Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les 6 signes de la Seconde Venue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Sam 6 Jan 2007 - 0:12

"Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel" (Matthieu 24 : 30 )

The evidence that he is coming to destroy the city of Jerusalem. It is not to be denied, however, that this description is applicable also to his coming at the day of judgment. The disciples had asked him (ver. 3 ) what should be the sign of his coming, and of the end of the world. In his answer he has reference to both events, and his language may be regarded as descriptive of both. At the destruction of Jerusalem, the sign or evidence of his coming was found in the fulfilment of these predictions. At the end of the world, the sign of his coming will be his personal approach with the glory of his Father and the holy angels, 1 Th. iv. 16; Lu. xxi. 27; Mat. xxvi. 64; Ac. i. 11.


"toutes les tribus de la terre se lamenteront" (Matthieu 24 : 30 )

That is, either all the tribes or people of the land of Judea shall mourn at the great calamities coming upon them, or all the nations of the world shall wail when he comes to judgment. All the wicked shall mourn at the prospect of their doom, Re. i. 7. The cause of their wailing at the day of judgment will be chiefly that they have pierced, killed, rejected the Saviour, and that they deserve the condemnation that is coming upon them, Jn. xix. 37; Zee. xii. 12.


"et elles verront le Fils de l'homme" (Matthieu 24 : 30 )

The Lord Jesus coming to judgment. Probably this refers more directly to his coming at the last day, though it may also mean that the evidence of his coming to destroy Jerusalem will then be seen.


"venant sur les nuées du ciel" (Matthieu 24 : 30 )

He ascended in a cloud, Ac. i. 9. He shall shall return in like manner, Ac. i. "11. The clouds of heaven denote not the clouds in heaven, but the clouds that appear to shut heaven, or the sky, from our view.


"avec puissance" (Matthieu 24 : 30 )

Power, manifest in the destruction of Jerusalem, by the wonders that preceded it, and by the overturning of the temple and city. In the day of judgment, power manifest by consuming the material world (2 Pe. iii. 7, 10, 12 ) ; by raising the dead (Jn. v. 29, 30; 1 Co. xv. 52 ) ; by changing those who may be alive when he shall come—that is, making their bodies like those who have died, and who have been raised up (1 Th. iv. 17; 1 Co. xv. 52 ) ; by bringing the affairs of the world to a close, receiving the righteous toheaven (Mat. xxv. 34; 1 Co. xv. 57 ), and sending the wicked, however numerous or however strong, down to hell, Mat. xxv. 41, 46; Jn. v. 29.


"et une grande gloire" (Matthieu 24 : 30 )

The word glory here means the visible display of honour and majesty. This glory will be manifested by the manner of his coming (Mat. xxvi. 64 ), by the presence of the angels (Mat. xxv. 31 ), and by the wonders that shall attend him down the sky.


"Il enverra ses anges" (Matthieu 24 : 31 )

Angels signify, literally, messengers, Lu. vii. 24; ix. 52. The word is often applied to inanimate objects, or to anything that God employs to rescue his people from danger (Ps. civ. 4); but it most commonly refers to the race of intelligent beings more exalted than man, who are employed often in the work of man's rescue from ruin, and aiding his salvation, He. i. 14. In either of these senses it might here refer to deliverance granted to his people in the calamities of Jerusalem. It is said that there is reason to believe that not one Christian perished in the destruction of that city, God having in various ways secured their escape, -so that they fled to Pella, where they dwelt when the city was destroyed. But the language seems to refer rather to the end of the world, and, no doubt, its principal application was intended to be to the gathering of his elect at the day of judgment.


"avec la trompette retentissante" (Matthieu 24 : 31 )

The Jewish assemblies used to be called together by the sound of a trumpet, as ours are by bells, Le. xxv. 9; Nu. x. 2; Ju. iii. 27. Hence, when they spoke of convening an assembly, they spoke also of doing it by sounding a trumpet. Our Saviour, speaking to Jews, used language to which they were accustomed, and described the assembling of the people at the last day in language which they were accustomed to use in calling assemblies together. It is not certain, however, that he meant that this would be literally so, but it may be designed only to denote the certainty that the world itowld be assembled together. Similar language is often used when speaking of the judgment, 1 Th. iv. 16; 1 Co. xv. 52. A trump, or trumpet, was a wind instrument, made at first of the horns of oxen, and afterward of rams' horns, cut off at the smaller extremity. In some instances it was made of brass, in the form of a horn. The common trumpet was straight, made of brass or silver, a cubit in length, the larger extremity shaped so as to resemble a small bell. In times of peace, in assembling the people, this was sounded softly. In times of calamity, or war, or any great commotion, it was sounded loud. Perhaps this was referred to when our Saviour said, with a great sound of a trumpet.


"et ils rassembleront ses élus" (Matthieu 24 : 31 )

Elect. SeeNotes onver. 22. The word means Christians —the chosen of God. If this refers to the destruction of Jerusalem, it means, "God shall send forth his messengers —whatever he may choose to employ for that purpose : signs, wonders, human messengers, or the angels themselves— and gather Christians into a place of safety, so that they shall not be destroyed with the Jews." If it refers to the last judgment, as it doubtless in a primary or secondary sense does, then it means that he will send his angels to gather his chosen, his elect, together from all places, Mat. xiii. 39, 41-43. This shall be done before the living shall be changed, 1 Co. xv. 51, 52; 1 Th. iv. 16,17.


"des quatre vents" (Matthieu 24 : 31 )

That The Jewish assemblies used to be called is, from the four quarters of the globe— east, west, north, and south. The Jews expressed those quarters by the winds blowing from them. See Esse. xxxvii. 9. See also Is. xliii. 5, 6.


"depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre" (Matthieu 24 : 31 )

Mark says (xiii. 27), from the uttermost part of the earth to the uttermost part of heaven. The expression denotes that they shall be gathered from all parts of the earth where they are scattered. The word heaven is here used to denote the visible heavena or the sky, meaning that through the whole world he would gather them. See Ps. xix. 1-7; De. iv. 32.


"Intruisez-vous par une comparaison" (Matthieu 24 : 32 )

See Notes on Mat. xiii. 3. The word here means, rather, an illustration—make a comparison, or judge of this as you do respecting a fig-tree.

"tirée du figuier" (Matthieu 24 : 32 )

This was spoken on the Mount of Olives, which produced not only olives, but figs. Possibly one was near when he spoke this.


"Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l'été est proche" (Matthieu 24 : 32 )

When the juices return from the roots into the branches, and the buds swell and burst, as if tender, and too feeble to contain the pressing and expanding leaves—when you see that, you judge that spring and summer are near.


"De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l'homme" (Matthieu 24 : 33 )

In the same manner, when you see what I have predicted the signs around Jerusalem then know that its destruction is at hand.


"est proche, à la porte" (Matthieu 24 : 33 )

Luke says (xxi. 28 ), your redemption draweth nigh, and (xxi. 31 ) tlie kingdom of God is nigh at hand. Your deliverance from the dangers that threaten the city approaches, and the kingdom of God will be set up in the earth ; or your everlasting redemption from sin and death will come at the day of judgment, and his eternal kingdom will be established in the heavens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Sam 6 Jan 2007 - 0:13

------------


"Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point" (Matthieu 24 : 34 )

A generation is about thirty or forty years. The destruction of Jerusalem took place about forty years after this was spoken. See Notes on Mat. xvi. 28. on Mar. xiii. 32.


"que tout cela n'arrive" (Matthieu 24 : 34 )

Till these things shall be accomplished. Till events shall take place which shall be a fulfilment of these words, if there were nothing farther intended. He does not mean to exclude the reference to the judgment, but to say that the destruction of Jerusalem would be such as to make appropriate the words of the prediction, were there nothing beyond. Comp. Notes on Mat. i. 22, 23. So when death was threatened to Adam, the propriety of the threatening would have been seen, and the threatening would have been fulfilled, had men suffered only temporal death. At the same time the threatening had a fulness of meaning that would cover also, and justify, eternal death. Thus the words of Christ describing the destruction of Jerusalem had a fulness of signification that would meet also the events of the judgment, and whose meaning would not be entirely filled up till the world was closed.


"Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront point" (Matthieu 24 : 35 )

You may sooner expect to see the heaven and earth pass away and return to nothing, than my words to fail.


"Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul." (Matthieu 24 : 36 )

Of the precise time of the fulfilment. The general signs of its approach have been given, as the budding of the fig-tree is a certain indication that summer is near ; but the precise time is not indicated by these things.
One part of their inquiry was (ver. 3) when those things should be. He now replies to them by saying that the precise time would not be foretold. Comp. Notes on Ac. i. 7. See Notes' on Mar. xiii. 32.


"Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'homme." (Matthieu 24 : 37 )

The Greek way of writing Noah. See Ge. vi., vii., viii., ix. The coming of the Son of man would be as it was in the days of Noah—1st. In its being sudden and unexpected, the precise time not being made known, though the general indications had been given. 2d. The world would be found as it was then.


"Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche" (Matthieu 24 : 38 )

The things mentioned here denote attention to the affairs of this life rather than to what was coming on them. It does not mean that these things were wrong, but only that such was their actual employment, and that they were regardless of what was coming upon them.


"et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vint et les emportât tous : il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme" (Matthieu 24 : 39 )

That is, they knew not the exact time until it came upon them. So, says he, it shall be when the Son of man shall come. They shall not know the precise time, until he comes, and then they will be found engaged in the ordinary business of life unconcerned.


"Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé" (Matthieu 24 : 40 )

The calamity will come suddenly. There will be no escape for those whom it overtakes. If One shall be talen. The word taken may mean either to be taken away from the danger—that is, rescued, as Lot was (Lu. xvii. 28, 29 ), or to be taken away by death. Probably the latter is the meaning.


"de deux femmes qui moudront à la meule, l'une sera prise et l'autre laissée" (Matthieu 24 : 41 )

Grinding in the East was performed, as it is now, chiefly by hand. The millstones were about 2 feet in diameter and -J foot in thickness. The lower one was fixed, and the upper one was turned by a handle or crank. This was done by two persons, who sat opposite to each other. One took hold of the mill-handle and turned it half-way round; the other then seized it and completed the revolution. This was done by women—by servants of the lowest order—and was a very laborious employment. See Ex. xi. 5; Job xxxi. 10; Is. xlvii. 2; Ju. xvi. 21. The meaning of this verse is similar to the former. Of two persons sitting near to each other, one shall be taken and the other left. The calamity would be sudden, and would come upon them before they were aware.


"Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra." (Matthieu 24 : 42 )

Be looking for his coming. Be expecting it as near ; as a great event ; as coming in an unexpected manner. Watch the signs of his coming, and be ready.


"Sachez-le bien si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison" (Matthieu 24 : 43 )

If a man knew the hour, or, about the hour, when a robber would come, he would be ready for him. So you know not the exact hour, but you know it is near, when the Son of man will come. He will come suddenly, as a thief comes, without giving previous warning, 1 Th. v. 2; 2 Pe. iii. 10; Be. iii. 3; xvi. 15.

Goodman. See Notes on Mat. xx. 11.

Thief. A robber. A thief, with us, means one who takes goods without doing violence—secretly, silently. The original word means one who does it by housebreaking, or by highway violence, Lu. x. 30. IT Broken tip. Broken into —either by the doors or windows. See Notes on ch. vi. 19. 1T In what watch. In which of the four quarters of tho night. See Notes on Mat. xiv. 25.


"C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas." (Matthieu 24 : 44 )

Luke (xxi. 36 ) says that he charged them to pray always, that they might be accounted worthy to escape those things — the judgments coming upon the wicked— and to stand before the Son of man— that is, to stand there approved by him, or to be admitted to his favour. He also charged them (Lu. xxi. 34) to take heed and not to suffer their hearts to be overcharged with surfeiting, or too much eating, or drunkenness, or the cares of this life, lest that day should come upon them unawares ; things improper if there were no judgment— peculiarly mad and wicked when the judgment is near.


45-51. This passage is, in fact, a, parable, though it is not expressly so called. The design is to show that his disciples should act as if they were each moment expecting his return. This he illustrates by the conduct of a servant who did not expect his master soon to return, who acted with great impropriety, and who was accordingly punished.


"Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens pour leur donner la nourriture au temps convenable ? Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi !" (Matthieu 24 : 45-46 )

By the conduct of a faithful and wise servant Jesus intends to denote a faithful Christian, a servant of God, or a teacher of religion.

"Whom his lord". His master. The word here has no reference to God. It means the lord or master of the servant. Applied to Christian teachers, in the spiritual meaning of the parable, it refers to Christ, who has appointed them as teachers, and who is their Lord and Master, Jn. xiii. 13,14.

"Over his household". Sa famille. Christian ministers are the servants of God appointed over the church, the family of Christ, 1 Th. v. 12, 13; 1 Co. iii. 5; iv. 1, 2; xii. 28.

"Meat in, due season". The word meat here means food of all kinds. When the Bible was translated into English, the word included, as the original does, all kinds of provisions requisite to support and nourish life.

"In due season". As theyneed it, or in the accustomed times. This was the office of a steward. Among the ancients this office was often filled by a slave—one who had shown himself trusty and faithful. The duty was to have a general superintendence over the affairs of the family. Applied to Christian ministers, it means that they are to feed the flock of God, to minister to their wants, and to do it as they need it, Jn. xxi. 15-17; Ac. xx. 28; 1 Co. iv. 1, 2.


"Je vous le dis en vérité, il l'établira sur tous ses biens." (Matthieu 24 : 47 )

Shall confirm his appointment over his household, and, as a reward, shall place him over all his property. This does not mean that ministers will have a higher rank or office, but is a circumstance of the parable or story, designed to show the effect of faithfulness. Faithful servants of Christ shall be rewarded. This will be done by his approbation, and by the rewards of the heavenly world.


"Mais, si c'est un méchant serviteur, qui dise en lui-même : Mon maître tarde à venir, s'il se met à battre ses compagnons, s'il mange et boit avec les ivrognes, le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas" (Matthieu 24 : 48-50 )

This is the conduct of a wicked servant, who, supposing he would not be called to account, and abusing his authority, gave himself up to oppression, carousing, and debauchery. It is designed to represent the conduct of ministers who are unfaithful and overbearing, and who abuse their trust in the church.


"il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites : c'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents." (Matthieu 24 : 51 )

This kind of punishment was anciently practised. Sometimes it was done by the sword, sometimes by saws. It was practised among the Chaldeans (Da. ii. 5; iii. 29 ), and among the Hebrews, 2 Sa. xii. 31; 1 Sa. xv. 33; 1 Ki. iii. 25; He. xi. 37. It was also practised by the Egyptians and Romans. It is not, perhaps, here to be taken literally, but signifies that the wicked servant should be severely punished.

Hypocrites. See Notes on Mat. vi. 2. They are spoken of here as the worst of men.

Weeping and gnashing of teeth. See Notes on Mat. viii. 12, 13. The unfaithful and wicked minister of God, who lives without expectation or fear of judgment, shall suffer the severest punishment inflicted on sinners in the world of woe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Sam 6 Jan 2007 - 18:03

Ce qui me dérange un peu c'est que toutes ces théories viennent des preteristes et elles sont interessantes mais on se répète et on se répète car elles sont en opposition avec ce qui doit encore arriver à la fin des temps pour le peuple de Dieu comme pour l"humanité toute entière.

Nous vivons , depuis que Jésus Christ est monté au Père sous le temps de la grâce, guidé & consolé par le Saint Esprit et lorsque Jésus reviendra une 2 ème X ce ne sera plus le temps de la grâce et le Saint Esprit ne nous guidera plus puisque nous regnerons avec Dieu.

Votre Guide & Consolateur sur terre est pour le moment le Saint Esprit. Vous (nous) vivez avec l'esperance de regner avec Dieu pour l'éternité (comme chaque chrétien d'ailleurs). Cependant il faut rester ferme dans la Parole de Dieu et lutté contre Satan.

Le Juste vivra par la foi.Foi qui fait que nous avons l'éspérance de retrouver Dieu pour l'éternité.

Croire et imaginer ce 2ème retour en l'an 70, sans parler des autres théories dévelopées au sein des preteristes est une manière à Satan de séduire les êtres humains.

J'éspère qu'à travers la prière le Saint Esprit vous ouvrira les yeux.

Je reste ouvert à toute nouvelle discussion/sujet mais ne tiens plus à relire pour la Xème fois des théories de préteristes.

Que Dieu vous bénisse,

Rinaldo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://partage.actifforum.com
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Dim 7 Jan 2007 - 0:24

---------------

Bonjour

Avec tout le respect que je dois à l'administrateur de ce Forum,

Je dois me répéter une seconde fois.

Tous les messages ont été pensés et écrits par moi, sauf celui de Thierry

Les Preterist, quoique qu'ils concordent assez avec moi, n'ont eu aucune influence sur moi.

Je suis psychologue et croyant , et je me dois de respecter tous les humains sans juger.

Toutefois, je crois avoir le droit, et peut-être le privilège si les gens le permettent, d'élaborer les interprétations des Écrits en toute liberté comme le reste de vous tous d'ailleurs.

Je met beaucoup d'efforts pour que les gens comprennent la Bible davantage.

À long terme, et je serais sûrement mort d'ici là, je vise et j'espère que la Bible sera dans le futur mieux comprise.

Et avec un peu de chance, en écartant les futurs gouroux de tout gabarit, il y aura conciensus sur l'interprétation des Écrits.

Cela aura pour conséquence d'unifier dans la paix tous les croyants et futurs croyants qui passeront sur cette planète.

Respectueusement

Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Dim 7 Jan 2007 - 2:30

----------------

1 Thessalonic 4:17 Ensuite, nous(pas eux ou vous) les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. (Paul, un prophète)

Mat 24: ....cette génération ne passera pas......... (Jésus, un prophète, fils de Dieu et fils de l'humanité)

Ces 2 passages expliques très limpidement que ces choses allaient se produirent dans leur génération.

Paul n'a pas dit: qu'une génération quelconque dans le futur allait vivre cet événement.

Il a bien précisé qu'il s'agissait des gens de sa génération

.... -- ....qui serons restés... -- le prouvent bien.

D'ailleurs, il est dit que certain apôtre serait vivant lors du retour de Jésus.


Le prophète de la Bible n'avait pas le droit de se tromper d'un iota.
Il devait passer le test à 100% et non à 99.9%

Ceci dit, Jésus et Paul ne se sont pas trompé quant à leur prophéties et paroles.

Demander à votre pasteur ?

En ce qui me concerne, j'ai discuté avec des centaines de pasteur et de croyants de par chez nous, et ils sont bien obligé que Paul et Jésus se sont légèrement trompé.

Je m'excuse, mais je n'accepte pas ce genre de réponse.

Pour moi, il est clair qu'un prophète ne peut se trompé.

Les prophètes de la Bible ne ce sont jamais trompés et ont toujours été précis et limpides dans leurs paroles et écrits.

Soyons sérieux S.V.P.


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rinax



Nombre de messages : 46
Age : 37
Emploi : Employé de banque
Loisirs : Etude de la Bible, Guitare,panini
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Lun 8 Jan 2007 - 11:02

Bonjour,

Si vous lisez jusqu'au bout vous aurez remarqué que c'est "Rinaldo" qui a écrit et pas l'Admin . Je me suis trompé de PC et j'ai utilisé le sien => sous les références de l'Admin.

Nous ne mettons nullement la Parole de Dieu en doute, nous l'appliquons pour l'ensemble de l'humanité et selon les plans de Dieu nous comprenons clairement que Jésus reviendra une seconde fois.

Nous en avons déjà assez discuté et vous savez très bien les conséquences directes pour l'humanité et pas uniquement pour Israel lors de la seconde venue de Jésus-Christ.

Les éléments passés en revues de votre part peuvent s'appliquer au 4è siècle lors de la chute de l'Empire de Rome en Europe, au 9è siècle sous Charles Le Quint, au 11è siècles lors des Croisades et plus recement lors de la Seconde Guerre Mondiale... mais le peuple de Dieu guidé par le Saint-Esprit sait que Jésus reviendra une seconde fois. Il l'a dit, c'est vrai que les termes sont relativement proche mais encore une fois le temps vu de Dieu est différent de celui vu par les hommes.

Lisez Ecclésiaste et vous comprendrez qu'à vouloir tout comprendre et tou connaître sur la création,sur les mystères de la Bible,sur Dieu eh bien l'homme devient fou (je ne parle pas de vous) car notre cerveau n'est pas fait pour tout comprendre et ne peut pas tout comprendre .

Nous ne pourrons jamais expliqué pourquoi Jésus ou les apôtres ont utilisés des termes qui tentent à penser à une période courte mais la liste des autres événements relatifs au retour de Jésus-Christ permet de comprendre en toute simplicité que ce n'est pas encore arrivé et puis n'oubliez jamais "Soyons sérieux S.V.P." que Jésus-Christ est l'Alfa & l'Omega et que Son retour provoquera un enchainement d'évenments pour en arriver à la fin de cette création (et pas la fin d'un territoire israelien !) alors...excusez-moi mais nous n'en sommes pas encore là.

Comme je l'ai déjà dit nous sommes sous le temps de la Grâce et notre but est d'évangéliser caux qui ne connaissent pas Jésus-Christ afin que ces gens avouent leurs péchés et acceptent la repentance et le pardon de Dieu.

En tant que chrétien je vous exhorte à évangéliser et à proclamer la grandeur et la bonté de Dieu car son retour est proche alors Soyons prêt comme étaient prêtes les 5 vierges (sur les 10).

Dieu vous bénisse,

Rinaldo


Dernière édition par le Mer 10 Jan 2007 - 17:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Mer 10 Jan 2007 - 8:39

-------

Le prophète qui se trompait d'un iota était tout simplement lapidé dans l'histoire biblique.

Il aurait donc fallu lapidé lapidé tous lesprophètes du NT


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rinax



Nombre de messages : 46
Age : 37
Emploi : Employé de banque
Loisirs : Etude de la Bible, Guitare,panini
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Mer 10 Jan 2007 - 11:49

Nous savons que la Parole de Dieu est Vérité et Justice ainsi que Vie pour celui ou celle qui la lit.
Nous savons également que les prophéties effectuées dans l'Ancienne Alliance et celles indiquées dans la Nouvelle Alliance ne sont pas encore toutes accomplies y compris les prophéties au sujet du retour de Jésus avec l'enlèvement de son Eglise.

=> Pas d'erreur dans les écrits.

Vous avez - de manière très sérieuse - expliquée la théorie du retour de Jésus en l'an 70 ainsi que la théorie que le peuple de Dieu (donc les fidèles présents en l'an 70) ont été enlevés + théorie que Satan (suivants la chronologie développée dans l'Apocalypse) est déjà jetté dans la géhenne donc un Satan qui n'a plus aucun pouvoir de séduction sur terre.

Nous vous remercions pour vos différents développement mais la Parole de Dieu est inébranlable et une lecture guidée par l'Esprit-Saint fait comprendre que Jésus-Christ doit encore arriver dans sa Gloire, de plus les écrits l'attestent.

Certains passagent vous apportent une conviction dans vos diverses théories et d'autres l'apportent à notre conviction/compréhension.

Mais je suis content d'avoir fait votre connaissance et j'éspère qu'un jour nous nous rencontrerons.

Rinaldo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Jeu 11 Jan 2007 - 22:26

----------------


Pour le moment, je ne vois qu'une chose à dire


Je suis triste de voir des gens qui attendent des événements qui sont arrivés au premier siècle et qui ne se répéteront plus.

Et enseigner des nouveaux convertis dans cette voie ne fera qu'empirer les choses.

J'ai vu très souvent des croyants défroker complètement de la foi à cause des mauvaises enseignements. Des pentecôtistes, des baptistes, des Témoin de J...., etc, la liste est longue.

Fraternellement

Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Ven 12 Jan 2007 - 13:53

Cher Serge,
Nous avons la conviction, de par la Parole de Dieu, que Jésus n'est pas encore revenu mais que sa venue est de plus en plus proche. Rien ne vous empêche de croire le contraire naturellement car chacun est libre d'exprimer ses pensées.
Que Dieu puisse vous révéler la vérité, ne lui fermer pas votre coeur et laissez votre oreille attentive à sa voix.
Fraternellement,
Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://partage.actifforum.com
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Sam 13 Jan 2007 - 4:21

-----

Je me rappelle des enseignants de tout agabit qui disaient: Voici, il faut compter une génération depuis 1948(Nation juive)

Un autre plus tard après l'expiration des dates annoncés: Non, nous nous sommes trompé, il faut partir de la conquête de la 1/2 de la Jérusalem.

Encore plus tard: Une génération n'est plus 40 ans, mais environ 70

Maintenant, il faut partir de 1967 + 70. En 2037, encore des balivernes.

La prochaine fois, ce sera quoi ?


Etc,

etc...


Tout cela était des balivernes comme d'habitude


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Sam 13 Jan 2007 - 12:35

------

Des commentaires très très importants.

S.V.P. veuillez bien lire et méditer ce texte sur Romains 9 à 11

Texte qui est souvent mal interprété.


Début

Citation de Goyim

Zacharie 12 10 Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né.


Ce passage explique les événements de l'an 70.

Effectivement Thierry, ce passage explique que vers les années 66-70 (les 3 années et demi de grande tribulation) beaucoup de juifs en Israël se sont convertis.
Flavius témoigne dans ses écrits de grandes manifestations surnaturelles en Israël pendant ces années. Ces grandes manifestations de la gloire de Dieu ont sûrement eu des effets de repentance sur quelques juifs. Du moins, je l'espère.
------------------------------------------------

Deuxièmement, examinons ce passage

Nous allons l'examiner de sorte qu'il n'y ait pas seulement les initiés qui comprennent.


Romains 9:
1 Je dis la vérité en Christ, je ne mens point, ma conscience m’en rend témoignage par le Saint-Esprit:
2 J’éprouve une grande tristesse, et j’ai dans le coeur un chagrin continuel.
3 Car je voudrais moi-même être anathème et séparé de Christ pour mes frères, mes parents selon la chair,
4 qui sont Israélites, à qui appartiennent l’adoption, et la gloire, et les alliances, et la loi, et le culte, (9-5) et les promesses,
5 et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen!
6 Ce n’est point à dire que la parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d’Israël(is-rah-ale’) ne sont pas Israël(is-rah-ale’),
Paul explique que le juif selon la chair et selon la spiritualité ne sont pas du même Israël. Mais quel est vraiment la différence entre le Israël selon la chair, et le Israël selon la spiritualité ?

7 et, pour être la postérité d’Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants; mais il est dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité,
Et comme si cela ne suffisait pas, Paul explique qu'Abraham a eu deux postérités. Une selon la chair, et l'autre selon la promesse. Est-ce que Paul veut dire que la postérité charnel d'Abraham a formé un Israël charnel, et que l'autre postérité(la spirituelle) selon la promesse débouchera vers un Israël non pas charnel, mais spirituel ? Hum
Les neurones commencent sans aucun doute à nous surchauffer.

8 c’est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité.
Est-ce que Paul essaie de nous dire que l'Israël charnel n'est pas un enfant de Dieu, mais que la postérité(la spirituelle) selon la promesse faite à Abraham serait l'Israël qui serait définitivement proclamé et reconnu comme seul enfant légitime de Dieu ? Hum
Est-ce que ça surchauffe encore plus ?
Mais, je crois que Paul commence à nous faire comprendre les vraies choses ici.

9 Voici, en effet, la parole de la promesse: Je reviendrai à cette même époque, et Sara aura un fils.
10 Et, de plus, il en fut ainsi de Rébecca, qui conçut du seul Isaac notre père;
Isaac est le fils d'Abraham et de Sara selon la promesse. Isaac est donc au même titre qu'Abraham, le père spirituel selon la promesse. La promesse d'engendrer un Israël spirituel.
Un Israël qui serait l'enfant légitime de Dieu.
Vous rapellez-vous que les juifs incrédules ont dit à Jésus: Nous sommes les enfants légitimes d'Abraham. Ils avaient raison. Ils étaient les enfants légitimes selon la chair(L'Israël charnel). Mais non selon la promesse de l'Israël spirituel.
Rébecca était l'épouse d'Isaac. Isaac engrendra Jacob et Esaü. Plus tard, le non de Jacob fut changé pour Israël.
Évidemment, il faut comprendre que l'Israël spirituel a été engendré à partir de juifs selon l'Israël charnel et des païens des autre nations.
C'est pour cette raison que Paul dit: Car tous ceux qui descendent d’Israël(is-rah-ale’) ne sont pas Israël(is-rah-ale’),

11 car, quoique les enfants ne fussent pas encore nés et qu’ils n’eussent fait ni bien ni mal, -afin que le dessein d’élection de Dieu subsistât, sans dépendre des oeuvres, et par la seule volonté de celui qui appelle, -
Très intéressant ce verset 11

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Troisièmement


11 Je dis donc: Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute(l'incrédulité de l'Israël charnel), le salut est devenu accessible aux païens, afin qu’ils(les juifs) fussent excités à la jalousie.
12 Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous.
Que veut dire: Quand ils se convertiront tous ???
Premièrement, nous avons vu que ce n'est pas tous les juifs qui ont fait parti de l'Israël spirituel.

Deuxièmement, depuis 2000 ans, il y a des millions et des millions de juifs qui sont morts sans être convertis. Que faut-il faire avec ceux-là ???

Troisièmement, il y a d'autres versions bibliques qui disent ceci:
Romains 11:12 Or, si la faute des Juifs a enrichi spirituellement le monde, si leur abaissement a enrichi les autres peuples, combien plus grands encore seront les bienfaits liés à leur participation totale au salut! Ce verset ne dit pas que tous les juifs se convertiront. Il dit que la participation totale au salut des juifs qui se convertiront sera un bienfait. Hein ! Naturellement.
Les juifs qui se sont convertis un peu partout dans l'empire romain et en Israël ont assurément été un bienfait pour tous les chrétiens du premier siècle.
Ne le croyez-vous pas ???
D'ailleurs, le verset 14 ci-dessous le confirme: et d’en sauver quelques-uns.


13 Je vous le dis à vous, païens: en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère,
14 afin, s’il est possible, d’exciter la jalousie de ceux de ma race(des juifs), et d’en sauver quelques-uns.
15 Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration (la réintégration des quelques-uns qui se sont convertis au premier siècle) , sinon une vie d’entre les morts?


Ainsi, lorsque tous les païens(selon la promesse) du premier siècle sont entrés dans la promesse, l'Israël spirituel a été complété et enlevé vers la nouvelle Jérusalem et la nouvelle terre.


Si c'est trop compliqué, je peux essayer de simplifier. Mais ça ne sera pas facile.


Serge


Suite


Examinons plus en détail ce passage.



21 Mais au sujet d’Israël, il dit: J’ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple rebelle Et contredisant.
Paul fait un bilan du peuple d'Israël d'après l'AT. Un peuple rebelle qui a tué les prophètes, etc...
Fin du chapitre 10

Suivi par le début du chapitre 11

1 Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d’Abraham, de la tribu de Benjamin.
Paul explique ici que malgré qu'Israël a presque toujours été rebelle, Dieu n'avait pas rejeté son peuple.

2 Dieu n’a point rejeté son peuple, qu’il a connu d’avance. Ne savez-vous pas ce que l’Ecriture rapporte d’Elie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël:
Évidemment que Dieu n'a pas rejeté son peuple, car il aurait fallu qu'il rejete aussi les juifs de la promesse qui allaient devenir chrétien.
Et s'il avait rejeté Israël, comment le plan de Dieu aurait-il pu se réaliser pour sauver l'Israël spirituel.

3 Seigneur, ils ont tué tes prophètes, ils ont renversé tes autels; je suis resté moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie?
4 Mais quelle réponse Dieu lui fait-il? Je me suis réservé sept mille hommes, qui n’ont point fléchi le genou devant Baal.
Mais malgré que le peuple juif était rebelle contre Dieu, Dieu dit à Elie: Je me suis réservé sept milles hommes. Un petit pourcentage de juifs étaient resté fidèle à Dieu.

5 De même aussi dans le temps présent il y a un reste, selon l’élection de la grâce.
Paul explique qu'à son époque, Dieu s'était réservé un reste parmi le peuple d'Israël. Selon l'élection de la grâce.

6 Or, si c’est par grâce, ce n’est plus par les oeuvres; autrement la grâce n’est plus une grâce. Et si c’est par les oeuvres, ce n’est plus une grâce; autrement l’oeuvre n’est plus une oeuvre.
Ce passage se passe d'explication.

7 Quoi donc? Ce qu’Israël cherche, il ne l’a pas obtenu, mais l’élection l’a obtenu, tandis que les autres ont été endurcis,
Ce que les juifs d'Israël selon la chair(de l'Ancienne Alliance) il y a 2000 ans cherchaient, il n'ont pas obtenu la grâce. C'est les juifs d'après l'élection (ceux qui ont accepté la Nouvelle Alliance) qui ont obtenu miséricorde. Les autres(les juifs selon la chair) ont été endurcis.

8 selon qu’il est écrit: Dieu leur a donné un esprit d’assoupissement, Des yeux pour ne point voir, Et des oreilles pour ne point entendre, Jusqu’à ce jour.
9 Et David dit: Que leur table soit pour eux un piège, Un filet, une occasion de chute, et une rétribution!
10 Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir, Et tiens leur dos continuellement courbé!
11 Je dis donc: Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu’ils fussent excités à la jalousie.
Le verset 11 explique que les juifs qui n'ont pas reconnu immédiatement le plan de Dieu selon sa nouvelle alliance n'étaient pas tomber définitivement. À cause de cette période d'endurcissement, l'Évangile a été prêché aux païens. Et cela a eu pour effet d'excité la jalousie de certain juif qui se sont convertis plus tard.

12 Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous.
J'ai parlé de ce verset dans le post précédent. Aller le voir, il est très important.

13 Je vous le dis à vous, païens: en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère,
14 afin, s’il est possible, d’exciter la jalousie de ceux de ma race, et d’en sauver quelques-uns.

15 Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d’entre les morts?
La réintégration des juifs qui n'ont pas reconnu immédiatement la nouvelle alliance. Il n'est pas question de tous les juifs d'Israël. Mais des juifs rendu jaloux et qui se sont repentis pour finalement accepter l'Évangile de Christ.
Voir mon post précédent. Très important pour comprendre ce verset.


suite du chapitre 11

25 Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée.
J'ai expliqué dans mon post précédent, qu'il y avait deux Israël. Une charnel, et l'autre spirituel.

26 Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés;
Ainsi, lorsque tous les juifs chrétiens et les païens chrétiens ont été élus selon la promesse faite à Abraham et Jacob, l'Israël spirituel a été complété.
L'Israël spirituel a été complété au premier siècle.


27 Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j’ôterai leurs péchés.

28 En ce qui concerne l’Evangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l’élection, ils sont aimés à cause de leurs pères.
Paul fait ici un genre de petite synthèse concernant les juifs. Il dit que concernant l'Évangile, ils sont des ennemis. Mais en ce qui concernait l'élection de l'ancienne alliance(l'Israël charnel) ils ont été aimés à cause des patriarches. Car, même les juifs qui n'ont pas accepté l'évangile, ont été aimés à cause des patriarches comme Abraham, Moïse, etc...

Même si les juifs étaient presque toujours rebelles, Dieu avait fait une alliance avec ce peuple.
Ce passage résumait bien la chose:
Luc 13:34 Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu!

29 Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel.
En effet, malgré que les Israélites étaient souvent rebelles, Dieu ne les avaient pas reniés.
Mais il faut comprendre qu'il est ici question de l'Ancienne Alliance.

Le salut vient des juifs. Effectivement, le salut de la nouvelle alliance a quand même été acheminé par le peuple de l'ancienne alliance.
Mais cela s'est arrêté au premier siècle. Jésus a donné un verdict final sur l'Israël charnel. : Le royaume de Dieu vous sera retiré pour être donné a une autre nation qui portera du fruit.


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Dim 14 Jan 2007 - 0:01

----------------------


Pour avoir un meileur topo, voici


Si l'Israel spirituel de la Nouvelle Alliance a été complété au premier siècle, pourquoi ?


Jean n'a-t-il pas vu des juifs et des gens de toutes nations dans le ciel ?
Mais oui.

La Nouvelle Jérusalem céleste avec ses douzes portes portant le nom des apôtres est pour les juifs, Jérusalem est la ville des juif après tout.

La nouvelle Jérusalem est sur la nouvelle terre. Cette nouvelle terre est l'habitation des nations comme dans l'AT

Bref, la nouvelle Jérusalem est la résidence des juifs, et au dehors c'est l'habitation des nations.

Voilà ce qui ce passe dans le ciel depuis 2000 ans.

Les nations apportent leurs gloires au pied de la Nouvelle Jérusalem. N'est-ce pas ce que dit l'apo.... ?

La Nouvelle Alliance fonctione un peu comme l'AT, mais cela est sur une Nouvelle Terre, un paradis créé par Dieu où la mort, les pleurs n'existent plus.

C'est l'agneau de Dieu qui a fait tout cela. N'est-ce pas merveilleux ?

N'est-ce pas un plan et une solution de Dieu qui fait du sens ?

Après avoir réglé la question de la mort spirituelle, Dieu règle la question de la mort spirituelle et physique(car ce corps sera immortel) sur la Nouvelle Terre.

Cette Terre de l'alliance, de la Nouvelle Alliance.

Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre, la terre de l'alliance, de la Nouvelle Alliance.
Car le premier est terrestre et le second est céleste. Ce qui vient en premier est terrestre, ce qui vient en second est céleste.

Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Mar 16 Jan 2007 - 3:21

---------

Provenant d'un autre Forum


Je rajouterai ceci:

Quand l'ange montra à Jean Babylone la grande, il fût très étonné et triste.

Le fût-il d'avoir vu Rome ou une religion mondial de l'an 2000 ?

Certainement pas.

Pour un juif tel que Jean, seul la ville de Jérusalem aurait pu produire de telles réactions émotives de sa part.

Serge

----------------------------------------------------------------------




Cher Patrick ALAIN


La prostituée, la grande ville, l'adultère a été Jérusalem et non Rome.

Jean parle de la grande ville. Un seule ville a eu ce titre dans l'ancien testament, c'était la grande ville de Judas. Judas a été transformé en Jérusalem par la suite des années.

Pendant les fiançailles, une adultère était très grave. Ainsi la Bible identifie une seule adultère, la ville de Jérusalem. Seule ville de l'histoire biblique qui était fiancée à Dieu et qui devait se mariée avec son Sauveur.

Mais ses adultère, très bien identifié souvent dans l'ancien testament, l'ont exclus du mariage. Jésus l'a donc chatiée en l'an 70

Jean avait utilisé plusieurs superlatifs pour cette grande ville adultère et prostituée.
Babylone la grande, Égypte spirituellement parlant, etc, etc....

Cette ville, là-même où le Seigneur a été tué. Cette ville qui a tué les prophètes et les chrétiens. Ses péchés s'étaient accumulés suffisemment pour le jour du jugement de l'an 66 1/2 à 70.
_________________
_________________
psycho-théo

Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Lun 22 Jan 2007 - 0:40

-----------

Rebonjour


J'ai entendu toutes sortes d'histoires sur la nation d'Israel

Un évangéliste très populaire du Québec à dit que le mont des Oliviers est fendu en deux et prêt à s'ouvrir pour la prophétie dans Zac.

J'ai vérifié auprès d'un rabbin de Montréal et d'Israel et cela est complètement faux.

Israel n'est pas la première nation à renaître de ses cendres, le saviez-vous ?

Les juifs ne peuvent rétablir le service si jamais un autre temple venait qu'à être bâti.

Tous les livres des généalogies et des métiers ont été détruit en 70, avec l'arche de l'ancienne alliance.
Final bâton pour l'ancienne alliance, l'an 70 à mis un terme définitif et catégorique.

Aucun homme ne peut rétablir le service sacerdotale sans risquer d'offencer très gravement Dieu. Ça, les juifs qui s'accrochent à l'ancienne alliance le savent très bien.

l'Israel de notre époque est un cul de sac.
Quelques livres ont été écrits sur ce sujet.

Tout s'est terminé en 70. D'ailleurs, l'histoire nous raconte que l'évangile a cessé d'être prêché pendant plusieurs décénnies, voir, presque cent ans.

Et cela était tout à fait normal, puisqu'il n'y avait plus de croyants, disparus.

Mais cela n'a pas empêché les Écrits de subsister. Plusieurs personnes s'y sont intéressés et c'est là que , principalement, la religion catholique a fini par naître.


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Dim 4 Fév 2007 - 22:02

----------------

L'un de mes meilleurs amis, Témoins de J... depuis 25 ans, a défrocké = retrait

Il a finalement compris qu'une organisation lessise toujours le cerveau, et aussi parce qu'il a compris Mat 24 et le Tachus, apo. etc.. c'est accompli au premier siècle.

Comme a dit l'ecclésiaste: il y a un temps pour toute chose.


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Mer 7 Fév 2007 - 8:58

---------

Les Paroussia(avènement) de Dieu dans l'AT n'était pas que métaphores.

Je tiens à le préciser.

Nous le voyons dans la colonne de feu du temps de Moise par exemple.

Mais personne ne voyait Dieu. Même si la prophéties disait: Ainsi parle l'Éternel, je descendrais sur des nuées, vous me verrez, etc, etc...

Jésus a utilisé le même style de métaphore devant les juifs accusateurs.

: Vous verrez le fils de l'homme venir sur les nuées, etc...

Le sacrificateur, habitué au métaphores de l'AT, compris qu'il ne verrait pas Jésus, mais qu'un jugement allait venir sur eux.

Et il y a eu des manifestations vers les années 70

L'historien J. Flavius témoingne dans ses écrits historique de manifestations surnaturelles telle que la présence d'une armée d'anges dans le ciel de Jérusalem.

Il témoigne aussi d'un grand tremblement de terre, et de voix venant du ciel, pendant que des juifs étaient caché dans le temple.

Par conséquent, retirons, disait cette voix.

Flavius, ainsi que le monde juifs, ont vu les manifestations de la Paroussia de Christ et de son jugement sur Jérusalem, cette babylone prostitué et adultère.


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Mer 7 Fév 2007 - 22:32

----------------

Au Québec, 2 des plus importants évangélistes, prédicateurs, enseignants, etc, etc... connu surtout par les pentecôtistes savent très bien que tout s'est déroulé au premier siècle.
Je le sais très bien, pour les avoirs confronté un à un.

Mais ils persistent dans la tromperie pour se ramasser des gros dollars $$$$$$$$$, etc, $$$$$$$$ etc.... Vive Mamon alléluia.

que personne ne se laisse leurrer par de tels menteurs et profiteurs.


Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Jeu 8 Fév 2007 - 11:22

S'il vous plait Serge un peu de respect !! Il s'agit d'un forum libre OK mais nous avons une multitude de points qui démontrent que Jésus va revenir, et un échantillon de la population (dont vous faites partie) pense qu'il est déjà revenu ....
Experimentez la puissance de Dieu Serge, ce sont des choses inexplicables que l'on ressent.....
Que Dieu vous bénisse
Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://partage.actifforum.com
Serge



Nombre de messages : 69
Age : 58
Localisation : Québec Lanaudière
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Ven 9 Fév 2007 - 10:32

Personnes âgées et spiritualité


Voilà mon intro:
Je n’ai pas trouvé de théorie explicite sur le côté négatif des croyances des personnes âgées. Alors donc, le combat des arguments pour et contre sera restreint. En fait, tout le monde respect les croyances des personnes âgées, probablement parce que premièrement, on respect les personnes âgées. Quoique cela devient sans doute de moins en moins vrai.
Et les recherches et les mises à niveau sur le sujet des croyances sont plutôt le travail de toute une vie. Et le gros de ce travail doit se faire lorsqu’on n’est pas rendu à l’âge de la vieillesse, mais avant.

De plus, ce sujet est d’actualité à cause des accommodements raisonnables qui sont basés sur les croyances des gens. Je rajouterai ceci: Il est important de faire la distinction entre croyance religieuse et spiritualité. La spiritualité est le caractère de ce qui est de l’ordre de l’esprit. Elle est une manifestation d'une perception d'ordre surnaturel dépassant la réalité matérielle de la vie. Tandis que la religion est ensemble de croyances et de dogmes définissant le rapport de l’être humain avec la puissance divine ou avec le surnaturel.
Le culte de quelque chose ou attachement mystique de quelque chose peut représenter une religion. Par exemple: Pour plusieurs Québécois, le hockey est une religion.
Il est certain que la personne religieuse est spirituelle, mais le spirituel n’est pas nécessairement religieux. Et il faut garder à l’esprit, que les centres d’accueil pour personnes âgées auront aussi des gens de toutes confessions, musulmans, protestant, bouddhiste, etc.
Suis-je téméraire ou fou d’avoir abordé ce sujet, il sera à mon correcteur de le déterminer.
(Toutefois, une nouvelle étude indique que plus de la moitié des Canadiens s'adonnent à des activités religieuses de façon personnelle au moins une fois par mois, même s'il s'agit uniquement de dire une petite prière ou de méditer)
http://www.statcan.ca/Daily/Francais/060502/q060502a.htm





Textes des revues

Le thème de la spiritualité peut laisser l'intervenant perplexe face au choc culturel vécu aujourd'hui au niveau des valeurs et face aux différentes idéologies auxquelles il est confronté. Que vient faire la spiritualité dans ce monde en changement? Existe-t-elle vraiment? Toute cette notion de transcendance à laquelle nous réfère la spiritualité a-t-elle des assises? En ce qui a trait à la personne qui avance en âge, éprouve-t-elle des besoins spirituels particuliers? Comme intervenants, sommes-nous sensibles à cette dimension et en mesure d'aider l'aîné dans son cheminement? D'autres par contre, vivent des difficultés face à la maladie et à la solitude et ils peuvent difficilement donner un sens à cette étape de leur vie. Il y a aussi les nombreux changements que plusieurs aînés expérimentent à l'intérieur de leur église et qui les bouleversent. À quoi peuvent-ils se rattacher? Les fortes structures imposées dans leur jeunesse au niveau de certaines croyances ne tiennent plus. Les représentations qui semblaient immuables sont remises en question. N'avons-nous pas souvent entendu de la bouche même de certains aînés que la spiritualité prenait une grande place dans leur vie maintenant qu'ils avaient plus de temps à leur disposition? Le Gérontophile, Vol.13 No.1 1991

On définit parfois la sagesse comme le fait d'apprendre à vivre avec les contradictions de la vie, en se dégageant une marge de manoeuvre pour naviguer entre ces contradictions. Il y a un rapprochement à faire ici entre l'acquisition de cette sagesse et le progrès dans la vie spirituelle comprise comme docilité à l'Esprit, qui est un «un esprit de sagesse et d'intelligence, de conseil et de force», Isaïe 11, 21

Spiritualité et religion
On peut connaître une vie spirituelle authentique (vivre selon l'Esprit de Dieu ou prendre au sérieux les appels de la vie) en dehors de tout lien avec une religion organisée; la religion est elle-même ambivalente face à la vie spirituelle, pouvant privilégier par exemple l’obéissance à l'autorité plutôt que la liberté, et la conformité à la tradition plutôt que la recherche personnelle. La conversion implique une démarche cognitive: il s'agit de repenser sa vie, c'est-à-dire de revoir ce qu'on est en train de devenir à la lumière des prises de conscience que la vie nous a fait faire. Il ne faut pas confondre la capacité de dénouer des liens avec l'incapacité de créer des liens. Le détachement ne signifie pas l'irresponsabilité face aux liens qui ont été tissés et face aux engagements qui ont été pris. Mais s'il y a un temps pour planter, pour coudre et pour garder, il y en a un aussi pour déraciner, pour découdre et pour laisser aller (Écclésiaste 3,2-7). Depuis le début du XXe siècle, les sciences, la technologie et même les sciences humaines ont laissé voir leur impuissance à intégrer les questions de sens et de valeurs. Celles-ci, en raison de leur lien inextricable avec la vie, surgissent là où il est encore possible de les entendre dans un discours cohérent. C'est à la philosophie et à la spiritualité qu'il revient de dégager le sens de la vie, durant son cours et à son terme, et de lui donner sa pleine dimension. Nous aborderons donc cette question en nous référant principalement à Maslow, pour qui la spiritualité semble inscrite dans les fibres les plus fondamentales de l'organisme humain. Face à la déshumanisation, à la perte de sens et l'inversion des valeurs dont parle Polanyi (1975), devant l'éclatement et le chaos s'amorce la tendance inverse. D'une part, on remet en question l'idée de "progrès"et d'évolution",d'autre part, devant le vieillissement des populations, les cadres du réel éclatent et cherchent un nouvel équilibre. De nouveaux sens émergents, de nouveaux mythes, de nouvelles formes d'art et de spiritualité. Aucun domaine n'échappe à la restructuration. En fin de compte, le bonheur et la sérénité passent par l'acceptation de la douleur et de la mort. -Le Gérontophile, Vol.13 No.1 page 5

La religion
Les croyances et la pratique religieuses, vécues d'une manière authentique et profonde, ont toujours été considérées comme des sources potentielles de significations personnelles. Une recherche de Blazer et Palmore (1976) confirme que les attitudes religieuses positives et les activités dans ce domaine aident de façon importante la personne âgée à s'adapter, à développer des sentiments d'utilité et de satisfaction, et à donner un sens à sa vie. Frankl (1963) met l'accent sur l'engagement spirituel comme étant une base possible pour la découverte du sens de la vie. D'autres études mettent aussi en évidence le lien significatif et positif entre la religion et le sens de la vie (Crandall et Rasmussen, 1975; Soderstrom et Wright, 1977). Si la personne âgée le souhaite, certains moyens peuvent être mis à sa disposition pour continuer sa croissance spirituelle: des cassettes, des livres, des émissions de radio et de télévision, une participation aux activités religieuses de son choix, etc. La prière demeure aussi, pour la personne âgée, une manière de rejoindre son Dieu et de trouver réconfort et sens dans les moments plus difficiles. Une attitude de respect de la part de l'intervenant face aux croyances religieuses de l’aîné favorisera sûrement son évolution spirituelle. À notre époque moderne, où le vide existentiel et la disparition des valeurs de base constituent un malaise, ne devient-il pas urgent de se poser la question du sens de la vie? La vieillesse est un temps propice à cette réflexion, mais elle apporte aussi sa réponse. Quand les biens matériels, la santé et les personnes aimées disparaissent progressivement, que reste-t-il de la vie d'un humain? L'amour qu'il a prodigué à ses semblables, peut-être? Simone de Beauvoir (1970) écrivait que la seule solution pour que notre vieillesse ne devienne pas amère désillusion et dérision réside dans la poursuite de buts qui donnent un sens à notre vie). Poursuivre toutes formes d'engagement envers des personnes et des causes et approfondir sans cesse l'amour, l'amitié, la compassion et la tolérance envers les autres humains constituent des façons de remplir nos vies de signification et de nous projeter au-delà du déclin et de la déchéance. Ce sont des pas vers une vieillesse plus humaine.
La vieillesse n'est pas une fin. Bien qu'on ne puisse ignorer les déclins qu'elle entraîne, la vieillesse peut être un temps d'accomplissement intérieur et de plénitude de sens. Un amour longuement mûri, qui s'épanouit en tolérance, en compréhension et en tendresse, n'est-ce pas le plus beau cadeau que la vieillesse puisse faire à l'humanité tout entière? Car, mieux que la science et la technique, la jeunesse et la beauté, le pouvoir et la force, mieux que tout cela l'amour ouvre le chemin du bonheur. Les grandes spiritualités, juive, chrétienne et islamique, sont, chacune à sa façon, des spiritualités de l'acceptation de soi. Pourquoi ne pas citer le taoïste Lin-Yu-Tang qui a publié en 1937 -The importance of living: Celui qui connaît les lois de la vie jamais ne s'oppose aux événements. Il en change le cours par son acceptation, par l'intégration, jamais par le refus. II accepte toutes choses jusqu'a ce que, les ayant assimilées toutes, il parvienne à la maîtrise parfaite.
Les spiritualités de l'acceptation sont possibles à tout le monde, tout comme la lucidité est un appel à toute personne de bon vouloir. Du livre de Job 8, 8-10: Interroge donc les générations d'antan, sois attentif à l'expérience de leurs ancêtres... ils t'instruiront et te parleront, et de leurs mémoires ils tireront des sentences.

Offrande
Nous en venons à la dernière étape d'une spiritualité sans frontières qui s'appliquerait à toute vieillesse, ancienne ou nouvelle, en acte ou en devenir, c'est l'OFFRANDE. L'offrande consentie est libératrice. Offrir déjà est plus grand que recevoir. Du moins, en principe. Tous les jours, des hommes, des femmes se donnent à coeur et à corps perdu à leur travail, à leurs projets: tout y passe. Malgré le déséquilibre évident, chez certains, de tout donner, on retrouve des éléments d'une mystique sacrificielle bien connue en histoire des religions. Car, mieux que servir ses seuls et propres intérêts, il y a offrir sa vie à une société d'appartenance, à sa famille, aux siens, voire à l'humanité. Telle est l'offrande à laquelle nous pensons présentement. Elle suppose une grande générosité d’âme et de cœur, une intériorité consentie. Le spirituel, l'esprit, est capable de contourner l'âge.
-Le Gérontophile Vol.17 No.2 page 41 et 42

Conclusion: Avons-nous jeté l’eau sale de la religion et ou de la spiritualité avec le bébé? Est-ce que des théories et la science peuvent efficacement remplacer soudainement des croyances que nos pères et ancêtres avaient? Certes, aucune organisation religieuse ne peut se vanter d’être parfaite. Mais, était-il nécessaire et urgent de se débarrasser du message essentiel et vital du christianisme ou autre? Allons-nous continuer de dénaturer et de polluer l’environnement physique et spirituel? Sommes-nous tous dans un système qui privilégie l’appât du gain plus que le respect de la nature et de ses valeurs intrinsèques? Je crois que les arguments, plutôt positifs, en faveur de la non-suppression de la spiritualité dans ces textes sont assez éloquents et parlent d’eux-mêmes. Je terminerai par ce passage biblique: Ecclésiaste 3:11 «Il fait toute chose bonne en son temps; même il a mis, dans leur cœur, la pensée de l’éternité, bien que l’homme ne puisse pas saisir l’oeuvre que Dieu fait, du commencement jusqu’à la fin à». Si les humains se retrouvent devant une finalité non résolue, que lui restera-t-il face à la mort? Auront-ils peiné toute leur vie pour que tout finisse dans la tombe et l’oubli? N’est-ce pas là une mine anti-personnelle vis-à-vis l’espoir? Si la spiritualité est une béquille, quand est-il des millions d’individus qui ont maintenant besoin de consommer des antidépresseurs et des anti-anxiogènes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rinax



Nombre de messages : 46
Age : 37
Emploi : Employé de banque
Loisirs : Etude de la Bible, Guitare,panini
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   Lun 12 Fév 2007 - 12:02

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont participé à ce sujet (surtout Serge) mais vu la tournure que le sujet prend je pense qu'il est bon d'arrêter là.Chaque personne a pu exprimer son point de vue mais il arrive un moment ou la pensée humaine déborde d'imaginationau point de devier le véritable sujet et de s'en prendre à divers religions etc...et autres discussions qui n'ont pas leur place dans ce sujet (il est toujours meiux d'ouvrir un nouveau sujet que de dévier un existant).
Que Dieu vous bénisse.

Rinaldo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 6 signes de la Seconde Venue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 6 signes de la Seconde Venue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» PREUVE que l'attente de la seconde venue du Seigneur n'est pas un millénarisme
» Vidéo didactique sur l'Enlèvement de l'Église et la Seconde Venue du Seigneur Jésus !
» Marie :" Je suis le précurseur de la seconde venue de Jésus-Christ, votre Mère Céleste."
» Ma Seconde Venue aura lieu peu de temps après L’Avertissement.
» LA PROXIMITE DE LA SECONDE VENUE DU SEIGNEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: Psaumes 37:4 : Sujets et discussions-
Sauter vers: