Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE 01/12/09 QUELLE EST NOTRE MISSION SUR LA TERRE ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: LE 01/12/09 QUELLE EST NOTRE MISSION SUR LA TERRE ???   Mer 2 Déc 2009 - 14:04

Mardi 01 Décembre 2009

Quelle est notre mission sur la terre, nous chrétiens ???

Après avoir visualisé un petit film de 12’environs, un débat s’en est suivi.

2 Corinthiens 5 :19-20

19 Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.
20 Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu!


19 Le ministère de la réconciliation n’est autre que le message suivant: Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même. On peut comprendre cette affirmation de deux façons, toutes deux bibliquement correctes. Elle peut signifier que Dieu était en Christ, dans le sens où le Seigneur Jésus-Christ est divin. Cela est tout à fait vrai. Mais on peut aussi l’interpréter comme signifiant que Dieu, en Christ, réconciliait le monde avec lui-même, c.-à-d. qu’Il réconciliait le monde dans la personne du Seigneur Jésus-Christ.
Quelle que soit l’interprétation acceptée, la vérité est claire: Dieu est intervenu activement pour supprimer la cause de l’aliénation entre l’homme et lui, c.-à-d. le péché. Dieu n’avait nul besoin d’être réconcilié, mais l’homme a besoin d’être réconcilié avec lui.
En n’imputant point aux hommes leurs offenses. A première lecture, on pourrait penser que ce verset enseigne le salut universel, que la mort de Christ serait imputée à tous les hommes. Une telle interprétation contredirait le reste de la Parole de Dieu. Dieu propose un moyen grâce auquel les péchés des hommes peuvent ne pas leur être imputés, mais si ce moyen est offert à tous, il n’est efficace que pour ceux qui sont en Christ. Les offenses des perdus leur seront logiquement imputées, mais au moment où ils se tournent vers le Seigneur Jésus et l’acceptent comme Sauveur, ils sont déclarés justes et leurs péchés sont effacés.
Après avoir accompli l’oeuvre de la réconciliation, Dieu a confié à ses serviteurs la Parole de la réconciliation. Il leur a confié l’immense privilège de parcourir la terre entière en prêchant le glorieux message en tout lieu et à toute créature. Ce n’est pas à des anges qu’Il a confié cette noble tâche, mais à des hommes misérables et faibles.
20 Paul, qui a reçu le message de la réconciliation, a aussi été envoyé pour le proclamer à toute l’humanité. Nous proposons de voir dans la section qui va de 5.20 à 6.2, un résumé de la Parole de la réconciliation. Paul nous livre l’essentiel du message qu’il prêchait aux inconvertis alors qu’il allait de pays en pays et de continent en continent. C’est important de comprendre ce passage ainsi. Car Paul n’exhorte pas les Corinthiens à être réconciliés avec Dieu, puisqu’ils le sont déjà par leur foi en Christ. Il leur donne simplement un aperçu du message qu’il proclame aux perdus partout où ses pas le conduisent.
L’ambassadeur est un fonctionnaire de l’Etat ; il représente son gouvernement à l’étranger. Paul considère toujours le ministère chrétien comme une vocation noble et élevée. Ici, il se compare lui-même à un ambassadeur chargé de représenter Christ au monde dans lequel il vit. Il est un porte-parole de Dieu, et Dieu exhorte par son intermédiaire. Ce langage ne convient guère à un ambassadeur. Généralement, nous n’imaginons pas ce haut dignitaire en train de supplier ; aussi est-ce la gloire de l’Evangile de présenter Dieu en quelque sorte agenouillé, suppliant avec larmes les hommes et les femmes d’être réconciliés avec lui. Si l’inimitié subsiste, elle est entièrement le fait de l’homme. Car Dieu a renversé toutes les barrières, afin de rendre possible la communion de l’homme avec lui. Le Seigneur a fait tout ce qui était en son pouvoir. Il ne reste plus à l’homme qu’à déposer les armes, mettre fin à sa révolte, et être réconcilié avec Dieu.


Jean 8 : 12

12 Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

Jésus, la Lumière du monde.
12 La multitude suivait toujours Jésus. Se tournant vers elle, Il lui adressa l’une de ses déclarations les plus magnifiques concernant sa réalité messianique: Je suis la Lumière du monde. Par nature, le monde demeure dans les ténèbres du péché, de l’ignorance et de la vanité. Jésus est la Lumière du monde. En dehors de lui, il n’existe aucune délivrance de l’obscurité du péché. Sans lui, il n’existe personne pour nous guider dans la vie, et pour nous instruire sur le sens véritable de la vie et sur les enjeux de l’éternité. Jésus promet que quiconque le suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie.

Suivre Jésus signifie croire en lui. Beaucoup croient à tort qu’ils peuvent vivre comme Jésus sans passer par la nouvelle naissance. Suivre Jésus signifie venir à lui dans la repentance, croire en lui comme Seigneur et Sauveur, puis lui remettre sa vie. Ceux qui agissent ainsi reçoivent une direction pour leur vie et une espérance glorieuse et certaine pour l’au-delà.


Matthieu 5 : 14

14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;

14 Jésus identifie également les chrétiens à la lumière du monde. Il s’est décrit lui-même comme « la lumière du monde » (Jean 8 : 12; 12 : 35- 36 ; 46). Ses deux affirmations s’expliquent si Jésus est la source lumineuse et les chrétiens le reflet de sa lumière. Leur rôle se borne à briller de sa lumière, comme la lune réfléchit la lumière du soleil.
Le chrétien est semblable à une ville située sur une montagne : elle domine les alentours et brille au milieu de l’obscurité. Celui dont la vie reflète l’enseignement de Christ ne peut être caché.


Luc 24 : 47

47 et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.

44-48 Puis il leur dit. Entre les versets 43 et 44, Luc laisse passer un intervalle de plusieurs semaines, et de nombreuses apparitions du Christ ressuscité se sont produites avant l’événement de son Ascension. Le Seigneur, avant de les envoyer porter la prédication "leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Ecritures," et de pouvoir répéter ses instructions.
Il exige que:
(1) la repentance,
(2) le pardon des péchés,
(3) soient prêchés en son nom,
(4) à toutes les nations,
(5) en commençant par Jérusalem. Ceci a été scrupuleusement observé le jour de la Pentecôte.


Jean 17 : 18

18 Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.

18 Le Père envoya le Seigneur Jésus dans le monde pour révéler aux hommes le caractère de Dieu. Comme le Seigneur priait, Il réalisa qu’Il retournerait bientôt au ciel. Cependant les générations futures auraient encore besoin d’un témoignage concernant Dieu. Cette oeuvre devait être accomplie par les croyants, par la puissance du Saint-Esprit. Certes, les chrétiens ne peuvent représenter Dieu aussi parfaitement que Christ, car ils ne seront jamais l’égal de Dieu. Néanmoins les croyants demeurent dans le monde pour y représenter Dieu. Voici pourquoi Jésus les envoya dans le monde.

Jean 20 : 21

21 Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.

21 La paix soit avec vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. Ceci est la Grande Mission, plus complètement développée en Galilée un peu plus tard, et dont les indications furent parachevées juste avant l’ascension. Le Seigneur avait enseigné les apôtres pendant trois ans, dans le but d’accomplir cette oeuvre importante.

Apocalypse 3 : 16-17

16 Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.
17 Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu,


16 Sans pareille dans le Nouveau Testament, cette expression exprime le profond écœurement du Christ et se réfère au jugement dernier (Luc 13: 25-28).
17 Parce que tu dis: je suis riche. Une prospérité mondaine a probablement rendu l’Eglise indifférente. Tu ne sais pas que tu es misérable. C’est l’état réel de ceux que le Seigneur rejette. Pauvre. Dépouillée de la vraie richesse. Aveugle. Aveuglée par le dieu de ce monde.

17-18 forment un tout : Parce que tu dis... je te conseille d’acheter. Les Laodicéens prétendent non seulement qu’ils n’ont besoin de rien, mais que leurs avantages moraux et matériels sont le fruit de leurs seuls efforts. La réalité, c’est qu’ils sont pauvres, en dépit de leur argent ; nus, malgré l’abondance de leurs parures ; aveugles, malgré le nombre de leurs médecins. C’est pourquoi cette Église est la seule parmi les sept à être appelée « misérable ». Son unique recours consiste à « acheter » (Esa 55: 1) de Christ, l’or éprouvé d’un esprit régénéré, la pureté du cœur qui conduit à la résurrection glorieuse (Apocalypse 7: 13-14), et la grâce qui lui permettra de percevoir les réalités spirituelles (1Corinthiens 3 : 1-23 et 2 Corinthiens 4 : 1-18 ). L’état écœurant des Laodicéens n’a pas éteint l’amour de Christ pour eux.


Matthieu 9 : 36-38

36 Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger.
37 Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers.
38 Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.


36 Voyant la foule, il fut ému de compassion. Le Seigneur a rarement regardé à une foule d’êtres humains pauvres, perdus, sans en éprouver une tendre compassion. Parce qu’elle était languissante et abattue comme des brebis qui n’ont point de berger. Une image représentant leur condition spirituelle. Ils étaient "abattus" sous les fardeaux placés sur eux par de prétendus bergers, Pharisiens et scribes. Ils erraient, comme des brebis laissées sans soin.
37 La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. D’abord le peuple est représenté par l’image de brebis éparpillées, sans les soins d’un berger. Puis comme une moisson mûre mais abandonnée, prête à être perdue si des moissonneurs n’y sont pas envoyés.
38 Priez le maître de la moisson. Le Maître de la moisson est Christ. Quand nous prions le Seigneur pour quelque chose, nous devons œuvrer à l’accomplissement de nos prières. Si nous le prions d’envoyer des ouvriers, veillons à devenir ouvriers nous-mêmes, ou à envoyer et soutenir d’autres ouvriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE 01/12/09 QUELLE EST NOTRE MISSION SUR LA TERRE ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» >>>>> Quelle est la mission du Mafy ?
» La stigmatisée Teresa Musco (1943-1976) et les signes de sa mission.
» quelle est ma pierre pour m'aider dans mes reves ?
» notre mission dans la vie eternnélle
» Et la littérature jeunesse dans tout cela!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: