Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 21 NOVEMBRE 06 UN FOYER DE PAIX ET DE GUÉRISON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 21 NOVEMBRE 06 UN FOYER DE PAIX ET DE GUÉRISON   Jeu 23 Nov 2006 - 14:56

MARDI 21 NOVEMBRE 2006
Un foyer de paix et de guérison.

Proverbes 12 : 20
20 La tromperie est dans le coeur de ceux qui méditent le mal, Mais la joie est pour ceux qui conseillent la paix.

#Pr 12:20 La supercherie et le mensonge n’apportent que des troubles et des perplexités. Mais ceux qui font tout pour la paix et le bonheur des autres auront de la joie dans leurs propres esprits.
20 Les méchants ne se contentent pas de mentir ; leur cœur trompeur contraste avec la joie de ceux qui conseillent la paix (le terme hébreu : salôm « paix », donne l’idée de bien-être).


Proverbes 12 : 4
4 Une femme vertueuse est la couronne de son mari, Mais celle qui fait honte est comme la carie dans ses os.

4 Une femme vertueuse ; ce terme exprime en même temps la noblesse de caractère et l’activité efficace au foyer ; son portrait est complété en 31.10-31.

Ephésiens 4 : 3
3 vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix.

Vous efforçant de conserver l’unité de l’Esprit par le lien de la paix. En formant l’Eglise, Dieu avait éliminé la plus grande division qui ait jamais existé entre humains: l’abîme entre Juifs et païens. En Jésus-Christ, cela fut aboli. Mais comment cela serait-il dans la pratique ? Resterait-il un antagonisme latent ? Y aurait-il une tendance de former une « Eglise chrétienne juive » et une « Eglise des nations » ? Afin d’éviter toute division, toute animosité sous-jacente, Paul plaide pour l’unité parmi les chrétiens.

Ils devraient s’efforcer sans relâche de conserver l’unité de l’Esprit. C’est l’Esprit Saint qui a uni tous les vrais croyants en Christ. Le corps est habité par un seul Esprit. C’est une unité de base que rien ne peut détruire. Mais en se querellant et en se chamaillant, les croyants peuvent donner l’impression que ce n’est pas le cas. Conserver l’unité de l’Esprit signifie que l’on vit ensemble dans la paix. La paix est le lien qui unit les membres du corps malgré leurs grandes différences naturelles. Quand surgissent des différends, la réaction courante est la division et la formation d’un nouveau groupe. La réaction spirituelle, par contre, dit ceci: « Dans l’essentiel, l’unité. Face à des questions douteuses, la liberté. En toutes choses, la charité. » Il y a assez d’éléments charnels en chacun de nous pour détruire l’Eglise locale ou toute autre oeuvre de Dieu. Il nous faut donc faire abstraction de nos propres lubies et attitudes personnelles, souvent si futiles, afin de travailler ensemble dans la paix pour la gloire de Dieu et la bénédiction commune.

Ephésiens 4 : 2
2 en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec amour,
Il est important de faire preuve d’une attitude semblable à celle de Christ dans tous les domaines de la vie. Il s’agit de:
* Humilité : c’est une humilité authentique qui provient de l’association avec le Seigneur Jésus.
L’humilité nous rend conscients de notre petitesse et capables d’estimer les autres comme meilleurs que nous-mêmes. C’est l’opposé de la suffisance et de l’arrogance.
* Douceur : C’est l’attitude qui accepte sans révolte ce que Dieu décide et la méchanceté des hommes sans idée de vengeance. Elle est reflétée le plus parfaitement dans la vie de Celui qui a dit: « Je suis doux et humble de coeur ». Wright commente:
Quelle affirmation étonnante et merveilleuse ! Celui qui créa les mondes, qui jeta les étoiles dans l’espace et les nomme toutes, qui garantit le cours des innombrables constellations, qui pèse les montagnes et les collines dans une balance, qui soulève les îles comme de rien, qui tient les eaux des océans dans le creux de Sa main, devant lequel les habitants de la terre sont comme des sauterelles... et quand Il devient homme, Sa nature est humble et douce. Il n’est pas dit qu’Il aurait réalisé en Sa personne un idéal préconçu de l’homme parfait ; non, Il était cet homme. [22, Voir "Eph 6.24" @@ "22. "]
* Patience : une disposition du coeur qui reste patient même lorsqu’il y a de la provocation soutenue. On a illustré cela comme suit: imaginez qu’un chiot aboie contre un grand chien, le chicane et l’attaque ; alors même que le grand chien pourrait n’en faire qu’une bouchée, il s’accommode patiemment de l’impertinence du chiot.
* Se supporter les uns les autres avec amour : accepter que les autres commettent des fautes ou ne réussissent pas ; s’accommoder des différences de caractère, de capacité et d’humeur. Il ne s’agit pas de faire montre de courtoisie alors qu’intérieurement on bouillonne de ressentiments. Il s’agit de témoigner vraiment de l’amour envers ceux qui nous irritent, nous dérangent ou nous embarrassent.


Proverbes 19 : 14

14 On peut hériter de ses pères une maison et des richesses, Mais une femme intelligente est un don de l’Eternel.

#Pr 19:14 Une épouse discrète et vertueuse est plus précieuse que maison et richesse.
19 : 14 Contre-partie de la maxime précédente. On hérite de ses parents des choses qui, pour avantageuses qu’elles sont, ne rendent pas nécessairement heureux. Mais c’est de Dieu {#Pr 18:22} que vient un trésor autrement précieux.
Proverbes 18:22.
Celui qui trouve une femme trouve le bonheur; C’est une grâce qu’il obtient de l’Eternel.


Matthieu 5 : 27-30

27 ¶ Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras point d’adultère.
28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur.
29 Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache–le et jette–le loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe–la et jette–la loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n’aille pas dans la géhenne.

27,28 L’adultère consistait à prendre la femme d’un autre, offense de même gravité que le vol ou le meurtre. Mais le principe est probablement valable pour tout rapport sexuel en dehors du mariage. Le désir est de même nature que l’acte.
#29-30 Une vie exempte de pensées impures exige une grande discipline personnelle. C’est pourquoi Jésus déclare que si un membre ou un organe quelconque de notre corps nous entraîne à pécher, il vaudrait mieux perdre ce membre ou cet organe pendant cette vie que de perdre son âme pour l’éternité. Faut-il interpréter les paroles de Jésus littéralement ? Se faisait-Il l’avocat de l’automutilation ? S’il fallait impérativement perdre un membre plutôt que son âme, alors oui, il faudrait sans hésiter arracher ce membre. Heureusement, ce n’est jamais nécessaire, puisque le Saint-Esprit rend le chrétien capable de mener une vie sainte. Cependant, cela implique la coopération et une stricte discipline de vie de la part du chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 21 NOVEMBRE 06 UN FOYER DE PAIX ET DE GUÉRISON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mardi 22 Novembre 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Mardi 5 novembre
» Les sites sur le 5 novembre 1990
» La vague française de 1954:2 NOVEMBRE 1954, VIOMENIL, VOSGES
» Mardi 8 Novembre 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: