Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 12 JANVIER 2010 L HOMME EST LE MESSAGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 12 JANVIER 2010 L HOMME EST LE MESSAGE   Mer 13 Jan 2010 - 20:57

Mardi 12 Janvier 2010

Avant-dernière (Vidéo)

L homme est le message.

Jacques 4 : 6-7

6 Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’Ecriture dit: Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles.
7 Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.


6 Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente. Dans les cinq premiers versets, nous voyons combien la vieille nature du croyant peut être perverse. La suite nous apprend que nous ne sommes pas livrés à nos propres forces pour affronter les désirs charnels. Remercions Dieu, il accorde une grâce plus excellente, une force suffisante chaque fois que c’est nécessaire (Hébreux 4.16). Il a promis: « ... et que ta vigueur dure autant que tes jours » (Deutéronomes 33 : 25).
Il donna davantage de grâce quand les fardeaux s’alourdirent,
Il envoya plus de force quand s’accrut le travail,
A l’augmentation de l’affliction, Il ajouta Sa miséricorde,
A la multiplication des épreuves, Il redoubla Sa paix.


Annie Johnson Flint.
Pour démontrer que Dieu donne la grâce nécessaire, Jacques cite Proverbe 3 : 34, en y ajoutant l’idée supplémentaire que c’est aux humbles, et non aux orgueilleux, qu’Il promet cette grâce. Dieu résiste aux orgueilleux, mais Il s’ouvre à l’esprit brisé.
7 Jacques en appelle donc à l’humilité : soumettez-vous... à Dieu. Son désir est que ses lecteurs puissent être les bénéficiaires de cette grâce : il s’agit d’échapper au jugement, du moins au jugement de condamnation. L’auteur montre alors comment se soumettre et, pour y encourager, ajoute une promesse. Négativement, il presse ses lecteurs de se soumettre au Seigneur en s’opposant à son ennemi : résistez au diable... (Luc 4: 13).
La bataille se renouvelle sans cesse et la promesse tient toujours. Lu 22 : 28.

(Darby lit « tentation »
Là où Segond traduit « épreuves ».)
Notez comment Jacques prévient une fausse interprétation possible. Au verset 4, il opposait le monde à Dieu. Ici, il montre que cette opposition existe en fait entre le diable et Dieu.

Luc 18 : 1-8

1 Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher.
2 Il dit: Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne.
3 Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire: Fais-moi justice de ma partie adverse.
4 Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même: Quoique je ne craigne point Dieu et que je n’aie d’égard pour personne,
5 néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.
6 Le Seigneur ajouta: Entendez ce que dit le juge inique.
7 Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard?
8 Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?


1 Cette parabole veut montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher. C’est vrai d’une manière générale pour tous les hommes et pour toutes les sortes de prières. Mais ici, la prière vise la délivrance dans les temps d’épreuve. Il faut prier sans se relâcher durant toute la période qui sépare les deux venues du Seigneur.
2-3 Le récit met en scène un juge inique qui ne craignait pas Dieu et n’avait d’égard pour personne, et une veuve aux prises avec une certaine partie adverse. La veuve venait constamment le supplier de lui rendre justice et de la soustraire ainsi au traitement inhumain que lui infligeait son adversaire.
4-5 Le juge était insensible à la validité de son cas. Qu’elle soit injustement traitée ne le motivait pas en sa faveur. Mais devant son insistance, il finit par céder et par prendre les décisions nécessaires. L’importunité et la persévérance de la veuve lui valurent gain de cause.
6-7 Le Seigneur expliqua alors à ses disciples que si un juge inique se mettait en peine pour une pauvre veuve à cause de son importunité, à combien plus forte raison Dieu interviendrait-Il en faveur de ses élus ! Les élus désignent peut-être plus particulièrement le reste fidèle d’Israël sous la tribulation, mais l’expression s’applique sans doute aussi à tous les croyants opprimés de tous les temps ; la raison pour laquelle Dieu n’est pas intervenu depuis longtemps est qu’Il use de patience envers les hommes ne voulant pas qu’aucun périsse.
8 Mais le jour viendra où l’Esprit de Dieu ne contestera plus avec les hommes ; alors, Il punira ceux qui auront persécuté ses disciples. Le Seigneur conclut cette parabole par la question: Mais quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-Il la foi sur la terre ? Il fait probablement allusion à une foi qui ressemble à celle de la veuve. Ces paroles peuvent aussi laisser supposer qu’au retour de Christ, seul un petit nombre lui sera resté vraiment fidèle. En attendant, que chacun de nous fasse preuve de la foi qui crie à Dieu jour et nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 12 JANVIER 2010 L HOMME EST LE MESSAGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samedi 9 janvier 2010: journée sans fourrure (Toulouse)
» Observation vendredi 29 janvier 2010 - Opposition de Mars
» Revue De Presse Invité : Pierre Jovanovic Mercredi 13 janvier 2010
» Mardi Gras 2010
» Garabandal Mise au point 4 janvier 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: