Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BASE BIBLIQUE POUR LE COMBAT SPIRITUEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: BASE BIBLIQUE POUR LE COMBAT SPIRITUEL   Ven 15 Déc 2006 - 16:46

MARDI 12 DÉCEMBRE 2006
Base biblique pour le combat spirituel
1 Timothée 4 : 1-3

1 Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons,
2 par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience,
3 prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.


1 Une apostasie dans les derniers temps. Quelques-uns des signes de cette apostasie. Consignes à Timothée au vu de cela. Le prédicateur doit être un exemple. Il doit veiller sur lui-même.
2 Le mot hypocrisie suggère « le port d’un masque ». Combien cela est typique de ceux qui proposent de fausses doctrines ! Ils essaient de cacher leur vraie identité. Ils ne désirent pas que les gens connaissent le système avec lequel ils sont associés. Ils se font passer pour de bons chrétiens en employant des expressions bibliques et en chantant des cantiques. Ils sont non seulement hypocrites mais aussi menteurs. Leur enseignement n’est pas selon la vérité de la Parole de Dieu ; ils le savent et séduisent les gens délibérément.
Ils portent la marque de la flétrissure dans leur propre conscience (« elle porte la marque infamante appliquée au fer rouge », Trans. PV). Peut-être leur conscience avait-elle été sensible autrefois, mais ils l’avaient fait taire tant de fois et ils avaient péché tellement contre la lumière qu’elle était maintenant devenue insensible et endurcie. Ils n’ont plus de scrupules à contredire la Parole de Dieu et à enseigner des choses qu’ils savent fausses.
3 Deux de ces doctrines de démons sont maintenant citées. La première enseigne qu’il est mal de se marier. Ceci est en contradiction flagrante à la Parole de Dieu. Dieu lui-même a institué le mariage avant l’entrée du péché dans le monde. Le mariage est sacré et quand des faux docteurs l’empêchent, ils attaquent l’ordre de Dieu.
Une illustration de cet enseignement est la loi qui interdit aux prêtres et aux religieuses de se marier. Cependant, d’une manière encore plus directe, ce verset s’applique à l’enseignement de l’affinité spirituelle ainsi nommée par laquelle selon A.J. Pollock, « le lien du mariage est tourné en dérision, et dans sa pratique des hommes et des femmes délaissent leurs partenaires légitimes pour former des alliances impies et illicites avec leurs soi-disant affinités spirituelles ». Nous pourrions aussi mentionner l’attitude de la Science Chrétienne envers le mariage. Sa fondatrice, Madame Eddy, qui se maria trois fois, a écrit:
A moins que l’on apprenne que Dieu est le Père de tous, le mariage continuera. [...] Le mariage qui était autrefois un fait établi parmi nous ne doit pas recueillir notre adhésion. [13, Voir "1Ti 6.21" @@ "13. "]
Le second enseignement des démons est de s’abstenir de certains aliments. Un tel enseignement existe chez les spirites qui affirment que le fait de se nourrir de la chair d’un animal les empêche d’entrer en contact avec les esprits. Les théosophes et les hindous répugnent également à sacrifier toute vie, quelle qu’elle soit, parce qu’ils croient que l’âme d’un homme peut venir habiter dans un animal ou dans toute autre créature.
Le pronom que peut se rapporter au mariage ou aux aliments. Tous deux ont été créés par Dieu, pour que nous en usions avec actions de grâces. Il ne destinait pas seulement ces choses aux inconvertis mais à tous ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.

Tout ce que Dieu a créé est bon. Les aliments et le mariage sont tous deux des créations de Dieu et ne doivent pas être rejetés s’ils sont pris avec actions de grâces. Il a institué le mariage pour la propagation de la vie humaine (voir #Ge 1.28) et a donné la nourriture pour le maintien de la vie (#Ge 9.3).

Jacques 1 : 13-15
13 ¶ Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui–même personne.
14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.
15 Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché ; et le péché, étant consommé, produit la mort.


13 Que personne ... ne dise: C’est Dieu qui me tente. Certains hommes, lorsqu’ils chutent, en rejettent la faute sur Dieu, comme si c’était Dieu qui les avait tentés. Dieu a le péché en horreur, il ne pêche pas et ne tente pas les hommes par le péché; cela lui est absolument impossible.
14,15 Un désir intérieur peut être neutre ou même bon (cf. #Lu 22:15 ; #Php 1:23). Ici, il s’agit d’un désir violent doublé d’attrait (convoitise). Il est accompagné de verbes qui en expriment la force : attiré, séduit, ou « amorcé », « leurré ». Il y a même une dissociation entre la personne et le désir (cf. #Ro 7:17 ; #Jas 1:Cool. Le thème dominant du verset 15 est l’idée de la conception, le désir étant comparable à une prostituée. L’ego fertilise le désir ; le péché, une fois né, grandit (c’est-à-dire se traduit en actes), et donne naissance à la mort. Cf. #Ro 6:23; 7:5. La mort inclut tout : de la condition spirituelle présente au verdict final de Dieu lors du dernier jugement (en contraste avec #Jas 1:12).

Apocal 2 : 9-10
9 Je connais ton affliction et ta pauvreté (bien que tu sois riche), et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan.
10 Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques–uns d’entre vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie.


9 Avec une tendresse particulière, le Seigneur dit à ses saints en proie à la souffrance qu’Il connaît parfaitement leur affliction. Extérieurement, l’Eglise semble connaître la pauvreté, mais dans le domaine spirituel, elle est riche. Comme le dit Charles Stanley: « C’est un honneur spécial d’être semblable à Celui qui n’avait pas d’endroit où reposer sa tête. J’ai appris ceci: Jésus accompagne tout particulièrement ses serviteurs démunis. »
Les croyants à Smyrne subissaient des attaques sévères de la part des Juifs. Les historiens parlent de l’ardeur avec laquelle ces Juifs cherchèrent par exemple à participer au martyre de Polycarpe. Comme Juifs, ils affirmaient être le peuple choisi de Dieu mais, par leur conduite blasphématoire, ils montraient qu’ils étaient une synagogue de Satan.
10 Les chrétiens ne devaient pas craindre les souffrances à venir. Certains seraient jetés en prison et éprouvés par une tribulation de 10 jours. Cette période peut se rapporter soit à 10 jours au sens littéral, soit à 10 périodes de persécution sous le règne des empereurs romains qui précédèrent Constantin, soit à 10 années de persécutions sous Dioclétien.
Les croyants étaient encouragés à demeurer fidèles jusqu’à la mort, c.-à-d. à être prêts à mourir plutôt que de renoncer à leur foi en Christ. Ils recevraient la couronne de vie, récompense spéciale réservée aux martyrs.

Ephésiens 6 : 10-11[/u]

10 ¶ Au reste, fortifiez–vous dans le Seigneur, et par sa force toute–puissante.
11 Revêtez–vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.

[u]Exhortations concernant le combat chrétien (6.10-20)


6 : 10-20 Paul va conclure son épître. En s’adressant à toute la famille de Dieu, il leur lance un appel émouvant en tant que soldats de Christ. Tout enfant de Dieu véritable apprend assez vite que la vie chrétienne est un combat. Les armées de Satan se vouent à empêcher et à obstruer l’oeuvre de Christ et à terrasser le soldat individuel. Mieux un croyant sert le Seigneur, plus il sera soumis aux attaques sauvages de l’ennemi: le diable ne gaspille pas ses munitions contre les chrétiens de nom. Nous ne pouvons venir à bout du diable par nos propres forces. La première injonction préparatoire est donc que nous soyons continuellement fortifiés dans le Seigneur et par les ressources infinies de sa force toute-puissante. Les meilleurs soldats de Dieu sont ceux qui sont conscients de leur propre faiblesse et inefficacité et qui s’appuient uniquement sur lui. « Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes » (#1Co 1.27 b). Notre faiblesse nous incite à nous confier en sa force toute-puissante.

11 La deuxième injonction concerne le besoin d’utiliser les armes divines:
Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les stratagèmes du diable. Il faut être entièrement armé ; une ou deux armes ne suffiront pas. Il ne faut rien de moins que toute la panoplie que Dieu nous fournit afin d’être invulnérables. Le diable use de divers stratagèmes: le découragement, la frustration, la confusion, l’échec sur le plan moral et l’erreur doctrinale. Connaissant notre point le plus faible, il s’y attaque. S’il n’arrive pas à nous mettre hors de combat par une méthode, il en essayera une autre.

2 Timothée 2 : 3
3 Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus-Christ.
On a souvent fait remarquer que Paul emploie, dans ce chapitre, un éventail de comparaisons en décrivant Timothée comme: à) fils (v. 1) ; b) soldat (v. 3, 4) ; c) athlète (v. 5) ; d) laboureur (v. 6) ; e) ouvrier (v. 15) ; f) vase (v. 21) ; g) serviteur (v. 24).
Comme un bon soldat de Jésus-Christ, Timothée devait prendre sa part de souffrances (JND). (#2Co 11.23-29 donne une liste des nombreuses souffrances que Paul endura lui-même.)

1 Pierre 5 : 8-9
8 ¶ Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.
9 Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.

8 Soyez sobres ; cf. 1.13 ; 4.7. Veillez est une allusion frappante aux paroles que le Seigneur lui-même adressa à Pierre dans #Mt 26:41 ; #Mr 14:38. Adversaire est un terme judiciaire, mais le mot grec est probablement la traduction de l’hébreu Satan, qui désigne l’adversaire des âmes, comme dans #Job 1:66 etc. Ici comme là, Satan peut être vu comme l’instigateur de la persécution et de la souffrance, qui cherche à éprouver, et si possible à détruire la foi des enfants de Dieu. Pierre connaissait bien ses agissements (cf. #Mt 16:23 ; #Lu 22:31). Diable est le grecs diabolos, qui signifie « le calomniateur ». En sapant la foi, le diable calomnie Dieu vis-à-vis des hommes (cf. #Ge 3:1, 4,5) et les hommes vis-à-vis de Dieu (cf. #Job 1:9-11; 2:4,5). Rôde ; cf. #Job 1:7; 2:2.
9 Résistez, telle est la méthode que nous recommande Pierre pour triompher du diable, comme dans #Jas 4:7 (cf. #Eph 6:11-17). Ce que le chrétien doit fuir, ce sont les désirs de la chair (cf. #1Ti 6:11 ; #2Ti 2:22). Fermes. On emploie généralement ce mot à propos d’objets matériels, pour parler de leur solidité. Une foi superficielle ne suffit pas ici, puisque Pierre pense probablement au dessein du diable de rendre les chrétiens apostats par la persécution. #Apo 12:11 nous montre aussi le chemin de la victoire au milieu de telles épreuves. Dans le monde, par opposition au groupe d’Églises de l’Asie Mineure (cf. 1.1) auxquelles cette lettre est adressée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BASE BIBLIQUE POUR LE COMBAT SPIRITUEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combat Spirituel
» Prière pour Le Grand Combat spirituel
» Le combat spirituel
» Le combat spirituel de l'abbé Joseph Guillot, prêtre exorciste
» Le Carême, un temps de combat spirituel ? (Vidéo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: