Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 15 DECEMBRE 2009 CHOISIS DE DIEU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 15 DECEMBRE 2009 CHOISIS DE DIEU   Mer 16 Déc 2009 - 14:16

Mardi 15 Décembre 2009

Suite de la série de petite vidéo.

Titre de ce petit film : Choisis de Dieu
Luc 6 : 12-16

12 En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu.
13 Quand le jour parut, il appela ses disciples, et il en choisit douze, auxquels il donna le nom d’apôtres:
14 Simon, qu’il nomma Pierre; André, son frère; Jacques; Jean; Philippe; Barthélemy;
15 Matthieu; Thomas; Jacques, fils d’Alphée; Simon, appelé le zélote;
16 Jude, fils de Jacques; et Judas Iscariot, qui devint traître.


12 Se rendit sur la montagne pour prier. Il se préparait pour l’appel des apôtres. Notre Seigneur se préparait pour chaque grand événement en se présentant à Dieu dans la prière.
Jésus passa en prière toute la nuit qui précéda le choix des douze. Quel blâme pour notre hâte, notre impulsivité et notre indépendance de Dieu ! Luc est le seul évangéliste à mentionner cette nuit de prière.
13 Il appela ses disciples. Après la nuit de prière. Parmi les disciples il choisit ses douze apôtres.


14-16 Les douze qu’Il choisit parmi le cercle plus vaste de ses disciples étaient:

1. Simon, qu’Il nomma Pierre ; il était fils de Jonas et l’un des principaux apôtres ;
2. André, son frère. Ce fut lui qui conduisit Pierre au Seigneur ;
3. Jacques, le fils de Zébédée. Il eut le privilège d’être avec Pierre et Jean sur la montagne de la transfiguration. Il fut mis à mort sur l’ordre d’Agrippa I.
4. Jean, le fils de Zébédée. Jésus surnomma Jacques et Jean « fils du tonnerre ». Jean écrivit l’Evangile et les épîtres qui portent son nom, ainsi que l’Apocalypse.
5. Philippe, natif de Bethsaïda ; il amena Nathanaël à Jésus. Ne pas le confondre avec Philippe l’évangéliste, du livre des Actes.
6. Barthélemy, généralement identifié à Nathanaël. Son nom ne figure que dans la liste des douze.
7. Matthieu, le publicain, appelé aussi Lévi. Il est l’auteur du 1er Evangile.
8. Thomas, appelé aussi Didyme. C’est lui qui affirma ne pouvoir croire à la résurrection qu’en présence de preuves irréfutables.
9. Jacques, le fils d’Alphée. Il se peut que ce soit lui qui, après la mort de Jacques, le fils de Zébédée, tué par Hérode, ait exercé un rôle de responsable dans l’Eglise de Jérusalem.
10. Simon, appelé le Zélote. Les écrits sacrés ne disent pas grand-chose de lui.
11. Jude L’auteur se désigne lui-même comme le "frère de Jacques". Il n’y a qu’un seul Jacques sur lequel il n’y avait pas besoin de donner de précisions, c’était le frère de Jésus (Galates 1 : 19) Comme l’un des autres frères de Jésus s’appelait Jude (Marc 6 : 3), c’est probablement lui l’auteur de l’épître. La date ne peut pas en être fixée avec plus de précisions que la deuxième moitié du 1er siècle de notre ère.
12. Judas Iscariot, supposé être originaire de Kériot en Judée, et donc le seul parmi les douze à ne pas être Galiléen. C’est lui qui trahit le Seigneur et fut surnommé par lui le « fils de la perdition. »


Ces hommes n’étaient pas spécialement connus pour leur intelligence ou pour leur habileté. Ils représentaient un échantillon de l’humanité et s’ils sont devenus grands, c’est à cause de leur relation avec Jésus et de leur consécration envers lui. Ils avaient probablement entre 20 et 30 ans quand le Seigneur les appela. Quand ils sont jeunes, les hommes sont plus zélés, plus aptes à apprendre et supportent mieux les conditions de vie difficiles. Jésus n’a choisi que 12 disciples ; Il s’intéressait davantage à la qualité qu’à la quantité. Ayant les hommes du calibre voulu, Il pouvait les envoyer évangéliser le monde par le procédé de « reproduction spirituelle ».
Une fois les disciples choisis, il fallait qu’ils soient bien instruits des principes du royaume de Dieu. Le reste de ce chapitre est consacré à l’exposé du caractère et du comportement que doivent avoir des disciples du Seigneur Jésus.


2 Corinthiens 5 : 20

20 Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu!

20 Paul, qui a reçu le message de la réconciliation, a aussi été envoyé pour le proclamer à toute l’humanité. Nous proposons de voir dans la section qui va de 5 : 20 à 6 : 2, un résumé de la Parole de la réconciliation. Paul nous livre l’essentiel du message qu’il prêchait aux inconvertis alors qu’il allait de pays en pays et de continent en continent. C’est important de comprendre ce passage ainsi. Car Paul n’exhorte pas les Corinthiens à être réconciliés avec Dieu, puisqu’ils le sont déjà par leur foi en Christ. Il leur donne simplement un aperçu du message qu’il proclame aux perdus partout où ses pas le conduisent.

L’ambassadeur est un fonctionnaire de l’Etat ; il représente son gouvernement à l’étranger. Paul considère toujours le ministère chrétien comme une vocation noble et élevée. Ici, il se compare lui-même à un ambassadeur chargé de représenter Christ au monde dans lequel il vit. Il est un porte-parole de Dieu, et Dieu exhorte par son intermédiaire. Ce langage ne convient guère à un ambassadeur. Généralement, nous n’imaginons pas ce haut dignitaire en train de supplier ; aussi est-ce la gloire de l’Evangile de présenter Dieu en quelque sorte agenouillé, suppliant avec larmes les hommes et les femmes d’être réconciliés avec lui. Si l’inimitié subsiste, elle est entièrement le fait de l’homme. Car Dieu a renversé toutes les barrières, afin de rendre possible la communion de l’homme avec lui. Le Seigneur a fait tout ce qui était en son pouvoir. Il ne reste plus à l’homme qu’à déposer les armes, mettre fin à sa révolte, et être réconcilié avec Dieu.


Romains 5 : 1

1 Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ,

Les bienfaits pratiques de l’Evangile
L’apôtre continue à traiter le sujet de la justification en posant la question suivante: Quels sont les bienfaits de la justification dans la vie du croyant ? En d’autres termes, la justification est-elle vraiment efficace ? Il répond à cette question par un oui retentissant, en énumérant sept bénédictions merveilleuses accordées à tout croyant grâce à l’oeuvre de Christ. En effet Christ est le Médiateur entre Dieu et l’homme, et tous les dons de Dieu passent par son intermédiaire.

1 La première grande bénédiction dont jouissent tous ceux qui ont été justifiés par la foi est la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ. La guerre est finie ; les hostilités ont cessé. Grâce à l’oeuvre de Jésus-Christ tous les motifs d’inimitié entre Dieu et nous ont été anéantis. D’ennemis nous sommes devenus amis, par le miracle de la grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 15 DECEMBRE 2009 CHOISIS DE DIEU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie apparait en Egypte le 12 décembre 2009!!!
» Observations du Lundi 14 Décembre 2009
» Les apparitions de Marie en Egypte decembre 2009
» Les prophéties de BABA VANGA
» La marque de la Bête circule au Québec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: