Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 02 JUIN 2009 DEVENIR UNE EGLISE ACCUEILLANTE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 02 JUIN 2009 DEVENIR UNE EGLISE ACCUEILLANTE.   Mer 3 Juin 2009 - 11:24

Mardi 02 Juin 2009

Devenir une église accueillante.

Psaumes 133 : 1-3

1 Cantique des degrés. De David. Voici, oh! Qu’il est agréable, qu’il est doux Pour des frères de demeurer ensemble!
2 C’est comme l’huile précieuse qui, répandue sur la tête, Descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron, Qui descend sur le bord de ses vêtements.
3 C’est comme la rosée de l’Hermon, Qui descend sur les montagnes de Sion; Car c’est là que l’Eternel envoie la bénédiction, La vie, pour l’éternité.


* L’excellence de l’amour fraternel.
1-3 Nous ne dirons jamais assez combien il serait bon que les peuples vivent ensemble, en paix. Cette pensée doit nous encourager car elle apporte des délices intarissables à ceux qui vivent dans l’unité. Un tel agrément est semblable à de l’huile sanctifiée, pour l’onction. C’est le fruit de l’Esprit, la preuve de notre union avec Christ et l’ornement de Son évangile. C’est à la fois profitable et plaisant. Cela apporte des bénédictions aussi nombreuses que les gouttes de rosée. Cette fraternité étouffe les feux des passions qui embrasent les hommes, comme la rosée rafraîchit la terre. Cette rosée humecte le coeur et le prépare à recevoir la semence de la Parole, pour la faire fructifier. Contemplez la preuve de l’excellence de l’amour fraternel: Quand les frères demeurent ensemble, dans l’unité, le Seigneur ordonne et bénit. Dieu ordonne la bénédiction; l’homme, quant à lui, ne peut qu’implorer cette bénédiction. Les croyants qui vivent dans l’amour et la paix auront tout de suite cet amour et cette paix de Dieu en eux, ils seront en Lui, à jamais, dans un monde d’amour et de paix éternels. Que tous puissent aimer le Seigneur et pardonner patiemment, comme Dieu, à cause de Christ, qui a pardonné à tous.

Romains 15 : 5-7.

5 Que le Dieu de la persévérance et de la consolation vous donne d’avoir les mêmes sentiments les uns envers les autres selon Jésus-Christ,
6 afin que tous ensemble, d’une seule bouche, vous glorifiiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ.
7 Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu.


5 Les mêmes sentiments les uns envers les autres. L’apôtre ne priait pas pour qu’ils aient la même opinion, mais qu’il y ait une harmonie dans leurs sentiments. Selon Jésus-Christ. Que chacun soit conforme à Christ, et soit animé d’un même esprit. Voir Philip 2:5 Philippiens 2:5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ,
6 Ainsi les saints seront unis dans l’adoration du Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ. Quel tableau ! Des Juifs sauvés et des païens sauvés, adorant le Seigneur d’une seule bouche !
Le mot bouche apparaît à quatre reprises dans les Romains. Nous pouvons y voir la biographie d’une âme sauvée.
a) Au début, sa bouche était pleine de malédictions et d’amertume. Romains 3:14 Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume;
b) Puis sa bouche fut fermée, et elle se reconnut coupable devant le Juge. Romains 3:19 Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu.
c) Ensuite, elle confesse de sa bouche Jésus comme Seigneur. Romains 10:9 Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.
d) Enfin, sa bouche loue et adore sans cesse le Seigneur. Romains 15:6 afin que tous ensemble, d’une seule bouche, vous glorifiiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ.
7 un dernier principe ressort de tout ceci. En dépit de certaines différences concernant les questions secondaires, nous devrions nous accueillir, comme Christ nous a accueillis. Voici le critère véritable de la réception dans le cadre de l’Eglise locale: nous ne devons pas accueillir quelqu’un sur la base de son étiquette religieuse, de sa maturité spirituelle, ou de son statut social, mais accueillir ceux que Christ a accueillis, dans le but de promouvoir la gloire de Dieu.


Romains 14 : 1

1 Faites accueil à celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas sur les opinions.

Les différences d’opinions
Les différences concernant la nourriture et les jours saints. Nous ne pouvons condamner celui qui agit différemment. Ne nous jugeons pas les uns les autres. Soyons charitable et rempli d’amour pour chacun. Le royaume de Dieu est plus élevé que la nourriture, la boisson. Ne rien faire qui soit douteux à notre esprit.
1 Celui qui est faible dans la foi. Qui n’est pas fermement établi, qui n’est pas "enraciné profondément dans la foi," qui n’est pas totalement imprégné de la connaissance chrétienne.
Colossiens 2:7 étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d’après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces.
Faites accueil. Recevez-le en toute camaraderie, mais ne discutez pas sur ses jugements ni sur les doutes qu’il peut avoir. L’idée est que des discussions sur des questions oiseuses ne sont pas dans la voie de la camaraderie chrétienne.


1 Corinthiens 9 : 22-23

22 J’ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d’en sauver de toute manière quelques-uns.
23 Je fais tout à cause de l’Evangile, afin d’y avoir part.


22 J’ai été faible avec les faibles. S’adaptant à leur faiblesse, comme il a recommandé aux "forts" de Corinthe de le faire. Je me suis fait tout à tous, etc. Bien que gardant très fermement la loi de Christ, lui-même s’est adapté à tous les hommes dans l’espoir de les gagner.
23 Je fais tout à cause de l’évangile. Tout ce reniement de soi n’avait qu’un objet: la promotion de l’évangile. Prions pour que tous les chrétiens soient attachés au même motif, puissent sans trahison s’adapter à toutes les classes, dans le but d’atteindre le plus grand nombre.


Hébreux 13 : 1-2

1 Persévérez dans l’amour fraternel.
2 N’oubliez pas l’hospitalité; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir.


Recommandations finales
Une vie d’amour. La pureté. Le respect pour les dirigeants. La stabilité. Christ est notre souverain sacrificateur et notre exemple. Bénédictions. Salutations finales.
1 Persévérez dans l’amour fraternel. L’amour qui sert de lien à tous les frères dans l’Eglise.
2 N’oubliez pas l’hospitalité. N’oubliez pas de prendre soin des étrangers. Cette hospitalité est un devoir souvent mis en avant dans le NT. Ici, ce devoir consiste à recevoir les saints étrangers. Ils étaient souvent chassés de chez eux par la persécution, et les chrétiens des Eglises avaient pour coutume de leur ouvrir leurs maisons. Quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir. Voir : Ge 18: 3 : Mt 25: 35.


Luc 9 : 11

11 Les foules, l’ayant su, le suivirent. Jésus les accueillit, et il leur parlait du royaume de Dieu; il guérit aussi ceux qui avaient besoin d’être guéris.

11 Mais l’espoir de pouvoir enfin se reposer s’envola bien vite. En peu de temps, une foule nombreuse les rejoignit. Le Seigneur Jésus était toujours accessible. Il ne considérait pas cette interruption comme ennuyeuse. Il n’était jamais trop occupé au point de ne pas pouvoir bénir. Luc déclare même qu’Il accueillit les gens, leur parla du royaume de Dieu et guérit ceux qui avaient besoin de l’être.

Luc 15 : 2

2 Et les pharisiens et les scribes murmuraient, disant: Cet homme accueille des gens de mauvaise vie, et mange avec eux.

2 En mangeant avec des personnes en état d’impureté rituelle
(Ce qu’étaient les gens cités au v.1), Luc 15 : 1 Tous les publicains et les gens de mauvaise vie s’approchaient de Jésus pour l’entendre.
On se mettait soi-même, selon les rabbins, dans le même état.


Marc 9 : 36-37.

36 Et il prit un petit enfant, le plaça au milieu d’eux, et l’ayant pris dans ses bras, il leur dit:
37 Quiconque reçoit en mon nom un de ces petits enfants me reçoit moi-même; et quiconque me reçoit, reçoit non pas moi, mais celui qui m’a envoyé.


35-37 Jésus, sachant pertinemment de quoi ils avaient parlé, leur donna une leçon d’humilité. Il leur révéla que la seule façon d’être grand consistait à se mettre volontairement au service des autres, et à vivre pour eux au lieu de vivre pour soi. Il plaça devant eux un petit enfant, qu’Il prit ensuite dans ses bras. Il souligna que toute bonté témoignée en son nom à l’un des plus petits, des moins estimés, des moins connus, était un acte de grandeur. C’est comme si l’acte de générosité avait eu pour objet le Seigneur lui-même ou Dieu le Père. « Seigneur Jésus béni à jamais, Tes enseignements sondent mon coeur charnel et le mettent à nu. Libère-moi de l’égocentrisme et fais que je sois le canal de Ta vie. »

Matthieu 9 : 32

32 Comme ils s’en allaient, voici, on amena à Jésus un démoniaque muet.

Jésus a d’abord rendu la vie à un mort, puis la vue à des aveugles, enfin la parole à un muet. La succession de ces miracles répond à une logique spirituelle: d’abord la vie, puis la compréhension, enfin le témoignage.

32 Un mauvais esprit avait rendu cet homme muet. Quelqu’un, pris sans doute de pitié, amena le muet à Jésus. Que Dieu bénisse toute cette légion d’anonymes qui ont été ses instruments pour conduire leurs semblables à Christ !

Matthieu 11 : 28.

28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.

28 Venez à moi. Ceci est un des passages les plus doux du Nouveau Testament. Il montre la bonne volonté du Seigneur. Les rois de la terre et les grands sont généralement difficiles d’accès, tandis que Jésus est non seulement bien disposé, mais il nous invite à venir à lui. Notons la grâce de son invitation!
(1) Il est le Seigneur qui parle.
(2) Il invite à venir à lui.
(3) L’invitation est pour ceux "qui sont fatigués et chargés".
(4) Il promet le repos à tous ceux qui sont dans la lassitude. L’offre n’est pas celle d’un homme, mais du Divin Sauveur. Des millions de gens peuvent porter témoignage que la promesse est sûre. Fatigués et chargés. Ceux qui ressentent lourdement le fardeau de la vie, du péché, de la douleur. Du repos. La paix de l’âme.


Colossiens 4 : 5.

5 Conduisez-vous avec sagesse envers ceux du dehors, et rachetez le temps.

5 Conduisez-vous avec sagesse envers ceux du dehors. Que votre conduite soit prudente. Ne provoquez pas la persécution. Rachetez. En abandonnant votre propre plaisir. Rachetez le temps. En utilisant chaque occasion, chaque opportunité, et en prenant le temps de faire du bien aux autres.

Jacques 2 : 1-3.

1 Mes frères, que votre foi en notre glorieux Seigneur Jésus-Christ soit exempte de toute acception de personnes.
2 Supposez, en effet, qu’il entre dans votre assemblée un homme avec un anneau d’or et un habit magnifique, et qu’il y entre aussi un pauvre misérablement vêtu;
3 si, tournant vos regards vers celui qui porte l’habit magnifique, vous lui dites: Toi, assieds-toi ici à cette place d’honneur! Et si vous dites au pauvre: Toi, tiens-toi là debout! Ou bien: Assieds-toi au-dessous de mon marchepied!


1 Il n’est pas convenable pour un chrétien de considérer le riche, et de mépriser le frère pauvre
2 Entre dans votre assemblée. Le texte original parle de synagogue. Elle était, à l’époque, le lieu où les juifs et les chrétiens adoraient. Jacques, un juif chrétien, écrivant à des juifs devenus chrétiens, utilise des mots qui leur sont familiers. Avec un anneau d’or. En ce temps-là, un signe de richesse, tout comme les habits magnifiques. Un pauvre. Comme le montre ses habits misérables.
3 Si, tournant vos regards, etc. Montrer de la considération, non pour le caractère, mais pour les habits, traiter l’un avec respect et lui offrir la meilleure place, ne donner à l’autre que le choix de rester debout ou de s’asseoir à une place inconfortable, n’est-ce pas là une description de l’esprit qui règne dans beaucoup d’Eglises aujourd’hui?
Ou bien: Assieds-toi au-dessous de mon marchepied!
Sorte de tabouret bas utilisé pour poser les pieds quand on était assis


Matthieu 5 : 13-16.

13 Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.
14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;
15 et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.


13 Vous êtes le sel de la terre. Le sel préserve de la corruption. Les disciples de Christ préservent le monde d’une corruption générale. Tout ce qui est entièrement corrompu est voué à être détruit. Mais si le sel perd sa saveur. Le sel est sans valeur s’il a perdu ses qualités. Il ne préserve plus. Il n’est bon qu’à être jeté et foulé aux pieds. De la même manière, si ceux qui sont le sel de la terre cessent de communiquer un pouvoir de salut, ils ne peuvent qu’être jetés dehors, et Christ les rejettera de sa propre bouche.
Apocalypse 3:16 Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.
14 Vous êtes la lumière du monde. Le rôle de l’église n’est pas seulement de sauver, mais d’éclairer. Christ est lumière, et ses disciples doivent être lumière. Une ville située sur une montagne. Les anciennes villes, dans un but de défense, étaient placées sur des hauteurs. De telles villes sont visibles de loin. De la même façon l’église doit montrer sa lumière.
15-16 Les gens n’allument pas une lampe pour la mettre sous le boisseau. Au contraire, ils la placent sur le chandelier, de telle sorte qu’elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Jésus ne veut pas que nous gardions la lumière de son enseignement pour nous-mêmes, mais que nous la partagions avec d’autres. Nous devons laisser notre lumière luire pour que les gens voient nos bonnes œuvres, qu’ils glorifient notre Père qui est dans les cieux.
L’accent est mis sur le rôle important du caractère chrétien. Une vie qui reflète Christ exerce un attrait plus fort que le plus éloquent des discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 02 JUIN 2009 DEVENIR UNE EGLISE ACCUEILLANTE.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les photos et films sur Waterloo les 20 & 21 juin 2009
» Fusion DGCP et DGFIP - décret du 16 juin 2009 -
» LES MEDICAMENTEURS Mardi 9 juin 2009 à 20.35
» Nouvelle mise à jour Forum Madariss [JUIN 2009]
» Congrès AJI - Paris 12 et 13 juin 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: