Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 11 NOVEMBRE 2008 LA GENÈSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 11 NOVEMBRE 2008 LA GENÈSE   Mer 12 Nov 2008 - 18:42

Mardi 11 Novembre 2008.

La Genèse.

Genèse 1 : 1-13

1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au–dessus des eaux.
3 Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.
4 Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres.
5 Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.
6 Dieu dit: Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux.
7 Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au–dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au–dessus de l’étendue. Et cela fut ainsi.
8 Dieu appela l’étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le second jour.
9 Dieu dit: Que les eaux qui sont au–dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi.
10 Dieu appela le sec terre, et il appela l’amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon.
11 Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.
12 La terre produisit de la verdure, de l’herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.
13 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisième jour.


*" Genèse" est un nom tiré du grec, il signifie "le livre de la création, ou de la réalisation;" ce titre est correctement traduit car l’ouvrage contient le récit de l’origine de toutes choses. C’est le plus ancien livre historique. Aucun autre livre sur l’antiquité ne conteste son autorité; la plupart des choses enregistrées par plusieurs auteurs païens des plus anciens, ainsi que les différentes coutumes des nations, confirment ce qui est compté dans le livre de la Genèse.

* Dieu crée les cieux et la terre. ( 1-2 )

1-2 Le premier verset de la Bible nous donne une explication rationnelle et utile des origines de la terre et des cieux. Les chrétiens réellement humbles, grâce à leur foi, sont mieux à même de comprendre ces choses, plus que ne le peuvent, par leur imagination, les hommes les plus instruits. Ce que nous pouvons voir du ciel et de la terre, nous fait découvrir la puissance du grand Créateur. Au vu, ici-bas, de notre condition humaine, nous devons garder à l’esprit notre devoir de chrétiens: Lever toujours les yeux vers le ciel, et garder la terre sous nos pieds. Le Fils de Dieu, ne faisant qu’un avec le Père, était avec Celui-ci, lors de la création du monde; qui plus est, on nous dit, dans Sa Parole, que le monde a été fait par Lui, et que rien n’a été fait sans Lui. Ah, quelles nobles pensées devrions-nous avoir au sujet de ce grand Dieu que nous adorons, ce grand Médiateur vers qui nous adressons nos prières! Et ici, dès le début du Saint Livre, nous lisons, au sujet de cet esprit divin, qu’Il travaille dans le coeur de l’homme; ce type d’action est d’ailleurs souvent mentionné dans d’autres passages de la bible. Il faut remarquer qu’au début, il n’y avait rien d’enviable sur la surface terrestre car le monde d’alors était informe et vide; tout n’était que désolation. De manière imagée, l’oeuvre effectuée par la grâce, dans l’âme, est aussi une création nouvelle: Dans une âme "en friche," là où il n’y a pas eu de nouvelle naissance, on ne peut trouver que désordre, confusion et tout ce qui concerne le mal; cette âme est vide de tout ce qui concerne le bien, de tout contexte divin; on n’y trouve que l’obscurité car il n’y a en elle que ténèbres: C’est ici notre état naturel, avant que la Grâce toute puissante ne produise en nous Son changement.

La création de la lumière. ( 3-5 )

3-5 Dieu dit: "Que la lumière soit"; ce fut Sa volonté et aussitôt la lumière jaillit. Que de puissance, dans la Parole de Dieu! Lors de la nouvelle naissance, la première chose traitée dans l’âme est la lumière: Le Saint Esprit oeuvre sur la volonté et les affections, de façon à éclairer notre compréhension. Ceux, qui dans leur péché, vivaient dans les ténèbres, sont, par grâce, parvenus à la Lumière, à savoir, le Seigneur. L’obscurité aurait régné éternellement sur l’homme déchu si le Fils de Dieu n’avait pas été ému de compassion à son égard, 1Jean 5: 20. La lumière que Dieu désirait, au tout début, a été agréée. Dieu a séparé la lumière des ténèbres; Qu’y a-t-il en effet de commun entre les deux? Dans les lieux célestes se trouve une lumière parfaite, l’obscurité n’existe pas; en enfer, c’est l’inverse: Ce ne sont que ténèbres, il n’y a aucune clarté. Le jour et la nuit appartiennent au Seigneur; vivons-les chacun en Son honneur, en travaillant pour Lui le jour et en nous reposant sur Lui chaque nuit, méditant Sa parole sans cesse.

Dieu sépare la terre des eaux; Il rend la terre fructueuse. ( 6-13 )

6-13 Le monde était vide, mais par le biais d’une Parole, il se remplit des richesses divines et ce, jusqu’à ce jour. Il est cependant permis à l’homme de jouir de ces richesses, elles proviennent de Dieu, et doivent être utilisées pour Son service et à Son honneur. Dès que Dieu a donné son ordre, la terre a produit l’herbe, les plantes, et les fruits. Dieu doit être glorifié pour tous les avantages que nous recevons des produits de la terre. Si nous recevons les bénédictions de la Fontaine de la grâce divine, nous pouvons nous réjouir en Lui, même si ces miséricordes semblent parfois temporairement tarir.

2 Pierre 3 : 7

7 tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies.

7 Par la même parole. Les cieux et la terre furent formés par la parole de Dieu, mais la même parole, qui a toujours été sûre et certaine déclare qu’ils sont réservés pour le feu.
Voir Psaume 50: 3 ; Psaume 97: 3 ; Isaïe 66: 15 ; Isaïe 66 : 24 ; Daniel 7: 9 ;
Malachie 4: 1 .
Pour le jour du jugement. Cette destruction par le feu se fera lorsque le Seigneur sera révélé dans son jugement et quand la perdition surviendra sur les hommes impies.


Éphésiens 4 : 13-14

13 jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,
14 afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,


13 Jusqu’à ce que nous soyons. Ces charges sont données afin que tous arrivent au but décrit plus bas. Ils doivent être continués dans une forme ou une autre jusqu’à ce que ce but soit atteint. Dans l’Unité de la Foi. Ceci est un des plus grands objectifs à atteindre à travers ces charges. Paul, comme Apôtre et Prophète exhorte de la même manière dans: 4: 2
En tant qu’Apôtre et Prophète, il nous exhorte encore. Tout Evangéliste et Pasteur, qui est sous l’Esprit de Dieu devrait œuvrer dans ce même sens. Non seulement "L’Unité de la Foi," mais dans l’Unité de la connaissance du Fils de Dieu. Qui est aussi prônée. L’Unité complète de la Foi sera atteinte quand tous connaîtront Christ d’une manière égale. A l’état d’homme fait. Le second objectif à atteindre est la noble stature d’un homme, entièrement développée, d’après le modèle de vie donné par Jésus-Christ. Ceci doit être le but de tout enseignement, et de toute existence. Si nous ne pouvons pas pleinement l’atteindre pendant que nous sommes encore dans la chair, nous pouvons certainement en faire notre but et pouvons grandir de plus en plus dans l’image du Christ.
14 Lorsque les dons s’exercent comme Dieu l’entend et que les saints servent le Seigneur activement, trois dangers sont évités: le manque de maturité, l’instabilité et la crédulité.
Le manque de maturité. Les croyants qui n’ont jamais eu à faire face à des agresseurs en servant Christ restent spirituellement des enfants. Ils sont restés sous-développés par manque d’exercice. C’est de leurs semblables que parle Heb 5.12 : « Vous [...] qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne ».
L’instabilité. L’inconstance est un autre danger. Les chrétiens manquant de maturité sont susceptibles de se laisser prendre par les nouveautés grotesques et les marottes des charlatans professionnels. Ils deviennent des bohémiens spirituels qui vont d’une fantaisie séduisante à une autre.
La crédulité. Le danger le plus pernicieux est celui de la tromperie. Ceux qui sont restés des bébés ne sont pas versés dans la Parole de la justice et leurs sens ne sont pas exercés à discerner entre le bien et le mal ( Heb 5.13-14 ). Inévitablement, ils rencontrent quelque faux prophète qui les impressionne par son zèle et sa sincérité apparente. Vu qu’il emploie des mots religieux, ils croient qu’il doit être un vrai chrétien. S’ils avaient étudié la Bible personnellement, ils sauraient voir qu’il ne fait que jongler avec les mots. Mais non, ils sont emportés par son vent de doctrine et se laissent entraîner dans l’erreur systématisée par leur tromperie sans scrupules.


Galates 5 : 22

22 Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi ;
23 la loi n’est pas contre ces choses.


22 Mais le fruit de l’Esprit. Les fruits nommés ne sont pas nos fruits, mais ceux de l’Esprit en nous. Si nous portons ces fruits, nous montrons que nous avons l’Esprit.
Il y en a quatre groupes:
1 L’amour, la grâce chrétienne qui contient toute la loi.
2 La joie et la paix, qui sont l’état normal du chrétien.
3 Les grâces qui nous relient aux autres: la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur.
4 Le dernier fruit étant pour nous-même: la tempérance, ou le contrôle de soi. Cela n’implique pas seulement l’abstention de boissons fortes et de nourritures, mais aussi la tempérance par rapport à la colère, aux paroles, aux désirs, à la passion pour l’argent ou le pouvoir.
23 La loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui portent ces fruits ne seront pas en contradiction avec la loi.


Matthieu 5 : 10

10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux!

10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice. Les Juifs espéraient un royaume conquérant, et dont les citoyens seraient des seigneurs parmi les nations, mais Christ prononce une bénédiction sur ceux qui sont persécutés, non pour leurs méfaits, mais pour la justice. Ils posséderont le royaume. Il n’y a pas de doute que ces mots ont soutenu et réjoui plus d’un martyr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 11 NOVEMBRE 2008 LA GENÈSE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mardi Gras 2008
» Semaine du 10 au 16 novembre 2008
» Semaine du 17 au 23 novembre 2008
» Semaine du 03 au 09 novembre 2008
» Semaine du 27 octobre au 2 novembre 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: