Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 06 AVRIL 2010- LA MAITRISE DE SOI**FRUIT DE L ESPRIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 06 AVRIL 2010- LA MAITRISE DE SOI**FRUIT DE L ESPRIT   Mer 7 Avr 2010 - 15:08

Mardi 06 Avril 2010

La maîtrise de soi--Fruit de l’Esprit.

Proverbes 25 : 28

28 Comme une ville forcée et sans murailles, Ainsi est l’homme qui n’est pas maître de lui-même.

28 L’homme qui ne possède pas la maîtrise de sa colère, est facilement dépossédé de paix. Puissions-nous nous abandonner au Seigneur, prier qu’il mette son Esprit en nous, et que ceci nous fasse marcher selon ses ordonnances.

Galates 5 : 22

22 Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance

22-23 Mais le fruit de l’Esprit. Les fruits nommés ne sont pas nos fruits, mais ceux de l’Esprit en nous. Si nous portons ces fruits, nous montrons que nous avons l’Esprit.
Il y en a quatre groupes:
(1) L’amour, la grâce chrétienne qui contient toute la loi.
(2) La joie et la paix, qui sont l’état normal du chrétien.
(3) Les grâces qui nous relient aux autres: la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur.
(4) Le dernier fruit étant pour nous-même: la tempérance, ou le contrôle de soi. Cela n’implique pas seulement l’abstention de boissons fortes et de nourritures, mais aussi la tempérance par rapport à la colère, aux paroles, aux désirs, à la passion pour l’argent ou le pouvoir.


1 Théssaloniciens 5 : 23

23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ!

23 Le Dieu de paix. Qui accorde la paix de l’âme. Vous sanctifie lui-même tout entiers. Qu’il vous rende saints sous tous les rapports. Que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps. Que l’être humain tout entier soit préservé, et soit irréprochable.

Philippiens 4 : 8

8 Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.

8 Au reste, frères. Il donne ici, comme une conclusion à cette lettre, la liste des devoirs du chrétien, résumée dans un simple paragraphe.
Que tout ce qui est vrai. Ce qui est vrai en parole, en action, et en pensée, doit être recherché. Christ est LA vérité, ceux qui le suivent doivent être eux-mêmes la vérité. Honorable. Le mot Grec est "révérend." Chacun doit être digne de révérence.
Juste. Une stricte justice dans toutes les actions, une vie droite.
Pur. Des vies pures, avec des coeurs et des pensées non souillés.
Aimable. Avec des actions d’où jaillisse l’amour, et qui inspirent l’amour aux autres. Qui mérite l’approbation. Une vie dont il ne puisse être dit sincèrement aucun mal. Digne de louange. Tendez vers tout ce qui s’appelle vertu et qui mérite la louange. L’idéal, qu’il dépeint en six traits, correspond à celui que les esprits les plus élevés de l’antiquité païenne ambitionnaient pour l’homme, sans parvenir à le réaliser.


Philippiens 4 : 6-7

6 Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces.
7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ.


6 Ne vous inquiétez de rien. Qu’aucune angoisse ou anxiété ne vienne vous troubler. *Comparer Matthieu 6: 25
Mais en toute chose, etc. Au lieu de vous inquiéter, déposez tout devant Dieu, et croyez qu’il lui est possible de tout faire pour le mieux.


Trois éléments interviennent dans un appel à Dieu:
(1) Des prières, l’effusion de l’âme;
(2) des supplications, qui exposent nos besoins;
(3) des actions de grâce; nous devons toujours venir à Dieu, non pas avec un esprit de plainte et de réclamation, mais avec des actions de grâce pour les miséricordes qu’il nous a accordées.
7 Et la paix de Dieu. La paix que nous recevons lorsque nous avons tout remis dans les mains de celui qui est capable et qui veut nous aider. Cette paix dépasse l’entendement de ceux qui ne l’ont jamais expérimentée. Gardera vos coeurs. Cette paix sera la gardienne qui nous assurera la pureté et la sainteté de notre vie et de notre coeur.

1 Corinthiens 14 : 26-33

26 Que faire donc, frères? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l’édification.
27 En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu’un interprète;
28 s’il n’y a point d’interprète, qu’on se taise dans l’Eglise, et qu’on parle à soi-même et à Dieu.
29 Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent;
30 et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise.
31 Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés.
32 Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes;
33 car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Eglises des saints,


26-33 Les exercices religieux dans les assemblées publiques doivent être pratiqués dans une optique:
Que tout soit fait pour l’édification.
Quant à parler dans une langue inconnue, si un autre est présent et peut interpréter, les deux dons miraculeux peuvent être exercés simultanément, et de cette façon l’église est édifiée et la foi des auditeurs est en même temps confirmée.
Quant à la prophétie, deux ou trois seulement doivent parler au cours d’une réunion, et ceci l’un après l’autre, avec un temps de réflexion. L’homme qui est inspiré par l’Esprit de Dieu observera l’ordre et la décence pour délivrer ses révélations. Dieu n’enseigne jamais aux hommes à négliger leurs devoirs, ou à agir d’une façon ne convenant pas à leur âge ou leur poste.


Jacques 3 : 13-18

13 Lequel d’entre vous est sage et intelligent? Qu’il montre ses oeuvres par une bonne conduite avec la douceur de la sagesse.
14 Mais si vous avez dans votre coeur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité.
15 Cette sagesse n’est point celle qui vient d’en haut; mais elle est terrestre, charnelle, diabolique.
16 Car là où il y a un zèle amer et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions.
17 La sagesse d’en haut est premièrement pure, ensuite pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exempte de duplicité, d’hypocrisie.
18 Le fruit de la justice est semé dans la paix par ceux qui recherchent la paix.


13-18 Ces versets montrent la différence entre les hommes qui font semblant d’être sages, et ceux qui le sont vraiment. Celui qui a de bonnes pensées, ou qui a de bonnes paroles, n’est pas sage dans le sens de l’Ecriture, s’il ne vit pas et n’agit pas convenablement. La vraie sagesse peut être reconnue par la douceur de caractère de l’esprit et du tempérament. Ceux qui vivent dans la malice, l’envie, et la dispute, vivent dans la confusion; et sont passibles d’être entraînés à toute mauvaise oeuvre. Une telle sagesse ne vient pas d’en-haut, mais jaillit depuis des principes terrestres, agit sur des motifs terrestres, et son intention est de servir des buts terrestres. Ceux qui sont animés de la sagesse d’en haut, décrite par l’apôtre Jacques, sont près de l’amour chrétien, décrit par l’apôtre Paul; et les deux sont décrits afin que tout homme puisse prouver complètement la réalité de ses acquisitions en eux. Il n’a pas de dissimulation ou de supercherie. Il ne peut pas tomber dans ces directives que le monde considère comme sages, et qui sont en réalité astucieuses et coupables; mais il est sincère, et ouvert, et stable, et uniforme, et logique avec lui-même. Puissent la pureté, la paix, la douceur, et la miséricorde être vues dans toutes nos actions, et les fruits de la justice être abondants dans nos vies, prouvant que Dieu a posé sur nous ce don excellent.

1 Corinthiens 9 : 27

27 Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres.

27 Je traite durement mon corps. Son corps est mis à l’épreuve dans son combat mené pour Christ. Son corps ne doit pas être son maître, mais son serviteur. Paul craignait qu’après avoir prêché il ne soit rejeté, et qu’on lui refuse le prix de la couronne. Il travaillait à son salut "avec crainte et tremblement," *Philippiens 2: 12
Philippiens 2:12
Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent;
S’appliquant certainement à "affermir sa vocation et son élection". *2Pierre 1: 10
2 Pierre 1: 10
10 C’est pourquoi, frères, appliquez-vous d’autant plus à affermir votre vocation et votre élection; car, en faisant cela, vous ne broncherez jamais.
Dans ce monde, qui ne recherche que son plaisir, "nous devons nous attacher aux choses que nous avons entendues". *Hébreux 2: 1
Hébreux 2:1
C’est pourquoi nous devons d’autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d’elles.

Psaumes 101 : 3

3 Je ne mettrai rien de mauvais devant mes yeux; Je hais la conduite des pécheurs; Elle ne s’attachera point à moi.
Pas un regard Esaïe 33: 15
Esaïe 33:15
Celui qui marche dans la justice, Et qui parle selon la droiture, Qui méprise un gain acquis par extorsion, Qui secoue les mains pour ne pas accepter un présent, Qui ferme l’oreille pour ne pas entendre des propos sanguinaires, Et qui se bande les yeux pour ne pas voir le mal,
Chose funeste: autres traductions possibles: mauvais procédé ou agissement de vaurien ou encore pratique démoniaque
Je haïrai Proverbes 8: 13; Jude 1: 23
Proverbes 8:13
La crainte de l’Eternel, c’est la haine du mal; L’arrogance et l’orgueil, la voie du mal, Et la bouche perverse, voilà ce que je hais.
Jude 1:23
Sauvez-en d’autres en les arrachant du feu; et pour d’autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu’à la tunique souillée par la chair.

Luc 21 : 34

34 Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos coeurs ne s’appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l’improviste;

34-35 En attendant, les disciples devront bien se garder de trop porter d’attention au manger, au boire et aux soucis du monde, sinon sa venue risquera de les prendre à l’improviste. C’est ce qui arrivera à tous ceux qui pensent que la terre est leur demeure permanente.

2 Corinthiens 12 : 21

21 Je crains qu’à mon arrivée mon Dieu ne m’humilie de nouveau à votre sujet, et que je n’aie à pleurer sur plusieurs de ceux qui ont péché précédemment et qui ne se sont pas repentis de l’impureté, de l’impudicité et des dissolutions auxquelles ils se sont livrés.

21 Je crains qu’à mon arrivée mon Dieu ne m’humilie etc. Qu’il ne soit humilié par la persistance de péchés sensuels également. Les péchés qui sont ainsi énumérés sont ceux qui étaient fréquents parmi les païens, et que Paul réprimandait si sévèrement dans toutes ses épîtres.

Romains 13 : 13

13 Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès et de l’ivrognerie, de la luxure et de l’impudicité, des querelles et des jalousies.

13 Fait important, l’accent porte sur la marche chrétienne pratique. Puisque nous sommes des enfants du jour, nous devons marcher comme des enfants de lumière. Le chrétien peut-il participer à des beuveries, à des rixes, à des orgies sexuelles, à des débordements honteux, ou même à des disputes et à des rivalités partisanes ? En aucun cas !

Hébreux 13 : 15

15 Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom.

15 Dans le N.T., tous les croyants sont des sacrificateurs ou des prêtres. Ils sont des prêtres saints qui entrent dans le sanctuaire de Dieu pour l’adorer (1Pierre 2 : 5), et également des prêtres royaux qui se rendent dans le monde pour témoigner (1Pierre 2 : 9). Les croyants-prêtres présentent à Dieu au moins trois sacrifices. D’abord, le sacrifice de leur vie (Romains 12 : 1), ensuite, ici au verset 15, un sacrifice de louange est offert à Dieu par l’intermédiaire du Seigneur Jésus. Toutes nos louanges et nos prières passent par lui avant d’atteindre Dieu le Père ; notre Souverain Sacrificateur enlève toutes les impuretés et toutes les imperfections et y ajoute sa propre vertu.

A toutes nos prières et nos louanges,
Christ ajoute avec amour Son doux parfum.
Et de l’encensoir l’amour s’élève
Et consume ces odeurs.


Mary B. Peters.
Le sacrifice de louange est le fruit de lèvres qui célèbrent son nom. La seule adoration que Dieu agrée est celle qui coule des lèvres des rachetés.

Jacques 3 : 5

5 De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt!

5 De même, la langue. Aussi petite soit-elle, elle peut prendre le contrôle du corps entier, comme le fait la bride pour le cheval ou le gouvernail pour le navire. C’est une puissance. Elle se vante de grandes choses. Elle réclame une grande influence. Comme un petit feu peut embraser une grande forêt. Comme une étincelle peut incendier une maison, une petite chose comme la langue peut fomenter de grands troubles.

Jacques 1 : 26

26 Si quelqu’un croit être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son coeur, la religion de cet homme est vaine.

26 Si quelqu’un croit être religieux. Celui qui se déclare religieux et ne tient pas sa langue en bride se trompe. A moins qu’il n’ait suffisamment de grâce pour mâter ce membre rebelle, sa religion est vaine.

Ephésiens 4 : 29-31

29 Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent.
30 N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption.
31 Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous.


29 Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise. Ce qui est pourri. Tout ce qui peut démoraliser les autres. Les paroles obscènes, licencieuses ou immorales sont interdites. Toutes les paroles du chrétien doivent servir à l’édification. Et communiquer une grâce à ceux qui les entendent.
30 N’attristez pas le Saint-Esprit. Les péchés décrits, ci-dessus attristent le Saint-Esprit. Il ne continuera pas de vivre au-dedans de ceux qui s’y adonnent régulièrement. Par lequel vous avez été scellés pour le Jour de la Rédemption. Le sceau du Saint-Esprit est un gage, une preuve, une assurance de la rédemption finale. *Voir 1:13
Si nous l’éloignons en l’attristant, le sceau disparaîtra.
31 Tout péché de colère et de la langue devrait être banni. L’apôtre en énumère plusieurs. Bien qu’il soit impossible de distinguer chaque péché l’un de l’autre, le sens général est clair:

Amertume : ressentiments latents, difficulté à pardonner de bon coeur, sentiments durs.
Animosité : éclats de rage, passion violente, crises de courroux.
Colère : rouspétance, animosité, hostilité.
Clameur : cris de rage, braillements, chamailleries, hauts cris d’opposition.
Calomnie : langage insultant, médisance, injures.
Méchanceté : souhaiter le mal à quelqu’un, dépit, mesquinerie.

Psaumes 141 : 3

3 Eternel, mets une garde à ma bouche, Veille sur la porte de mes lèvres!

* David demande à Dieu de l’accepter et de l’assister. (1-4)

1-4 "Viens en hâte auprès de moi". Ceux qui mesurent la vraie valeur de la présence divine, pleine de grâce, prieront avec plus de ferveur. Au travers du sacrifice d’intercession du Sauveur, ils seront ainsi irrépréhensibles devant Dieu, comme aux temps anciens où l’on offrait des sacrifices et faisait brûler de l’encens tous les jours. La prière est un sacrifice spirituel, c’est la meilleure offrande de l’âme. Les hommes pieux connaissent bien le mal que peuvent engendrer la langue et le péché. Quand les ennemis nous provoquent, nous risquons de déraper dans notre langage. Bien que nous vivions dans un monde de péché avec des coeurs mauvais, nous devons prier afin de ne pas être entraîné vers ce genre de choses. Les pécheurs prétendent trouver certains délices dans le péché; il faut qu’ils sachent, toutefois, que rapidement ce péché se transformera en amertume et que cela ne sera que désillusion; ils devront prier afin que le Seigneur, dans Sa grâce, détourne leur coeur de ces voies. Les hommes pieux prient afin de ne pas tomber dans les "délices" du péché.

Matthieu 6 : 7

7 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.

7 Ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens. Ce qui est interdit ce n’est pas de trop prier, ni de prier avec les mêmes paroles (le Seigneur l’a fait), mais c’est que le nombre de prières, ou la longueur des prières, ou le temps passé en prière soient un sujet de montrer son propre mérite. 1 Roi 18 : 26
1 Rois 18:26
Ils prirent le taureau qu’on leur donna, et le préparèrent; et ils invoquèrent le nom de Baal, depuis le matin jusqu’à midi, en disant: Baal réponds nous! Mais il n’y eut ni voix ni réponse. Et ils sautaient devant l’autel qu’ils avaient fait.


Colossiens 2 : 18-23

18 Qu’aucun homme, sous une apparence d’humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu’il s’abandonne à ses visions et qu’il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles,
19 sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Dieu donne.
20 Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes:
21 Ne prends pas! Ne goûte pas! Ne touche pas!
22 préceptes qui tous deviennent pernicieux par l’abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes?
23 Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu’ils indiquent un culte volontaire, de l’humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair.


18-23 Cela pouvait paraître un signe d’humilité que de s’adresser aux anges, comme si les hommes étaient conscients de leur indignité pour parler directement à Dieu. Mais cela n’est pas soutenable; car c’est prendre cet honneur qui est dû à Christ seulement, et le donner à une créature. Il y avait vraiment de l’orgueil dans ce semblant d’humilité. Ceux qui apportent un culte aux anges répudient Christ, qui est le Médiateur unique entre Dieu et l’homme. C’est une insulte à Christ, qui est la Tête de l’église, d’utiliser des intercesseurs autres que lui. Quand les hommes laissent s’échapper l’influence de Christ sur eux, ils s’accrochent à ce qui ne les retiendra en aucune manière. Le corps de Christ est un corps qui grandit. Et les vrais croyants ne peuvent pas vivre selon les modes du monde. La vraie sagesse est de s’en tenir à ce que dit l’évangile; dans une soumission entière à Christ, qui est la seule Tête de son église. Des souffrances et des jeûnes que l’on s’impose peuvent donner une impression de spiritualité rare et une bonne volonté pour la souffrance, mais ceci n’est pas faire honneur à Dieu. Tout cela tend, dans une mauvaise manière, à satisfaire l’esprit charnel, en gratifiant sa propre volonté, sa propre sagesse, la satisfaction de soi, et le mépris des autres. Les choses étant ainsi ne sont qu’une exposition de sagesse; ou un semblant d’exposition qui ne donnent pas la bonté à l’âme, et ne pourvoient pas à la satisfaction de la chair. Ce que le Seigneur a considéré comme indifférent, estimons-le comme tel, et laissons aux autres la même liberté; et en nous souvenant de la nature passagère des choses terrestres, cherchons à glorifier Dieu dans leur usage.

Jean 15 : 4-5

4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.
5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.


4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Nous devons demeurer en Christ, pour qu’il puisse demeurer en nous. Sa demeure en nous dépend de cette condition. Nous demeurerons en lui en gardant sa parole, en ayant sa "parole qui demeure en nous," et tous ceux qui "garderont sa parole" auront Christ qui habitera leur âme. Jean 15:7 ; Jean 14:23
Vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. Nous sommes morts, des branches sans fruit, des sarments inutiles, n’ayant pas la vie de Christ. Toute l’histoire du monde démontre que la fertilité ne se trouve que dans l’union à Christ.
5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Il a déjà déclaré qu’il est le Vrai Cep, *Jean 15:1
Mais il n’avait pas encore déclaré que chaque disciple est un sarment de ce Cep. Observons que ce ne sont pas les dénominations, mais les membres de l’église qui sont ces sarments. Le disciple, sans Christ, "ne peut rien faire". Paul a déclaré: "Je puis tout par celui qui me fortifie". Php 4:13


Conclusion :
Si vous vous désespérez de votre faiblesse, sachez que la force est en Christ. Par son Esprit il produit en nous le vouloir et le faire. Il affermit notre volonté et nous rend capables de tenir notre être entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 06 AVRIL 2010- LA MAITRISE DE SOI**FRUIT DE L ESPRIT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vassula message important du 24 avril 2010
» Observations du Vendredi 2 Avril 2010
» Observations du Jeudi 15 Avril 2010
» Mardi Gras 2010
» Mystérieux objet tombé du ciel en Avril 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: