Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ÉTUDE BIBLIQUE DU MARDI 26 SEPTEMBRE 06

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: ÉTUDE BIBLIQUE DU MARDI 26 SEPTEMBRE 06   Mer 27 Sep 2006 - 2:56

MARDI 26 SEPTEMBRE 2006
Agapè

Jean 13 : 1-17
1 ¶ Avant la fête de Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde au Père, et ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, mit le comble à son amour pour eux.
2 Pendant le souper, lorsque le diable avait déjà inspiré au coeur de Judas Iscariot, fils de Simon, le dessein de le livrer,
3 Jésus, qui savait que le Père avait remis toutes choses entre ses mains, qu’il était venu de Dieu, et qu’il s’en allait à Dieu,
4 se leva de table, ôta ses vêtements, et prit un linge, dont il se ceignit.
5 Ensuite il versa de l’eau dans un bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.
6 Il vint donc à Simon Pierre; et Pierre lui dit: Toi, Seigneur, tu me laves les pieds!
7 Jésus lui répondit: Ce que je fais, tu ne le comprends pas maintenant, mais tu le comprendras bientôt.
8 Pierre lui dit: Non, jamais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit: Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi.
9 Simon Pierre lui dit: Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête.
10 Jésus lui dit: Celui qui est lavé n’a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur; et vous êtes purs, mais non pas tous.
11 Car il connaissait celui qui le livrait; c’est pourquoi il dit: Vous n’êtes pas tous purs.
12 Après qu’il leur eut lavé les pieds, et qu’il eut pris ses vêtements, il se remit à table, et leur dit: Comprenez-vous ce que je vous ai fait?
13 Vous m’appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis.
14 Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres;
15 car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait.
16 En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son seigneur, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé.
17 Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez.

1 Avant la fête de la Pâque. Immédiatement avant, quand Christ allait s’asseoir avec ses disciples à la fête pascale. Jésus, sachant que son heure était venue. Les scènes de cet instant sont proches de la croix. Le lendemain, le Seigneur était crucifié.
2 Pendant le souper. Il est vraisemblable que Christ s’est levé de table peu après le début du repas, leur a lavé les pieds, puis s’est de nouveau assis pour le souper.
Le diable avait déjà inspiré au coeur de Judas etc. Le diable a planté la semence, mais le coeur était déjà prêt. Le diable n’a aucun pouvoir, sauf lorsqu’on est prêt à le recevoir. La disposition de Judas à la cupidité avait préparé le chemin.
3 Jésus qui savait que le Père avait remis toutes choses entre ses mains. Il était pleinement conscient de sa divinité, de son pouvoir divin, de sa majesté, et pour être agréable à Dieu, il s’apprête à remplir une fonction servile.
4 La conscience de ce qu’Il était, de sa mission et de son destin, lui permit de s’abaisser au point de laver les pieds de ses disciples. Il se leva de table, et ôta ses vêtements. Puis Il s’entoura d’un linge comme d’un tablier, prenant ainsi la place d’un esclave.
Nous nous serions attendus à ce que cette circonstance figure dans l’Evangile de Marc, qui présente Jésus comme le Serviteur parfait. Sa présence dans l’Evangile du Fils de Dieu le rend d’autant plus remarquable.
Cet acte symbolique nous rappelle comment le Seigneur quitta les palais d’ivoire du ciel et vint sur terre comme un Serviteur, afin d’accomplir un ministère en faveur de ses créatures.
5 En Orient, le port de sandales ouvertes obligeait à se laver les pieds fréquemment. Il était considéré comme courtois d’avoir un esclave destiné à laver les pieds des hôtes. Ici l’hôte divin devint l’esclave et accomplit cette tâche ordinaire. « Jésus aux pieds du traître-quelle scène ! Quelles leçons pour nous
6 Pierre était choqué à la pensée que le Seigneur lavait ses pieds, et il fit comprendre que quelqu’un d’aussi grand que le Seigneur ne pouvait condescendre à laver les pieds d’un homme aussi indigne que lui. « Voir Dieu dans le rôle d’un serviteur dérange. »
7 Jésus enseigne maintenant à Pierre la signification spirituelle de son acte. Le lavage des pieds symbolisait la purification spirituelle. Pierre savait que le Seigneur accomplissait l’acte physique, mais il n’en comprenait pas la signification spirituelle. Cependant il la comprendrait bientôt, car le Seigneur allait l’expliquer. En outre, il la comprendrait par expérience quand plus tard il retrouverait la communion avec le Seigneur après son reniement.
8 Pierre illustre les extrêmes de la nature humaine. Il jura que le Seigneur ne lui laverait jamais les pieds -et ici « jamais » signifie littéralement « pas pendant toute l’éternité ». Le Seigneur lui répondit que s’Il ne lui lavait pas les pieds, Pierre ne pourrait avoir aucune communion avec lui. La signification de cet acte lui fut ainsi révélée. Comme les chrétiens cheminent dans ce monde, ils contractent une certaine souillure. Prêter l’oreille à des conversations vulgaires, regarder des choses profanes, travailler avec des hommes impies souillent le croyant de façon inévitable. Ce dernier a sans cesse besoin d’être purifié.
Cette purification s’accomplit par l’eau de la Parole. La lecture et l’étude de la Bible, l’écoute de la prédication et les entretiens avec d’autres chrétiens nous purifient des influences mauvaises de notre entourage. Par ailleurs, plus nous négligeons la Bible, plus ces influences pernicieuses demeurent dans notre esprit et dans notre vie sans nous troubler. Quand Jésus affirma: Tu n’auras point de part avec moi, Il ne voulait pas dire que Pierre ne pouvait être sauvé s’Il ne lui lavait les pieds, mais plutôt que la communion avec le Seigneur ne pourrait être maintenue que par l’action purificatrice constante de la Parole de Dieu dans sa vie.
9-10 Maintenant Pierre passe à l’autre extrême. Une minute auparavant, il disait: « Jamais ». Maintenant il demande: « Lave-moi tout entier ».
Au retour du bain public, les pieds d’une personne se salissaient à nouveau. Un autre bain ne s’avérait nullement nécessaire, mais elle devait néanmoins se laver les pieds. Celui qui est baigné n’a besoin que de se laver les pieds pour être complètement pur. Il existe une différence entre le bain et le bassin. Le bain nous parle de la purification du châtiment du péché par le sang de Christ, reçue au moment d’être sauvé et qui n’a lieu qu’une seule fois. Le bassin nous parle de la purification de la souillure du péché qui doit se produire continuellement par le moyen de la Parole de Dieu. Il y a un bain mais beaucoup de lavages de pieds, autrement dit : nous sommes justifiés une fois pour toutes, mais nous avons besoin d’être sanctifiés continuellement. Vous êtes purs, mais non pas tous signifie que tous les disciples avaient reçu le bain de la régénération, sauf Judas qui n’avait jamais été sauvé.
11 Vous n’êtes pas tous purs. Jean reprend cette déclaration de Jésus en l’expliquant, car sur le moment son sens échappait aux disciples. Mais Jean désire attirer l’attention sur le don divin de pénétration du Seigneur. Le paragraphe suivant reprend le même thème en l’amplifiant.
12 Comprenez-vous ce que je vous ai fait? Ils avaient vu l’action, mais en avaient-ils compris le sens?
13 Vous m’appelez Maître et Seigneur. Nous devons suivre cet exemple d’humilité, de don de soi, de service envers les autres, comme notre Seigneur l’a fait. Au lieu de rechercher la prééminence, et de se disputer en ce qui concerne les meilleures places, accomplissons notre humble service envers les autres, en suivant l’exemple de Christ.
14 En qualité de Seigneur, Jésus commande; en qualité de Maître, il enseigne; ses disciples ne devront pas hésiter à faire ce que Jésus lui-même a fait avant de le prescrire: se laver les pieds les uns aux autres, c’est-à-dire être serviteurs des autres jusqu’au don de leur vie.
15 Comme j’ai agi. Ce ‘comme’ n’indique pas seulement que le geste de Jésus demande d’être imité; il veut dire aussi que le geste de Jésus fonde le service du chrétien. C’est parce que les chrétiens ont accepté ce service de Jésus, qu’ils sont obligés, maintenant, au même service envers les autres. Leur service des autres traduit le don qu’ils ont reçu.
16 Un serviteur est, au sens littéral, un esclave, qui ne jouit d’aucun droit dans la maison de son maître. Le terme d’apôtre (celui qui est envoyé, en grec : apostolos), rappelle la fonction de grande importance de ces hommes choisis et appelés à se conformer à la nature de leur Maître, même sur le chemin de l’humiliation.
17 Si vous savez cela... pourvu que vous le fassiez. La connaissance qui ne se traduit pas en acte, ne trouve aucune indulgence dans l’enseignement de Jésus.

Jean 13 : 35
35 A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres.
C’est à l’amour qu’ils auront entre eux, que le monde reconnaîtra les disciples de Jésus. Cet amour ne peut être confondu avec un quelconque amour humain. Il est, dans la foi, réponse à l’amour de Dieu manifesté en Jésus. Cet amour mutuel des chrétiens, qu’il faut distinguer de l’amour du prochain ou des ennemis, devrait être le critère auquel on reconnaît les disciples de Jésus et, pour le monde incroyant, une invitation à la foi. ‘Voyez, disait-on des chrétiens au temps de Tertullien, comme ils s’aiment!’

1 Jean 4 : 8
8 Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.
8 La tournure négative aide à comprendre cette idée. L’homme qui n’aime pas n’a pas connu Dieu. Et cela, en vertu d’une des plus grandes affirmations de la Bible : Dieu est amour ; ce qui signifie bien plus que « Dieu a de l’amour ». Cela signifie que l’essence même de son être, c’est l’amour. Il aime, pour ainsi dire, non parce qu’il rencontre des êtres dignes de son affection, mais parce que c’est sa nature d’aimer. Son amour pour nous ne dépend pas de ce que nous sommes, mais de ce que lui est. Il nous aime parce qu’il est précisément ce Dieu-là.

Actes 2 : 46
46 Ils étaient chaque jour tous ensembles assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur,
Chaque jour ... assidu au temple. Ils se rassemblaient là dans le but d’enseigner les foules.
Ils rompaient le pain dans les maisons. Ils prenaient leur nourriture dans une maison ou dans une autre. Cela peut être une référence à l’observation de la Sainte Cène dans des lieux privés.

Marc 10 : 45
45 Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs.
Jésus a fait sienne la condition d’esclave de tous en servant les petits: ‘Il est passé partout en bienfaiteur’ (#Ac 10:38; voir #Jn 13:4-15 Lu 22:27). Enfin, il donnera sa vie à la place de tous ces pécheurs qui, sans cette rançon, n’auraient pu échapper à leur perte lors du jugement dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: ÉTUDE BIBLIQUE DU MARDI 26 SEPTEMBRE 06   Mer 27 Sep 2006 - 10:45

excellent travail !
Merci guido !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://partage.actifforum.com
 
ÉTUDE BIBLIQUE DU MARDI 26 SEPTEMBRE 06
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Offre étude de la bible
» Une étude sur les médecines alternatives.
» Qui sont les 144 000 ?
» bonjour!!!!Présentation
» L'état d'Israël depuis 1948 - voulu par Dieu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: