Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 13 AVRIL 2010 LE LIVRE DES ACTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 13 AVRIL 2010 LE LIVRE DES ACTES   Mer 14 Avr 2010 - 22:46

Mardi 13 Avril 2010

Le livre des Actes.

Actes 1 : 1-11
Le ministère terrestre de Christ ressuscité, pendant 40 jours.

1 Théophile, j’ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d’enseigner dès le commencement
2 jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir donné ses ordres, par le Saint-Esprit, aux apôtres qu’il avait choisis.
3 Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu.
4 Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il;
5 car Jean a baptisé d’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit.
6 Alors les apôtres réunis lui demandèrent: Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël?
7 Il leur répondit: Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.
8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.
9 Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu’ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux.
10 Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent,
11 et dirent: Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel.


1 Le livre des Actes est la suite de l’évangile de Luc.
2 Théophile devait se rappeler que le premier livre de Luc se terminait par le récit de l’ascension du Seigneur, décrite ici comme le fait d’être enlevé au ciel. Il se rappellerait aussi les dernières recommandations pleines de tendresse que le Seigneur avait données aux 11 apôtres avant son départ.
3 Pendant les 40 jours entre sa résurrection et son ascension, le Seigneur était apparu à ses disciples, et leur avait donné les preuves les plus incontestables de sa résurrection (Jean 20 :19 ; 26; Jean 21 ; 1 ; 14)
Pendant ce temps, Il s’était aussi entretenu avec eux du royaume de Dieu. Son premier souci ne concernait pas les royaumes de ce monde, mais le domaine où Dieu était reconnu comme Roi.
Il ne faut pas confondre le royaume avec l’Eglise. Le Seigneur Jésus s’offrit lui-même à la nation d’Israël comme Roi mais fut rejeté (Matthieu 23 : 37). Son royaume visible sur terre fut donc remis jusqu’à ce qu’Israël se repente et le reçoive comme Messie (Actes 3 : 19-21).
A présent, le Roi est absent. Toutefois, Il possède un royaume invisible sur terre (Colossiens 1 : 13). Celui-ci se compose de tous ceux qui professent allégeance en lui (Matthieu 25 : 1-12). Extérieurement, il est formé de quiconque affirme être chrétien (Matthieu 13 : 1-52), mais dans sa réalité intérieure, il inclut seulement ceux qui sont nés de nouveau (Jean 3 : 3-5). L’état actuel du royaume est décrit dans les paraboles de Matthieu 13.
L’Eglise apparaît comme quelque chose d’entièrement nouveau. Elle ne constitue jamais le sujet des prophéties de l’A.T. (Ephésiens 3 : 5). Elle se compose de tous les croyants depuis la Pentecôte jusqu’à l’enlèvement. En tant qu’Epouse de Christ, l’Eglise régnera avec lui pendant le millénium et partagera sa gloire pour toujours. Christ reviendra comme Roi à la fin de la grande tribulation, détruira ses ennemis, et établira son règne de justice sur la terre (Psaumes 72 : Cool.
Même si son règne depuis Jérusalem ne dure que 1000 ans (Apocalypse 20 : 4), le royaume est éternel en ce sens que tous les ennemis de Dieu auront enfin été détruits, et qu’Il régnera éternellement au ciel sans aucune opposition ni entrave
(2 Pierre 1 : 11).
4 Luc relate maintenant une rencontre entre le Seigneur et ses disciples à Jérusalem. Le Rédempteur ressuscité leur recommanda de rester à Jérusalem. Mais pourquoi à Jérusalem, pouvaient-ils bien se demander ! Pour eux, c’était une ville où régnaient la haine, la violence et la persécution !
Oui, la promesse du Père s’accomplirait bel et bien à Jérusalem. La venue du Saint-Esprit aurait lieu dans la ville même où le Sauveur avait été crucifié. La présence de l’Esprit dans ce lieu témoignerait que les hommes avaient rejeté le Fils de Dieu. L’Esprit de vérité convaincrait le monde de péché, de justice et de jugement-et Il le ferait en tout premier lieu à Jérusalem. Et les disciples recevraient le Saint-Esprit dans la ville où ils avaient eux-mêmes abandonné le Seigneur dans le but de « sauver leur peau ». Ils seraient rendus forts et intrépides à l’endroit même où ils s’étaient montrés faibles et lâches.
Ce n’était pas la première fois que les disciples avaient entendu parler de la promesse du Père de la bouche même du Sauveur. Tout au long de son ministère terrestre, et en particulier lors de son entretien avec eux dans la chambre haute, Il leur avait parlé du Consolateur qui viendrait (voyez Luc 24 : 49; Jean 14 : 16 ; 26; Jean 15 : 26; Jean 16 : 7 ; 13).
5 Maintenant, lors de son dernier entretien avec eux, Il réitère la promesse. Certains, sinon tous, avaient déjà été baptisés d’eau par Jean. Mais le baptême de Jean était extérieur et physique. Dans quelques jours, ils seraient baptisés du Saint-Esprit, baptême intérieur et spirituel. Le premier baptême les identifiait publiquement aux Juifs repentants de la nation d’Israël. Le second baptême les incorporerait à l’Eglise, au corps de Christ, et leur communiquerait la puissance nécessaire pour le service.
Jésus promit qu’ils seraient dans peu de jours [...] baptisés du Saint-Esprit, mais nous ne trouvons aucune allusion au baptême de feu (Matthieu 3 : 11-12; Luc 3 :16-17). Ce dernier est un baptême de jugement destiné seulement aux incroyants et il aura lieu à l’avenir.
6 Est-ce en ce temps, etc.? Ils s’en tenaient encore à leurs vieilles idées d’une restauration du royaume d’Israël. Leur question était: "Vas-tu le rétablir maintenant?" Après le Saint-Esprit, cette illusion fut dissipée, et ils ont compris que le royaume de Christ n’était pas de ce monde.
7 Ce n’est pas à vous de connaître. C’est là une réprimande, non seulement pour eux, mais aussi pour ceux qui en tout temps depuis, ont cherché à connaître les temps ou les moments que le Père a fixé de sa propre autorité.
8 Vous recevrez une puissance. Non un pouvoir temporel, comme ils le rêvaient, mais une puissance morale et spirituelle. Vous serez mes témoins. Ils témoigneront de lui, selon leur connaissance personnelle, de ce qu’ils savent personnellement de sa vie, ses miracles, sa mort, sa résurrection, et la Grande Mission. Il ne pouvait y avoir aucune erreur. Leur témoignage est vrai, sinon ils seraient des imposteurs. A Jérusalem. En premier, dans le quartier général du Judaïsme, la capitale de leur propre contrée, le lieu où le Seigneur fut crucifié; puis dans un cercle allant en s’élargissant à partir de ce centre; en Judée, puis en Samarie, puis aux extrémités de la terre. Cet ordre fut suivi à la lettre. Il doit toujours être suivi dans nos efforts pour évangéliser le monde.
9 Aussitôt que le Sauveur eut confié cette mission à ses disciples, Il fut élevé au ciel. C’est tout ce que dit l’Ecriture-Il fut élevé pendant qu’ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux. Voici un événement spectaculaire décrit avec tranquillité et simplicité ! La retenue manifestée par les écrivains de la Bible souligne l’inspiration divine de la Bible, car il n’est pas courant pour des hommes de présenter des faits si inhabituels avec une aussi grande réserve.
10 De nouveau sans exprimer le moindre étonnement, Luc raconte l’apparition de deux hommes vêtus de blanc. De toute évidence, il s’agissait d’anges rendus capables d’apparaître sur terre sous la forme d’hommes. Peut-être ces anges furent-ils les mêmes qu’au tombeau après la résurrection (Luc 24 : 4).
11 D’abord les anges saluèrent les disciples en tant qu’ hommes de Galilée. En effet, autant que nous le sachions, tous les disciples, excepté Judas Iscariot, venaient de la région située à l’ouest de la mer de Galilée.
Puis les anges les firent sortir de leur rêverie, alors qu’ils regardaient au ciel. Pourquoi s’arrêtaient-ils pour regarder au ciel ? Le chagrin, l’adoration ou l’étonnement les poussaient-ils à agir ainsi ? De toute évidence les trois étaient mêlés, mais le chagrin semblait être la raison principale. Aussi reçurent-ils une parole d’encouragement: le Christ monté au ciel reviendrait.
Nous trouvons ici une promesse formelle du retour de Christ pour établir son royaume sur la terre


Actes 1 : 12-14
Attente de la venue du Saint-Esprit.

12 Alors ils retournèrent à Jérusalem, de la montagne appelée des oliviers, qui est près de Jérusalem, à la distance d’un chemin de sabbat.
13 Quand ils furent arrivés, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient d’ordinaire; c’étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélemy, Matthieu, Jacques, fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude, fils de Jacques.
14 Tous d’un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes, et Marie, mère de Jésus, et avec les frères de Jésus.


12 Dans Luc 24 : 52, les disciples retournèrent à Jérusalem avec une grande joie. « La lumière de l’amour de Dieu embrasait le coeur de ces hommes et faisait briller leur visage malgré les problèmes innombrables qui les entouraient. »
De la montagne appelée des Oliviers, en passant par la vallée du Cédron, il y avait environ un kilomètre pour atteindre la ville. Il s’agissait de la plus grande distance qu’un Juif pouvait parcourir lors du sabbat à l’époque du N.T.
13 Ils montèrent dans la chambre haute. Une chambre d’hôte, au second étage. Où ils se tenaient. Tous les apôtres sont nommés, sauf Judas Iscariot, qui avait chuté, et qui était maintenant mort.
14 Tous . . . persévéraient dans la prière. Certaines versions ajoutent: "et dans la supplication". Ils attendaient après la "promesse du Père," et cette attente se passait dans l’adoration. Il y eut dix jours de prière, la meilleure préparation pour la bénédiction de la Pentecôte. C’est un exemple pour toutes les églises, qui cherchent à gagner des âmes. Avec les femmes. Spécialement ces femmes qui avaient suivi et servi le Seigneur, et l’avaient revêtu à la croix, et au tombeau. Marie. C’est ici la dernière fois qu’elle est nommée dans l’histoire sacrée. La tradition rapporte qu’elle a vécu jusqu’aux environs de l’époque où Jérusalem fut détruite. Les frères. Les fils de Joseph et de Marie. L’un d’eux, Jacques, fut ensuite Jacques de Jérusalem et l’auteur de l’épître de Jacques. *Voir Actes 15: 13, Matthieu 13: 55
Six mois avant, ils étaient incrédules, mais ils sont maintenant des croyants. Jacques a vu le Seigneur ressuscité. *Jean 7: 5, 1Corinthiens 15: 7


Actes 1 : 15-26
Matthias désigné à la place de Judas

15 En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères, le nombre des personnes réunies étant d’environ cent vingt. Et il dit:
16 Hommes frères, il fallait que s’accomplît ce que le Saint-Esprit, dans l’Ecriture, a annoncé d’avance, par la bouche de David, au sujet de Judas, qui a été le guide de ceux qui ont saisi Jésus.
17 Il était compté parmi nous, et il avait part au même ministère.
18 Cet homme, ayant acquis un champ avec le salaire du crime, est tombé, s’est rompu par le milieu du corps, et toutes ses entrailles se sont répandues.
19 La chose a été si connue de tous les habitants de Jérusalem que ce champ a été appelé dans leur langue Hakeldama, c’est-à-dire, champ du sang.
20 Or, il est écrit dans le livre des Psaumes: Que sa demeure devienne déserte, Et que personne ne l’habite! Et: Qu’un autre prenne sa charge!
21 Il faut donc que, parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu avec nous,
22 depuis le baptême de Jean jusqu’au jour où il a été enlevé du milieu de nous, il y en ait un qui nous soit associé comme témoin de sa résurrection.
23 Ils en présentèrent deux: Joseph appelé Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias.
24 Puis ils firent cette prière: Seigneur, toi qui connais les coeurs de tous, désigne lequel de ces deux tu as choisi,
25 afin qu’il ait part à ce ministère et à cet apostolat, que Judas a abandonné pour aller en son lieu.
26 Ils tirèrent au sort, et le sort tomba sur Matthias, qui fut associé aux onze apôtres.


15 Un jour, alors qu’environ 120 disciples étaient rassemblés, Pierre fut conduit à leur rappeler des passages de l’A.T. qui parlaient de celui qui trahirait le Messie.
16-17 Au début, Pierre mentionna qu’une certaine prophétie écrite par David, au sujet de Judas devait s’accomplir. Mais avant de citer ce passage, il leur rappela que même si Judas avait été l’un des douze et avait partagé leur ministère d’apôtre, il avait toutefois été le guide de ceux qui avaient saisi Jésus. Remarquons la modération dont Pierre fait preuve en décrivant cet acte infâme. Judas devint un traître par un choix délibéré, et ainsi accomplit les prophéties selon lesquelles un homme vendrait le Seigneur à ses ennemis.
18-19 Ces deux versets sont traités comme une parenthèse écrite par Luc et non comme une partie du message de Pierre. Ils complètent les faits historiques concernant Judas jusqu’à sa mort et ainsi préparent le terrain pour la nomination de son successeur.
Il n’existe pas de contradiction entre le récit de la mort de Judas ici, et celui que l’on trouve dans #Mt 27.3-10. Matthieu affirme qu’après avoir rapporté les 30 pièces d’argent aux sacrificateurs et aux anciens, il partit et alla se pendre ; ensuite les sacrificateurs prirent l’argent et achetèrent le champ du potier pour en faire un cimetière pour les étrangers.
Ici dans Actes, Luc affirme que Judas acheta un champ avec l’argent reçu en paiement de son crime, qu’il y tomba en avant, et que son corps éclata par le milieu et que ses intestins se répandirent au-dehors.
En joignant les deux récits, il apparaît que l’achat du champ fut contracté par les sacrificateurs. Cependant, Judas acheta le champ au sens où il s’agissait de son argent et ainsi les sacrificateurs agirent à sa place. Judas se pendit à un arbre dans le cimetière, mais la corde dut se briser, de sorte que son corps tomba et éclata.
Comme cet événement fut connu à Jérusalem, le champ du potier reçut le nom d’ Hakeldama, c’est-à-dire, champ du sang, en araméen.
20 Maintenant, le message de Pierre reprend, après la parenthèse de Luc. Tout d’abord, il explique que David se référait à celui qui trahirait Jésus au Psaumes 69 : 26 Que leur demeure soit dévastée, qu’il n’y ait plus d’habitants dans leurs tentes.
Puis il en vient à la prophétie particulière qui doit maintenant s’accomplir: Qu’un autre prenne sa charge (Psaumes 109 : Cool. L’apôtre Pierre comprit qu’après la défection de Judas, un autre devait prendre sa charge. Il est bon de voir son désir d’obéir à la Parole de Dieu.
21-22 Ces versets montrent les qualifications nécessaires à un apôtre.
Pour être un témoin, il doit:
(1) avoir été un disciple de Jean,
(2) l’avoir quitté pour suivre Jésus,
(3) avoir assisté au ministère de Jésus,
(4) l’avoir vu après sa résurrection. Il doit être capable de témoigner de tout cela en tant que témoin oculaire.
23 Ils en présentèrent deux. Non les apôtres, mais les frères, hommes qui remplissaient ces conditions, puis tirèrent au sort entre eux pour laisser le Seigneur faire le choix. Les deux hommes nommés ne sont plus mentionnés ailleurs.
24-25 Ils firent cette prière. Que le Seigneur puisse choisir entre eux. Le choix d’hommes pour un poste de responsabilité dans l’église, doit être fait après une prière sérieuse. Il est vraisemblable que l’un des apôtres a présenté la prière, et que tous se sont joints à sa demande.
26 Le sort tomba sur Matthias.
Certains prétendent que le choix de Matthias n’était pas valable, qu’il ne fut jamais autorisé comme apôtre, et qu’il fut remplacé par Paul. Ils donnent comme argument qu’il n’est plus nommé ailleurs.
A cela on peut répliquer:
(1) Certains des apôtres du groupe d’origine ne sont plus mentionnés, Thomas, Thaddée et Barthélemy, par exemple.
(2) Paul n’était pas un apôtre des Juifs, mais des Gentils, et de là ne faisait pas partie des douze.
(3) Il n’est pas insinué dans les Actes, ou ailleurs, que la sélection de Matthias ne fut pas reconnue.
(4) Il est parlé des "douze," et il doit avoir été l’un des douze, puisque Paul n’était pas encore converti. *Actes 6: 2
Ces arguments montrent que de telles spéculations ne reposent sur aucun fondement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 13 AVRIL 2010 LE LIVRE DES ACTES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vassula message important du 24 avril 2010
» Observations du Vendredi 2 Avril 2010
» Observations du Jeudi 15 Avril 2010
» Mardi Gras 2010
» Mystérieux objet tombé du ciel en Avril 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: