Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 25/08/09 COMMENT AVOIR LA JOIE DE JESUS EN MOI (SUITE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 25/08/09 COMMENT AVOIR LA JOIE DE JESUS EN MOI (SUITE)   Mer 26 Aoû 2009 - 12:54

Mardi 25 Aout 2009

Comment avoir la joie de Jésus en moi. (Suite).

Luc 10 : 17-20

17 Les soixante-dix revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom.
18 Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair.
19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire.
20 Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux.


17-18 Quand les soixante-dix revinrent, ils étaient remplis de joie de ce que même les démons leur étaient soumis. La réponse de Jésus peut être interprétée de deux manières. Elle peut signifier qu’Il a vu dans leur succès l’annonce de la chute finale de Satan. Jamieson, Fausset et Brown paraphrasent ainsi les paroles de Jésus:
Je vous ai accompagnés dans votre mission, et J’ai observé vos victoires ; mais tandis que vous étiez obnubilés par le fait que les démons vous étaient soumis en Mon Nom, Moi, Je voyais un spectacle plus grandiose encore: soudain, comme un éclair qui jaillit du ciel et frappe la terre, Satan était chassé du ciel.
Cette chute de Satan est encore à venir. Il sera chassé du ciel par Michel et ses anges (Apo 12 : 7-9). Cet événement se produira pendant la tribulation et avant le règne glorieux de Christ sur la terre.
Mais on peut aussi comprendre les paroles de Jésus comme un avertissement contre l’orgueil. C’est comme s’Il avait dit: « Oui, vous êtes heureux et fiers parce que les démons vous sont soumis. Mais méfiez-vous: l’orgueil engendre le péché. C’est l’orgueil qui a provoqué la chute de Lucifer et son expulsion du ciel. Faites en sorte d’éviter ce même piège ! »
19 Le Seigneur avait donné à ses disciples le pouvoir contre la puissance de l’ennemi. Durant leur mission, ils avaient l’assurance que rien ne pouvait leur nuire. Cela est vrai pour tous les serviteurs de Dieu: ils sont protégés.
20 Pourtant, ils ne devaient pas se réjouir de leur pouvoir sur les esprits, mais plutôt de leur propre salut.
C’est le seul exemple qui nous soit rapporté où le Seigneur recommande à ses disciples de ne pas se réjouir. Le succès dans l’activité chrétienne renferme des pièges subtils, tandis que le fait de savoir nos noms écrits dans les cieux nous appelle à la reconnaissance envers Dieu et envers son Fils. C’est une bonne chose de se réjouir du salut par grâce.


1 Corinthiens 15 : 53-57

53 Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité.
54 Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire.
55 O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon?
56 L’aiguillon de la mort, c’est le péché; et la puissance du péché, c’est la loi.
57 Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ!


53 Ce corps corruptible. Il doit laisser la place à un corps incorruptible; la charpente périssable devenant immortelle. L’un sera "chassé de la tente," l’autre "entrera dans le domicile céleste". 2 Corinthiens 5:2 Aussi nous gémissons dans cette tente, désirant revêtir notre domicile céleste,
54 Alors s’accomplira la parole qui est écrite.
Esaïe 25:8 Il anéantit la mort pour toujours; Le Seigneur, l’Eternel, essuie les larmes de tous les visages, Il fait disparaître de toute la terre l’opprobre de son peuple; Car l’Eternel a parlé.
C’est la victoire finale, la victoire sur la mort.
55 Ce verset pourrait bien constituer le chant qu’entonneront les croyants quand ils monteront à la rencontre du Seigneur dans les airs. Ils peuvent se moquer de la mort parce que, pour eux, elle a perdu son aiguillon. Ils peuvent aussi se moquer du séjour des morts (gr. : Hads, « Hadès ») car lui-même a dû abandonner tout espoir de les garder dans ses griffes. La mort n’a plus de terreur pour eux parce qu’ils savent leurs péchés pardonnés et qu’ils sont acceptés par Dieu à cause de son Fils bien-aimé.
56 La mort n’aurait d’aiguillon pour personne s’il n’y avait pas le péché. C’est le souvenir des péchés non confessés et non pardonnés qui communique aux hommes la crainte de la mort. Si nous savons que nos péchés sont pardonnés, nous pouvons affronter la mort avec confiance. En revanche, si nous avons la conscience chargée de péchés, la mort est une réalité épouvantable, le commencement du châtiment éternel.
La puissance du péché, c’est la loi, car la loi condamne le pécheur. Elle prononce la malédiction sur tous ceux qui n’ont pas observé les saints commandements de Dieu. Il a été dit à juste titre que s’il n’y avait pas eu de péché, il n’y aurait pas de mort. S’il n’y avait pas eu de loi, il n’y aurait pas de condamnation.
Le trône de la mort repose donc sur ces deux bases:
Le péché, qui provoque la condamnation,
Et la loi qui la prononce.
-C’est par conséquent sur ces deux puissances qu’a porté le travail du Libérateur.
57 Par la foi en lui, nous avons la victoire sur la mort et sur le tombeau. La mort est privée de son aiguillon. On sait que lorsque certains insectes piquent, ils laissent leur dard dans les chairs de leurs victimes, et que privés de cet « aiguillon », ils meurent. D’une manière analogue, la mort a perdu son aiguillon sur la croix de notre Seigneur Jésus-Christ. Désormais, la Reine des Epouvantes est privée de sa terreur, en tout cas pour le chrétien.


Jean 15 : 10

10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.

10 La première partie de ce verset explique comment nous pouvons demeurer dans son amour, à savoir en gardant ses commandements. « Croire, obéir. Si nous voulons jouir du vrai bonheur en Jésus, il faut croire, obéir. » La deuxième partie du verset présente notre parfait Modèle. Le Seigneur Jésus garda les commandements de son Père et obéit toujours à la volonté de Dieu en tout ce qu’Il fit. Ainsi jouit-Il constamment de l’amour de son Père: rien n’altéra jamais leur douce communion d’amour.

Matthieu 7 : 12

12 Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes.

12 Le lien entre le v. 12 et ce qui précède semble être celui-ci: puisque notre Père nous accorde de bonnes choses, imitons-le en faisant preuve de bonté envers les autres. Pour savoir si nous agissons bien envers notre prochain, demandons-nous si nous aimerions qu’il agisse de même envers nous. La « Règle d’or » a été édictée sous la forme négative au moins un siècle avant cette parole de Christ, par Rabbi Hillel. Mais en l’exprimant d’une manière positive, Jésus va au-delà de ce qu’il convient de ne pas faire, et ouvre un horizon beaucoup plus vaste, le champ de tout le bien possible. La foi chrétienne ne recommande pas seulement de s’abstenir du mal ; elle encourage le bien.
Cette parole de Jésus est la loi et les prophètes, c.-à-d. qu’elle résume l’enseignement moral de la loi de Moïse et des écrits des prophètes d’Israël. Les croyants qui marchent selon l’Esprit (Ro 8 : 4) satisfont la justice exigée par l’A.T. Si tout le monde mettait cette leçon en pratique, tous les domaines de la vie seraient métamorphosés: les relations internationales, la politique intérieure, la vie de famille et la vie d’Eglise.


Psaumes 15 : 1-5

1 Psaume de David. O Eternel! Qui séjournera dans ta tente? Qui demeurera sur ta montagne sainte? -
2 Celui qui marche dans l’intégrité, qui pratique la justice Et qui dit la vérité selon son coeur.
3 Il ne calomnie point avec sa langue, Il ne fait point de mal à son semblable, Et il ne jette point l’opprobre sur son prochain.
4 Il regarde avec dédain celui qui est méprisable, Mais il honore ceux qui craignent l’Eternel; Il ne se rétracte point, s’il fait un serment à son préjudice.
5 Il n’exige point d’intérêt de son argent, Et il n’accepte point de don contre l’innocent. Celui qui se conduit ainsi ne chancelle jamais.


* Le chemin du ciel; si nous voulons être joyeux, nous devons être saints. Nous sommes invités à emprunter cette voie.
Voici vraiment la véritable question inhérente aux caractéristiques d’un citoyen de Sion. Il s’agit de la joie des saints glorifiés qui demeurent sur la colline sainte. Là se trouve leur demeure, ils y seront à jamais. En ce qui nous concerne, nous devons vraiment savoir si nous avons une place parmi eux. Une réponse véritable et claire nous est donnée ici. Ceux qui désirent connaître leur devoir, trouveront dans l’Ecriture un fidèle Directeur, la conscience trouvera un fidèle Moniteur. Un citoyen de Sion est sincère dans sa religion. Il est vraiment ce qu’il professe. et s’efforce toujours de se trouver dans le plan de la volonté divine. Il est juste à la fois devant Dieu et devant l’homme; lorsque qu’il s’adresse à l’un ou à l’autre, la vérité est présente en son coeur. Il méprise et a en horreur la fausseté et la fraude; il ne peut se vanter d’avoir fait une bonne affaire si celle-ci a été menée sous le mensonge; il sait que s’il trompe son voisin, tout se saura un jour et qu’il ne pourra en tirer que des injures. Il est très vigilant en ne voulant faire aucun mal à qui que ce soit. Il ne calomnie personne ni ne souligne pas les fautes des autres dans la conversation courante. Il mentionne le meilleur côté des autres mais jamais le pire. Si on lui conte une mauvaise histoire, il la désapprouve dans la mesure du possible; en cas d’impossibilité, il ne cherche pas à en savoir davantage. Il mesure la valeur des hommes par leur vertu et leur piété. Les méchants sont vils, sans intérêt et bons à rien; c’est ce que déclare la Parole. Il pense que le manque de piété d’un homme est la pire des choses et la plus misérable des conditions. Il reconnaît qu’une piété véritable honore un homme plus que la richesse ou un grand nom. Il honore de telles personnes, désire tenir conversation avec elles, mentionne un intérêt pour eux dans ses prières, est heureux de leur montrer son respect ou de leur adresser toute faveur fraternelle. En cela nous pouvons nous juger nous-mêmes dans une certaine mesure. Même les hommes bons et sages peuvent prêter serment, pour leur perte: Regardez combien l’obligation est sévère lorsqu’ils doivent alors souffrir à perte pour eux même ou pour leur famille, ceci pour respecter leur engagement vis à vis du voisinage. Il n’accroîtra pas la valeur de ses biens par extorsion ou par corruption. En vue d’acquérir quoi que ce soit, il ne fait rien qui puisse nuire à une cause juste. Chaque véritable membre vivant de l’assemblée, comme l’église elle-même, est bâtit sur le Roc. Celui qui est ainsi, ne chancellera jamais. La grâce de Dieu lui sera toujours suffisante. L’union à de tels membres, animés à de tels principes ne peut conduire qu’à la repentance, à la foi dans le Sauveur et à Son amour. Dans tout cela, attachons nous à rechercher cette conduite.

3 Jean : 1-4

1 L’ancien, à Gaïus, le bien-aimé, que j’aime dans la vérité.
2 Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme.
3 J’ai été fort réjoui, lorsque des frères sont arrivés et ont rendu témoignage de la vérité qui est en toi, de la manière dont tu marches dans la vérité.
4 Je n’ai pas de plus grande joie que d’apprendre que mes enfants marchent dans la vérité.


* Cette épître est adressée à un païen qui s’est converti. Son objet est de recommander sa fermeté dans la foi, et son hospitalité, spécialement envers les ministres de Christ.

* L’apôtre félicite Gaïus pour sa piété et son hospitalité. (1-Cool
1-8 Ceux qui sont bien-aimés de Christ doivent aimer les frères en son nom. La prospérité de l’âme est la plus grande bénédiction sur ce côté du ciel. La grâce et la santé sont de riches compagnes. La grâce emploiera la santé. Une âme riche peut être logée dans un corps faible; et la grâce doit alors être exercée en se soumettant à une telle dispensation. Mais nous pouvons souhaiter et prier que ceux qui ont des âmes prospères puissent avoir des corps en pleine santé; que leur grâce puisse briller là où il y a encore plus de place pour l’activité. Combien il existe de professeurs qui devraient méditer les paroles de l’apôtre, et nous devons souhaiter sérieusement et prier pour que leurs âmes puissent prospérer autant que le font leur santé et leur carrière! La véritable foi travaillera par amour. Un bon témoignage doit être apporté par ceux qui reçoivent le bien; ils ne peuvent pas témoigner seulement à l’église de ce qu’ils ont trouvé et ressenti. Les hommes bons se réjouiront en leur âme de la prospérité des autres; et ils sont heureux d’entendre parler de la grâce et de la bonté des autres. Et comme c’est une joie pour de bons parents, ce sera une joie pour de bons ministres que de voir leur peuple honorer leur profession de foi. Gaïus n’a pas fait de différences entre les chrétiens sérieux, et il a librement aidé tous ceux qui portaient l’image, et faisaient l’oeuvre de Christ. Il était droit dans ce qu’il faisait, comme un serviteur fidèle. Les âmes fidèles peuvent entendre leurs propres louanges sans en tirer de la gloire; la publication de ce qui est bon en ces personnes les met au pied de la croix de Christ. Les chrétiens doivent considérer non seulement ce qu’ils doivent faire, mais aussi ce qu’ils peuvent faire; et c’est ainsi qu’ils doivent accomplir même les actions communes de la vie, et avec bonne volonté, dans la piété, servant Dieu en cela, et en désignant sa gloire. Ceux qui font connaître gratuitement l’évangile de Christ doivent être aidés par ceux à qui Dieu en a donné les moyens. Ceux qui ne peuvent pas eux-mêmes le proclamer peuvent cependant recevoir, aider, et soutenir ceux qui le font.

Philippiens 4 : 4

4 Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous.

4 Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur. Comparer 3: 1
Qu’un prisonnier, qui pouvait craindre pour sa vie, puisse non seulement se réjouir, mais demander aux autres de se réjouir, montre la puissance que possède l’Evangile à consoler ceux qui font tout en Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 25/08/09 COMMENT AVOIR LA JOIE DE JESUS EN MOI (SUITE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aide - Français - Comment avoir les meilleurs notes?
» comment avoir une note correcte à l'épreuve Etude de cas
» Comment avoir une intimité avec Notre-Seigneur Jésus-Christ
» Rêve prémonitoire (comment faire pour en avoir plus)
» Help! Traitement de texte: comment avoir 25 lignes par page?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: