Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 13 OCTOBRE 2009 LE MONDE AUJOURD HUI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 13 OCTOBRE 2009 LE MONDE AUJOURD HUI   Mer 14 Oct 2009 - 12:10

Mardi 13 Octobre 2009

Le monde aujourd’hui

1 Jean 2 : 15-17

15 N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui;
16 car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.
17 Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.


15-16 Nous sommes exhortés à ne pas aimer le monde ou les choses qui sont dans le monde, pour la simple raison que l’amour du monde n’est pas compatible avec l’amour du Père. Tout ce que le monde a à offrir peut être décrit comme la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie. La convoitise de la chair se rapporte aux désirs sensuels issus de notre nature mauvaise. La convoitise des yeux se réfère aux mauvais désirs suscités par ce que nous voyons. L’orgueil de la vie se caractérise par une ambition profane pour l’apparat et la gloire. Ces trois aspects de la mondanité apparaissent très clairement dans le péché d’Eve. L’arbre était bon à manger: il s’agit de la convoitise de la chair. L’arbre était agréable à la vue: il s’agit de la convoitise des yeux. C’était un arbre qui devait rendre sage: il s’agit ici de l’orgueil de la vie.
Comme le malin s’oppose à Christ et la chair à l’Esprit, de même le monde est hostile au Père. Les appétits sensuels, l’avarice et l’ambition ne viennent pas du Père, mais trouvent leur source dans le monde. La mondanité consiste à aimer les choses qui passent. Cependant le coeur humain ne trouvera jamais satisfaction dans le matérialisme.
17 Le monde passe, et sa convoitise aussi. Quand une banque est en faillite, les personnes avisées n’y déposent plus d’argent. Quand les fondations d’un bâtiment chancellent, les constructeurs qualifiés suspendent leur action. Concentrer ses énergies sur ce monde se compare à quelqu’un qui réarrangerait les chaises longues sur le pont du Titanic en perdition. Ainsi les gens sages ne vivent pas pour un monde qui passe. Mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. C’est la volonté de Dieu qui nous délivre de la tentation des choses qui passent. Ce passage était la devise du grand évangéliste D.L. Moody, et figure sur sa pierre tombale: « Celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. »


2 Timothée 3 : 1-5

1 Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
2 Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,
3 insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien,
4 traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu,
5 ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là.


L’apôtre décrit maintenant à Timothée les conditions qui existeront dans le monde avant la venue du Seigneur. On a souvent fait remarquer que la liste des péchés qui suit ressemble beaucoup à la description des païens impies dans Romains 1. Ce qui est frappant, c’est que les conditions mêmes qui existent parmi les païens dans leur état sauvage et non civilisé caractériseront les chrétiens professant dans les derniers jours. Combien cela est solennel !

1 Les derniers jours dont il est question ici sont ceux entre la période apostolique et l’apparition de Christ quand Il viendra pour établir son royaume.
2 Ce qui frappe dans ces versets, c’est de constater ce que les hommes aimeront.
Au verset 2, il est dit qu’ils s’aimeront eux-mêmes (égoïstes) et aimeront l’argent.
Du verset 4, il ressort qu’ils « aimeront le plaisir plus que Dieu ».
Les versets 2-5 énumèrent 19 traits caractéristiques de l’humanité des derniers jours. En voici la liste, accompagnée de synonymes explicatifs:
- égoïstes : centrés sur eux-mêmes et vaniteux ;
- amis de l’argent : avides d’argent et avares ;
- fanfarons : vantards, la bouche pleine de paroles vaniteuses ;
- hautains : arrogants et impérieux ;
- blasphémateurs : employant des paroles méchantes, profanatrices, injurieuses, viles, méprisantes et insultantes ;
- rebelles à leurs parents : en révolte, désobéissants, effrénés ;
- ingrats : sans reconnaissance, sans savoir apprécier ;
- irréligieux : impies, profanateurs, irrévérencieux, dépourvus de tout sens de ce qui est sacré ;
3 -insensibles : durs de coeur, grossiers, sans pitié ;
- déloyaux « qui ne pardonne pas »): implacables, refusant la paix et la réconciliation ;
- calomniateurs : répandant des fausses rumeurs et la malice ;
- intempérants : sans maîtrise de soi, aux passions déréglées, dévergondés, débauchés ;
- cruels : brutaux, sauvages, sans principes ;
- ennemis des gens de bien « qui méprisent le bien »: ils détestent tous ceux qui sont bons et tout ce qui est bon ; ils s’opposent à toutes les formes de la bonté ;
4 -traîtres : faux, sournois ;
- emportés : impétueux, téméraires, sans égards ;
- enflés d’orgueil : prétentieux, vaniteux, hautains ;
- aimant le plaisir plus que Dieu : ils aiment les plaisirs sensuels mais pas Dieu.
5 En apparence, ces gens semblent religieux. Ils professent leur christianisme, mais leurs actions parlent plus fort que leurs paroles. Par leur comportement impie, ils montrent qu’ils vivent un mensonge. Il n’y a pas d’évidence de la puissance de Dieu dans leur vie. Il y a peut-être eu réformation, mais jamais régénération.
Weymouth traduit ainsi: « Bien qu’ils maintiennent une forme de religion, ils ne veulent rien avoir affaire avec sa puissance. »
Et selon Moffatt: « Ils maintiendront un semblant de piété tout en excluant sa force. » Parole Vivante transcrit comme suit: « Certes, ils resteront attachés aux traditions extérieures de la religion et, pour sauver la façade, garderont l’apparence de la piété, mais en réalité, ils ne voudront rien savoir de ce qui en fait la force ; aussi leur conduite démentira-t-elle leur profession de foi. » Ils désirent être religieux tout en continuant à pécher (Apo 3 : 14-22).
Hiebert donne cet avertissement: « C’est le portrait effrayant d’un christianisme apostat, d’un nouveau paganisme se dissimulant sous le nom de christianisme. »

Paul exhorte Timothée à s’éloigner de ces hommes-là. Ce sont les vases décrits au chapitre précédent et dont Timothée doit se purifier.


2 Pierre 3 : 3-5

3 sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises,
4 et disant: Où est la promesse de son avènement? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création.
5 Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu’une terre tirée de l’eau et formée au moyen de l’eau,


3 Sachant avant tout. Les apôtres et les prophètes leur ont bien mis à l’esprit qu’il y aurait des moqueurs. Dans les derniers jours. Sous la dernière dispensation.
4 Où est la promesse de son avènement? Cette question est posée par les moqueurs, qui, voyant que la venue de Christ tardait pensaient que toute espérance était vaine. Ils profitaient du désappointement pour essayer de détruire la foi. Tout demeure comme dès le commencement. Les moqueurs qui affirment que l’ordre naturel des choses est le même depuis le commencement oublient qu’il y a eu le déluge.
5 Ils veulent ignorer. Leur ignorance qui les fait parler ainsi est tenace. Ils s’obstinent à oublier les leçons enseignées par le déluge, le moment où l’ordre naturel fut interrompu. Que des cieux existèrent autrefois. Ceci est une référence au commencement de la création. Voir Ge 1: 1-2
Par la parole de Dieu. Voir Ge 1: 6-9
Une terre tirée de l’eau. C’est-à-dire que l’eau est un des principaux éléments dans sa formation, puisque les trois-quarts de sa surface sont des mers, et que l’eau se retrouve dans les profondeurs de la terre, sous forme de diverses combinaisons.


2 Théssaloniciens 1 : 8-9

8 au milieu d’une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de notre Seigneur Jésus.
9 Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force,


8 Au milieu d’une flamme de feu. Cette flamme qui dénote la brillance, la gloire, la pureté, mais aussi la destruction des adversaires. Une grande brillance est toujours associée avec sa venue. Dieu s’est révélé au Sinaï au milieu d’une flamme de feu.
Exode 3: 2 ; 19: 18
Ceux qui ne connaissent pas Dieu. Qui ne le connaissent pas parce qu’ils refusent de le connaître. Voir Romains 1: 28
Et ceux qui n’obéissent pas. Cette classe d’hommes qui refusent d’obéir à l’Evangile. Le jour de leur grâce prendra fin avec le jour du Seigneur.
9 Ils auront pour châtiment. Ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile seront punis, et leur châtiment sera une ruine éternelle. Cela ne veut pas dire un anéantissement, mais le bannissement éternel de la présence de Dieu, loin de la face du Seigneur.
Dans Matthieu, le méchant est condamné par la phrase: "Retirez-vous de moi."
Matthieu 25: 41
Les saints seront "toujours avec le Seigneur"; 1 Théssaloniciens 4: 17
Les méchants seront écartés pour toujours de sa présence.


Job 37 : 16

16 Comprends-tu le balancement des nuées, Les merveilles de celui dont la science est parfaite?

15-18 Un seul a une science parfaite de sa propre action dans la nature. L’homme doit confesser l’imperfection de sa connaissance face aux phénomènes naturels.

2 Pierre 3 : 9

9 Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.

9 Il ne veut pas... ; Romains 2: 4 ; 1Timothée 2: 4. On a cité ce verset pour appuyer la doctrine de l’universalisme ; il enseigne en fait juste le contraire. Le vrai sens est qu’après la seconde venue, prélude du jugement de Christ, il n’y aura plus d’occasion de se repentir ; c’est pourquoi Dieu, dans sa miséricorde, laisse le plus de temps possible aux hommes pour qu’ils puissent le faire à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 13 OCTOBRE 2009 LE MONDE AUJOURD HUI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vajradharaling - Programme octobre 2009
» le Biocontact d'octobre 2009 titre Respectons les animaux
» Une méditation pour aujourd'hui mardi 13 octobre 2009
» Qui controle le Monde aujourd'hui
» La fin du monde aujourd'hui ?...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: