de coeur, grossiers, sans pitié ;
déloyaux (vers. angl. :unforgiving 3D « qui ne pardonne pas »): implacables, refusant la paix et la réconciliation ;
calomniateurs :répandant des fausses rumeurs et la malice ;
intempérants :sans maîtrise de soi, aux passions déréglées, dévergondés, débauchés ;
cruels :brutaux, sauvages, sans principes ;
ennemis des gens de bien (vers. angl. :despisers of good 3D « qui méprisent le bien »): ils détestent tous ceux qui sont bons et tout ce qui est bon ; ils s’opposent à toutes les formes de la bonté ;
4 traîtres :faux, sournois ;
emportés :impétueux, téméraires, sans égards ;
enflés d’orgueil :prétentieux, vaniteux, hautains ;
aimant le plaisir plus que Dieu :ils aiment les plaisirs sensuels mais pas Dieu.
5 Ayant l’apparence de la piété. Ceci implique que ceux qui sont ici décrits affectent d’être religieux, adorateurs de Dieu, tout au moins dans leur apparence, dans une Eglise impie. Reniant ce qui en fait la force. Rejetant la puissance de l’Eglise, et n’y consacrant pas leurs vies. éloigne-toi de ces hommes-là. Ces paroles nous indiquent que cette forme de religion impie avait déjà commencé à se mettre en place à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
JEUDI 10 JUILLET 08 LA VISION DU MONDE D'AUJOURD' HUI.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vision du monde
» La fin du monde aujourd'hui ?...
» aujourd'hui témoins de prélévements en plein champs OGM ?
» Un monde d'athée
» Petite approche de la théorie du Yin et du yang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: