Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'OBÈISSANCE ET LA CRAINTE DE L'OPINION DES HOMMES 24-10-06

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: L'OBÈISSANCE ET LA CRAINTE DE L'OPINION DES HOMMES 24-10-06   Sam 28 Oct 2006 - 20:09

MARDI 24 OCTOBRE 2006
L’obéissance et la crainte de l’opinion des hommes

Rom 8 : 14-17

14 car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu.
15 Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba! Père!
16 L’Esprit lui–même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.
17 ¶ Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui.


14 Tous ceux qui sont conduits par l’Esprit. Ceux qui "à travers l’Esprit font mourir les actions du corps" sont conduits par l’Esprit. #Ro 8:13 Ils lui obéissent mieux qu’à la chair. La présence de l’Esprit qui les conduit montre qu’ils sont fils de Dieu. Comment sont-ils conduits?
(1) Ils ont livré leurs propres volontés à faire la volonté de Dieu, et cherchent à lui obéir en toutes choses.
(2) L’Esprit leur est donné pour les aider dans leur faiblesse, et avec son aide ils sont vainqueurs de la chair. #Ro 8:26
Fils de Dieu. Nous devenons fils de Dieu quand nous sommes nés de nouveau, d’eau et d’Esprit. #Jn 3:5 Et nous maintenons cette filiation en étant conduits par l’Esprit.
15 Vous n’avez point reçu un esprit de servitude. Il est fait référence au moment où ils sont nés de nouveau, et sont entrés dans le royaume de Dieu. Ils n’ont pas reçu un esprit d’esclavage, de servitude au péché, n’ayant pas à obéir à une dictature, et de là être dans la crainte de la mort. Au lieu de cela, ils ont reçu le Saint-Esprit selon la promesse. #Ac 2:38
Un Esprit d’adoption. L’Esprit de Dieu est accordé à tous ceux qui sont acceptés comme ses enfants. Paul écrivait aux Romains, pour lesquels l’adoption des enfants était chose courante. Ils pouvaient donc bien comprendre le sens des mots "adoptés," ou "fils de Dieu." L’Esprit dans leurs coeurs produit une confiance bienveillante qui les rend capables de s’adresser à Dieu comme à un Père.
Abba! Père. Abba est le mot chaldéen pour père.
16 L’Esprit lui-même ... que nous sommes enfants de Dieu. L’Esprit de Dieu est un témoin de ce fait. Notre esprit est un témoin qui corrobore. Comment chacun doit-il porter témoignage?
(1) Notre témoignage est généralement apporté par des paroles, mais pas toujours. Le témoignage de l’Esprit de Dieu est par la parole. Voir #Heb 10:15 Le Saint-Esprit nous montre comment nous devons devenir enfants de Dieu, et comment continuer notre vie chrétienne.
(2) Il porte témoignage dans nos vies par ses fruits. Portons-nous les fruits de l’Esprit? Voir #Ga 5:22,23
(3) Notre propre esprit témoigne-t-il que nous "nous affectionnons aux choses de l’Esprit?" Peut-on chez nous en reconnaître les fruits, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs?

17 Si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers. Observons l’enchaînement des arguments:
(1) Nous sommes les fils de Dieu.
(2) Ceci est montré par notre réception de l’Esprit d’adoption.
(3) L’Esprit de Dieu et notre esprit témoignent ensemble que nous sommes enfants de Dieu.
(4) mais les enfants sont des héritiers, donc nous le sommes.
Héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ. Sous la loi Juive, le frère le plus ancien avait une double portion, mais Christ nous admet tous au partage du grand héritage.
Si toutefois nous souffrons avec lui. Au figuré, nous souffrons avec lui quand nous sommes "baptisés dans sa mort." Nous sommes crucifiés, nous mourons, "nous sommes ensevelis avec lui." #Ro 6:3, 6, 2, 4, 5 De là, par cet aspect, nous avons la "communion de ses souffrances." #Php 3:10 Mais nous devons être prêts, pour son amour, à porter la croix pendant notre vie. Si nous faisons toutes ces choses, nous "serons glorifiés avec lui".


Luc 9 : 26

26 Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges.

26 La honte est un autre obstacle au don total à Christ. Il est absolument irrationnel qu’une créature puisse avoir honte de son Créateur, ou qu’un pécheur puisse avoir honte de son Sauveur. Mais qui de nous est innocent de ce péché ? Le Seigneur admet que les disciples puissent avoir honte, et Il les avertit solennellement: si, pour ne pas avoir à éprouver ce sentiment, nous menons la vie des chrétiens de nom, en nous conformant au monde, le Fils de l’homme aura honte de nous quand Il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges. Il souligne la triple splendeur de sa seconde venue comme pour montrer que toute honte, ou tout mépris enduré à cause de lui semblera dérisoire, comparé à la honte que connaîtront alors ceux qui le renient actuellement.

Matth 26 : 57-75

57 ¶ Ceux qui avaient saisi Jésus l’emmenèrent chez le souverain sacrificateur Caïphe, où les scribes et les anciens étaient assemblés.
58 Pierre le suivit de loin jusqu’à la cour du souverain sacrificateur, y entra, et s’assit avec les serviteurs, pour voir comment cela finirait.
59 Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient quelque faux témoignage contre Jésus, suffisant pour le faire mourir.
60 Mais ils n’en trouvèrent point, quoique plusieurs faux témoins se fussent présentés. Enfin, il en vint deux,
61 26–60 qui dirent: 26–61 Celui–ci a dit: Je puis détruire le temple de Dieu, et le rebâtir en trois jours.
62 Le souverain sacrificateur se leva, et lui dit: Ne réponds–tu rien? Qu’est–ce que ces hommes déposent contre toi?
63 Jésus garda le silence. Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit: Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu.
64 Jésus lui répondit: Tu l’as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel.
65 Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, disant: Il a blasphémé! Qu’avons–nous encore besoin de témoins? Voici, vous venez d’entendre son blasphème.
66 26–65 Que vous en semble? 26–66 Ils répondirent: Il mérite la mort.
67 Là–dessus, ils lui crachèrent au visage, et lui donnèrent des coups de poing et des soufflets
68 26–67 en disant: 26–68 Christ, prophétise; dis–nous qui t’a frappé.
69 ¶ Cependant, Pierre était assis dehors dans la cour. Une servante s’approcha de lui, et dit: Toi aussi, tu étais avec Jésus le Galiléen.
70 Mais il le nia devant tous, disant: Je ne sais ce que tu veux dire.
71 Comme il se dirigeait vers la porte, une autre servante le vit, et dit à ceux qui se trouvaient là; Celui–ci était aussi avec Jésus de Nazareth.
72 Il le nia de nouveau, avec serment: Je ne connais pas cet homme.
73 Peu après, ceux qui étaient là, s’étant approchés, dirent à Pierre: Certainement tu es aussi de ces gens–là, car ton langage te fait reconnaître.
74 Alors il se mit à faire des imprécations et à jurer: Je ne connais pas cet homme. Aussitôt le coq chanta.
75 Et Pierre se souvint de la parole que Jésus avait dite: Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement.


#57-68 Jésus a été emmené à la hâte vers Jérusalem. C’est une mauvaise chose, et qui présage le pire, lorsque ceux qui sont désireux d’être les disciples de Christ, ne sont pas disposés à être reconnus comme tels. Ici commence le reniement de Pierre envers Christ: Car suivre Christ de loin, c’est commencer à s’écarter de Lui. Notre problème doit être davantage d’être prêts pour la fin, quelle qu’elle puisse être, que de se demander avec curiosité ce que sera cette fin. L’événement appartient à Dieu, mais le choix est nôtre. Maintenant les Écritures ont été accomplies: "Car il s’élève contre moi de faux témoins et des gens qui ne respirent que la violence," #Psaume 27:12. Christ a été accusé afin que nous ne puissions pas être condamnés; et si, à certains moments, nous souffrons, qu’il nous soit permis de nous souvenir que nous ne pouvons pas compter faire mieux que notre Maître. Lorsque Christ a été fait péché pour nous, il est resté silencieux, et Son sang a témoigné de Ses souffrances. Jusqu’ici Jésus avait rarement professé expressément être le Christ, le Fils de Dieu; la portée de sa doctrine l’a prouvé, ainsi que Ses miracles; mais maintenant Il ne voulait pas manquer de faire une confession ouverte. Il l’a fait, malgré les souffrances encourues, pour donner un exemple et un encouragement à ses partisans, de le confesser devant les hommes, quel que soit le risque qu’ils encourent. Le dédain, la moquerie cruelle, et l’horreur, sont la part certaine du disciple comme ils ont été celle du Maître, provenant de ceux qui veulent tourner en dérision le Seigneur de gloire. Ces choses ont été prédites avec exactitude dans le cinquantième chapitre d’Esaïe. Confessons le nom de Christ, supportons l’opprobre, et Il nous confessera devant le trône de Son Père.
#69-75 Le péché de Pierre est raconté avec exactitude, car les Écritures relatent fidèlement les choses. Une mauvaise compagnie incite à pécher: Ceux qui sont poussés à cette fréquentation peuvent craindre d’être tentés et pris au piège, comme Pierre. On s’évade difficilement d’une telle compagnie sans culpabilité, ou chagrin, ou les deux. C’est une grande faute que Christ soit pour nous un sujet de timidité, et le fait de dissimuler notre connaissance de Sa Personne, quand nous sommes appelés à témoigner, c’est, en effet, Le renier. Le péché de Pierre a été aggravé; mais il est tombé dans le péché par surprise, non comme Judas, avec préméditation. Mais la conscience doit être pour nous comme le chant du coq, pour nous remettre à l’esprit des péchés que nous aurions oubliés. Pierre a été ainsi amené à la chute, pour diminuer sa confiance en lui, le rendre plus modeste, plus humble, compatissant, et utile à d’autres. L’événement a appris beaucoup de choses aux croyants depuis, et si les incroyants, les pharisiens, et les hypocrites trébuchent, c’est à leurs "risques et périls". Nous ignorons comment nous agirions dans des situations très difficiles, si nous étions laissés à nous-mêmes. Que celui qui pense qu’il restera ferme, fasse attention à ne pas tomber! Soyons donc méfiants envers notre propre coeur, et sachons compter totalement sur le Seigneur. Pierre a pleuré amèrement. La peine qu’on éprouve pour le péché ne doit pas être légère, mais grande et profonde. Pierre, qui a pleuré si amèrement pour avoir renié Christ, ne l’a jamais renié de nouveau; mais il l’a confessé souvent face au danger. La véritable repentance se manifestera par deux choses opposées: La grâce et l’engagement; c’est un signe que notre affliction ne sera pas seulement amère, mais sincère.


Luc 22 : 31-34

31 Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment.
32 Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères.
33 Seigneur, lui dit Pierre, je suis prêt à aller avec toi et en prison et à la mort.
34 Et Jésus dit: Pierre, je te le dis, le coq ne chantera pas aujourd’hui que tu n’aies nié trois fois de me connaître.


#Lu 22:31-34
Annonce du reniement de Pierre #Mt 26:30-35 Mr 14:26-31
La deuxième partie du discours d’adieu porte sur les épreuves et les difficultés qui attendent les chrétiens {versets #Lu 22:31-38}.
Satan, qui est entré en scène dès la trahison de Judas {#Lu 22:3}, continue de combattre Jésus et les siens. Jésus évoque une scène semblable à celles que l’on connaît par le livre de Job {#Job 1:6-12 2:1-7}, quand il parle de Satan qui réclame les apôtres: Satan demande à Dieu la permission de mettre durement à l’épreuve les compagnons de Jésus (à propos des épreuves de Jésus, voir #Heb 2:18 4:15).

#31-32
G. Jésus annonce le reniement de Pierre (22.31-34)
Voici le dernier panneau du tryptique de la déloyauté humaine. Le premier évoque la trahison de Judas, le second montre l’ambition égoïste des disciples. Le troisième nous parle de la lâcheté de Pierre.
En disant Simon, Simon, Jésus met en relief tout l’amour du coeur de Christ pour son disciple sur le point de chanceler. Satan avait réclamé tous les disciples pour les cribler comme le froment. Le Seigneur s’adresse à Pierre comme étant le représentant de tous. Mais Jésus a prié pour Simon afin que sa foi ne défaille pas. Quel encouragement dans ces mots: j’ai prié pour toi ! Lorsqu’il sera revenu au Seigneur, Pierre devra affermir ses frères. Ce retour à Jésus n’a rien à voir avec la conversion ; il s’agit plutôt de la communion retrouvée après un temps d’éloignement.

#33-34
Avec une confiance en soi déplacée, Pierre se déclare prêt à accompagner Jésus jusqu’en prison et même jusqu’à la mort. Le Seigneur lui répond qu’avant le lever du jour, il niera trois fois le connaître !
Dans #Mr 14.30, Jésus annonce à Pierre qu’avant que le coq ne chante deux fois, Pierre le reniera trois fois. Dans #Mt 26.34, Lu 22.34 et #Jn 13.38, le Seigneur ne mentionne qu’un seul chant du coq, après le triple reniement. Il semble difficile de concilier ces affirmations apparemment contradictoires. Peut-être y a-t-il eu plus d’un chant de coq: un pendant la nuit, et un autre à l’aube. On peut aussi faire remarquer que les Evangiles rapportent au moins six reniements différents de Pierre. Il a nié connaître Christ devant:

1. une jeune femme (#Mt 26.69, 70; Mr 14.66-68) ;
2. une autre jeune femme (#Mt 26.71, 72) ;
3. la foule présente (#Mt 26.73, 74; Mr 14.70, 71) ;
4. un homme (#Lu 22.58) ;
5. un autre homme (#Lu 22.59, 60) ;
6. un serviteur du souverain sacrificateur (#Jn 18.26, 27). Il ne peut s’agir d’un des hommes précédents puisqu’il dit: « Ne t’ai-je pas vu avec lui dans le jardin ? »(V. 26).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'OBÈISSANCE ET LA CRAINTE DE L'OPINION DES HOMMES 24-10-06
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avec l'aide du Don de Crainte filiale ou adoration... allons vers la Communion.
» Mon histoire, Ma crainte, ma peur.
» Prière a L'Esprit Saint & Don de la crainte de Dieu !
» Les machinations provoquées par les démons (hommes et jinns)
» Jn 21, 7 Pécheur d'hommes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: