Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LA GENÈSE (SUITE 2:b). MARDI 25 NOVEMBRE 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: LA GENÈSE (SUITE 2:b). MARDI 25 NOVEMBRE 2008   Mer 26 Nov 2008 - 16:22

Dieu cherche à dialoguer avec Adam et Eve. (9-13)
9-13 Observez bien la question posée par Dieu, au début de ce texte: "Où es-tu"? Celui qui, par son péché, s’éloigne de Dieu, devrait sérieusement considérer la situation dans laquelle il se trouve; il est loin de toute bénédiction, en plein territoire ennemi, esclave de Satan, sur la route de la ruine totale. Cette brebis perdue erre dans un chemin sans issue; si le Bon berger ne l’avait pas recherchée et appelée, cette âme n’aurait eu aucun espoir de bonheur et de paix. Si les pécheurs considéraient vraiment l’état dans lequel ils se trouvent, ils se tourneraient rapidement vers Dieu. Il est classique de constater que ceux qui ont pratiqué le mal nient toujours l’évidence des faits, quand on les interroge. Comme Adam, nous avons de bonnes raisons d’être effrayés quand nous nous approchons de Dieu sans être revêtus de la Justice de Christ. Le péché originel a été clairement révélé par le rappel du commandement divin à Adam. Nous sommes dans le même cas lorsque l’Esprit nous parle. Mais au lieu de reconnaître carrément leur péché, avec toute la honte que cela entraîne, Adam et Eve l’ont esquivé, en reportant leur faute sur les autres. On rencontre une curieuse tendance chez ceux qui sont tentés: A les écouter on pourrait croire qu’ils sont tentés par Dieu; comme si notre Dieu de bénédictions pouvait excuser les manquements à la Loi qu’Il a dictée. Ceux qui veulent tirer des bénéfices et des plaisirs du péché doivent s’attendre, en retour, à être blâmés et honteux. IL découle de tout cela, que les tentations de Satan ne sont toutes qu’enchantements; tous les arguments de l’ennemi ne peuvent mener qu’à la déception; toutes ses séductions ne sont que tricheries; quand il semble parler honnêtement, ne le croyez pas. Ce n’est que par la déception qui suit le péché que le coeur s’endurcit. Voyez Ro 7: 11; Heb 3: 13. Mais bien que la subtilité satanique puisse nous faire tomber, cela ne nous justifiera en aucune manière. Bien qu’Il soit le Tentateur, nous, nous sommes les pécheurs. Ne nous laissons pas aller dans la facilité du péché car celui-ci aura vite fait de nous enjôler; affermissons, au contraire notre détermination à le combattre, afin de ne pas souffrir de la déception et de la tricherie envoyées par cet ennemi juré, qui ne cherche qu’à détruire nos âmes.

Le serpent est maudit, la Semence promise. (14-15)

14-15 Dieu applique sa sentence; Il commence là où le péché a débuté, par le serpent. Les disciples du Diable doivent partager les punitions qui Lui sont réservées. Sous l’apparence du serpent, le Diable a été découvert par Dieu, et Celui-ci l’a abaissé et puni; le serpent a été détesté par la race humaine: Il sera aussi détruit et ruiné aux derniers jours par le Rédempteur, ce dernier lui brisera la tête. La guerre est déclarée entre la Semence de la femme et celle du serpent. On peut voir dans tout cela les fruits de cette inimitié: Il y a une guerre perpétuelle entre la grâce et la corruption, dans les coeurs du peuple de Dieu. Satan, par ses corruptions, ébranles ces coeurs, les passe au crible, et cherche à les dévorer. Les cieux et l’enfer ne pourront jamais être réconciliés, tout comme la lumière et l’obscurité; il en est de même avec Satan et l’âme sanctifiée. Il y a également, en ce monde, une lutte perpétuelle entre le méchant et l’homme de Dieu. Une promesse pleine de grâce est faite dans ce texte, au sujet de Christ: Il est Celui qui délivre l’homme tombé sous la puissance de Satan. On découvre ici toute la perspective de l’évangile: Dès que la blessure a été faite, le remède a été fourni et révélé. C’est une révélation, pleine de grâce, représentée par un Sauveur, venu de Son plein gré, alors que l’on ne le recherchait même pas. Sans cette révélation de la grâce, qui donne l’espérance et le pardon, le pécheur convaincu sombrerait dans le désespoir et l’endurcissement. Par la foi en cette promesse, nos premiers parents et les patriarches qui vécurent avant le déluge, étaient justifiés et sauvés. Des points doivent être remarqués au sujet de Christ. Premièrement, Son incarnation, ou Sa venue dans la chair. C’est un grand encouragement pour le pécheur de voir que le Sauveur est la Semence de la femme, Il est os de nos os, Heb 2: 11 ; 14. Deuxièmement, Ses souffrances et Sa mort; la remarque de Satan "qui brise le talon" représente Sa nature humaine meurtrie. Les souffrances de Christ sont prolongées par celles des saints qui souffrent en Son Nom. Le Diable tente le peuple de Dieu, il le persécute et le met à mort; il en est de même avec les meurtrissures de Christ, affligé par les afflictions des siens. Mais tandis que le talon est brisé ici-bas, la Tête est dans les cieux. Troisièmement, Sa victoire sur Satan. Christ a réduit à néant la tentation de Satan, en extirpant les âmes de Son pouvoir. Par Sa mort Il a porté un coup fatal au royaume satanique, Il a frappé la tête du serpent d’une blessure inguérissable. Dès que l’évangile gagne du terrain, l’Ennemi finit par tomber.

La punition de la race humaine. (16-19)

16-19 La femme, par son péché, est condamnée à souffrir et à être assujettie; les punitions à ce manquement, ont été déterminées après qu’elle ait succombé au désir de ses yeux, de sa chair et de son orgueil. Le péché n’apporte que souffrance et tristesse dans le monde, ce qui provoque des torrents de larmes. Ne cherchons pas l’origine de tous nos soucis quand nous vivons dans le péché. Le commandement divin "Il dominera sur toi" s’adresse aux épouses. Si l’homme n’avait pas péché, il aurait tout régi avec sagesse et amour; de même, la femme aurait obéi avec douceur et humilité. Adam a fait porter la responsabilité de la faute à sa femme; mais bien qu’Eve soit en faute d’avoir persuadé son mari de manger du fruit défendu, il revient à Adam de porter la responsabilité de l’avoir écoutée. Ainsi, au jour du Jugement, les indulgences demandées par les hommes quant à leurs frivolités, se retourneront contre eux. Dieu a montré son déplaisir envers Adam. Premièrement, en maudissant son environnement habitable. Dieu avait donné à la descendance humaine une terre où il faisait bon vivre; celle-ci est maintenant souillée par le péché humain. Adam n’a pas été maudit, comme le serpent le fut, uniquement le sol en subit les conséquences. Deuxièmement son travail et ses plaisirs sont tachés d’amertume. Le travail est notre devoir, il doit être accompli avec fidélité; toute pratique d’oisiveté finira par être condamnée. Les désagréments et la fatigue dus au travail ne sont qu’une juste rétribution que nous devons subir avec patience; et ce n’est même pas la punition que nous devrions avoir à cause de notre péché. Bien que l’homme ne soit pas astreint à manger la poussière, comme le serpent, il en est réduit à se nourrir avec l’herbe des champs. Troisièmement, la durée de sa vie sera réduite; si l’on considère tous les ennuis qui lui sont échus après la chute, c’est presque une faveur de lui avoir donné peu de jours à vivre ici-bas. Bien que la mort soit redoutable par nature, et bien triste, même à la fin d’une vie bien remplie, cela aboutit toujours par cette punition. Le péché a apporté la mort dans le monde: Si Adam n’avait pas commis d’iniquité, il ne serait pas mort. Il a ouvert le chemin de la tentation, mais le Seigneur a pallié à sa faute. Quelle satisfaction admirative nous pouvons avoir, devant la mort et les souffrances expiatoires de notre Seigneur Jésus! Il a ainsi subi la sentence prévue à l’origine pour nos premiers parents. Est-ce que les douleurs de l’enfantement sont survenues par le péché? Nous pouvons lire en, Isa 53:11 à quel point l’âme de Christ a souffert; Il a souffert jusqu’à la mort, Ac 2:24. Est-ce que la servitude est survenue par le péché? Christ est né sous la loi, Ga 4:4. Il a été fait malédiction pour nous, Il a été maudit dans Sa mort, Ga 3:13. Les épines sont-elles venues par le péché? Notre Sauveur a été couronné d’épines, pour nous. Est-ce que la sueur est survenue par le péché? Il a été couvert de sueur pour nous, il a été couvert de grumeaux de sang. Est-ce que la douleur est due au péché? Il a été fait homme de douleur; pendant Son agonie, Son âme a été au comble de la souffrance. Est-ce que la mort est survenue suite au péché? Il a été obéissant jusqu’à la mort. Le remède est proportionnel à la blessure. Béni soit Dieu pour son Fils, notre Seigneur Jésus-Christ.

Apocalypse 12 : 12

12 C’est pourquoi réjouissez–vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.

12 Malheur à ceux qui habitent la terre et la mer.
C’est pourquoi, parce que Satan a été vaincu, les cieux et ceux qui y habitent, les anges ou les saints glorifiés, sont invités à se réjouir. {Ps 96: 1-1 ; Ap 18: 20}
Mais ceux qui habitent la terre et la mer (les îles) ont à trembler encore, car le diable, irrité de sa défaite, n’ayant plus de pouvoir sur leurs âmes, va s’acharner sur leurs corps, par les persécutions qu’il suscitera, et cela avec une fureur d’autant plus grande qu’il sait qu’il a peu de temps jusqu’au moment où il sera lié, {Ap 20: 2} puis jeté dans l’étang de feu et de soufre. {Ap 20: 10}

12-13 Les cieux peuvent se réjouir du départ du dragon, mais il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour la terre et la mer ! Le diable sait qu’ il a peu de temps, aussi est-il décidé à répandre sa colère aussi largement que possible. La fureur du dragon est dirigée surtout contre Israël, la nation d’où vint le Messie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LA GENÈSE (SUITE 2:b). MARDI 25 NOVEMBRE 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mardi Gras 2008
» Semaine du 10 au 16 novembre 2008
» Semaine du 17 au 23 novembre 2008
» Semaine du 03 au 09 novembre 2008
» Semaine du 27 octobre au 2 novembre 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: