Psaumes 37:4

Sujets chrétiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARDI 19 JANVIER 2010 LES PRINCIPES DU SUCCES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guidobarbarossa



Nombre de messages : 204
Age : 69
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: MARDI 19 JANVIER 2010 LES PRINCIPES DU SUCCES   Mer 20 Jan 2010 - 15:55

Mardi 19 Janvier 2010

Dernière (Vidéo)

Les principes du succès

Revendiquer les promesses de Dieu
2 Corinthiens 1 : 20-22

20 car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c’est en lui qu’est le oui; c’est pourquoi encore l’Amen par lui est prononcé par nous à la gloire de Dieu.
21 Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c’est Dieu,
22 lequel nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos coeurs les arrhes de l’Esprit.


20 Toutes les promesses de Dieu, quel qu’en soit le nombre, trouvent leur accomplissement en Christ. Tous ceux qui trouvent en lui la réalisation des promesses divines ajoutent leur Amen:
Nous ouvrons notre Bible à la page d’une promesse, nous levons les yeux vers Dieu, et Dieu dit: « Tu peux avoir tout cela par Christ ». En faisant confiance à Christ, nous disons « Amen » à Dieu. Celui-ci parle par Christ, et nous croyons en Christ ; Christ offre et la foi saisit ; toutes les promesses divines sont accomplies en Jésus-Christ. En Lui et par Lui, nous nous les approprions, et nous disons: « Oui, Seigneur ; je Te fais confiance. » Tel est le « oui » de la foi.
Tout cela est à la gloire de Dieu par nous. « Il est glorifié lorsque des âmes humaines se rendent compte que Dieu leur annonce des choses infiniment meilleures que celles qu’elles auraient pu imaginer, et que ces choses excellentes sont absolument certaines et sûres en son Fils », écrit Denney. En déclarant par nous, Paul rappelle aux Corinthiens que c’était par le moyen de la prédication d’hommes comme Timothée et lui-même qu’ils avaient été amenés à revendiquer les promesses de Dieu en Christ. Si l’apôtre avait été un imposteur, comme ses adversaires le prétendaient, comment Dieu aurait-Il pu se servir d’un homme fourbe et menteur pour parvenir à des résultats si merveilleux ? C’était impensable.
21 Paul poursuit en affirmant que les Corinthiens et lui sont solidaires dans la vie. Dieu les a établis dans la foi et les a affermis en Christ par le moyen de sa Parole. Il les a également oints de l’Esprit, les a qualifiés, les a revêtus de puissance et les a enseignés.
22 De plus, Dieu les avait marqués d’un sceau et avait mis dans leurs coeurs les arrhes de l’Esprit. Nous avons là deux autres opérations du Saint-Esprit. Le sceau est la marque de propriété et de sécurité. Le Saint-Esprit qui demeure dans le croyant atteste qu’il appartient désormais à Dieu et qu’il jouit d’une sécurité totale et éternelle. Ce sceau est évidemment invisible. Le monde constate notre appartenance à Christ non à des insignes que nous pourrions porter, mais aux fruits d’une vie remplie de l’Esprit. L’Esprit représente aussi les arrhes, ou l’acompte, de l’héritage à venir. Lorsque Dieu sauve un homme, Il lui donne le Saint-Esprit qui demeure en lui. Avec la même certitude qu’il accueille l’Esprit, l’homme entre en pleine possession de l’héritage de Dieu. Les mêmes sortes de bénédictions que le Saint-Esprit réalise dans nos vies présentes seront un jour nôtres dans leur pleine mesure.


Dieu est avec toi
Matthieu 28 : 20

20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

20 Enseignez-leur. La seconde partie de l’instruction est ensuite donnée. La première partie demande de faire des disciples, et dit comment ils doivent être faits. La seconde partie demande d’instruire les disciples dans la justice. D’où la parole: "enseignez-leur". A observer tout ce que je vous ai prescrit. Tout ce qui doit être dit par le fidèle enseignant Chrétien est ce qui a été prescrit. Nous voyons tout de suite que ceci restreint certaines choses qui sont souvent enseignées. L’enseignement ne doit pas porter sur des questions oiseuses, des spéculations dogmatiques, des croyances humaines. Par contre, doit être enseigné tout ce que Christ a prescrit. Une partie de cet enseignement se trouve dans les évangiles, mais d’autres éléments se trouvent dans les Actes et les épîtres. Dans ces livres nous trouvons tous les devoirs de la vie chrétienne. Je suis avec vous tous les jours. C’était une oeuvre ardue qu’il demandait à ses disciples d’entreprendre: quelques hommes travailleurs, mais sans influence, illettrés, allaient entreprendre la conquête morale et religieuse d’un monde qui venait juste de crucifier leur Maître. Ils avaient cependant l’assurance qu’ils seraient à la hauteur de leur tâche, car:
(1) Tout pouvoir, ou autorité, dans le ciel et sur la terre était dans les mains de leur Seigneur crucifié.
(2) Il leur déclare: "Je suis avec vous tous les jours." Celui qui a tout pouvoir sera présent, avec eux, un secours dans les moments de besoin. Un Sauveur puissant, présent, et secourable. Jusqu’à la fin du monde. Jusqu’à la fin de la pratique chrétienne, la venue du Seigneur, et le jour du jugement.


L’audace est une vertu de la justice.
Actes 4 : 29-30

29 Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d’annoncer ta parole avec une pleine assurance,
30 en étendant ta main, pour qu’il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus.


29-30 Et maintenant, Seigneur, . . . une pleine assurance. Notons leur requête. Ils ne demandent pas d’être sauvés des peines, de la persécution, ou de la mort. Ils ne demandent rien pour eux-mêmes personnellement, mais ils demandent:
(1) qu’ils puissent avoir la hardiesse, en face des menaces, d’apporter la parole, et
(2) que Dieu puisse renforcer leur témoignage par des dons de pouvoirs miraculeux. Cette prière est consacrée à l’amour de l’oeuvre.


Méditer la parole de Dieu.
Josué 1 : 7

7 Fortifie-toi seulement et aie bon courage, en agissant fidèlement selon toute la loi que Moïse, mon serviteur, t’a prescrite; ne t’en détourne ni à droite ni à gauche, afin de réussir dans tout ce que tu entreprendras.

7-8 La loi que Moïse, mon serviteur, t’a prescrite... ce livre de la loi est celui dont parle Deut 31: 24, 26. Deut 31: 9, 11. Cette loi doit être l’objet d’une méditation constante. Deut 5: 29-33; 6: 4-9 ; Psaumes 1: 2-3.

Les églises qui agiront grandiront
2 Corinthiens 6 : 2

2 Car il dit: Au temps favorable je t’ai exaucé, Au jour du salut je t’ai secouru. Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut.

2 Car il dit. Voir* Esaïe 44: 8
La prophétie est une offre de salut aux païens, aux Gentils, dont les Corinthiens faisaient partie. Cela indique que Dieu a offert le salut, mais que Voici maintenant le temps favorable, et il n’est pas prudent de le négliger.


Sagesse
Jacques 1 : 5

5 Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée.

5 Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse. C’est peut-être un des manquements dont parle le verset précédent. Si tel est le cas, demandons cette sagesse à Dieu. Qui donne à tous simplement. Le mot grec aplos, traduit ici par simplement, est parfois rendu par généreusement. Dieu répond généreusement à nos requêtes et, contrairement aux hommes, il ne tient pas la comptabilité de nos demandes pour nous en faire le reproche ensuite.

L’endurance dans les épreuves glorifie le Seigneur.
2 Corinthiens 6 : 4-10

4 Mais nous nous rendons à tous égards recommandables, comme serviteurs de Dieu, par beaucoup de patience dans les tribulations, dans les calamités, dans les détresses,
5 sous les coups, dans les prisons, dans les troubles, dans les travaux, dans les veilles, dans les jeûnes;
6 par la pureté, par la connaissance, par la longanimité, par la bonté, par un esprit saint, par une charité sincère,
7 par la parole de vérité, par la puissance de Dieu, par les armes offensives et défensives de la justice;
8 au milieu de la gloire et de l’ignominie, au milieu de la mauvaise et de la bonne réputation; étant regardés comme imposteurs, quoique véridiques;
9 comme inconnus, quoique bien connus; comme mourants, et voici nous vivons; comme châtiés, quoique non mis à mort;
10 comme attristés, et nous sommes toujours joyeux; comme pauvres, et nous en enrichissons plusieurs; comme n’ayant rien, et nous possédons toutes choses.


* L’apôtre, et d’autres compagnons d’oeuvre prouvent leur fidélité dans le ministère en Christ, par leur vie et leur conduite dénuées de tout reproche. (1-10)

1-10 L’évangile est une parole pleine de grâce qui résonne dans nos oreilles. L’annonce de la bonne nouvelle est une annonce de Rédemption, une possibilité de recevoir l’offre de la grâce et du salut, et le temps présent est le moment propice pour accepter cette offre. Demain ne nous appartient pas: Nous ne savons pas de quoi il sera fait, ni ce que nous serons. Nous jouissons en ce moment d’un jour de grâce; soyons vigilants pour ne pas négliger ce fait. Les ministres de l’évangile devraient se considérer comme des serviteurs de Dieu, et devraient agir en tant que tel en toutes circonstances. L’apôtre se conduisait ainsi, avec beaucoup de patience dans ses afflictions, en appliquant de bons principes, dans un esprit de service. Les croyants, dans ce monde, ont besoin de la grâce de Dieu et des armes contre toute tentation, de façon à recevoir, sans aucune fierté, l’approbation des hommes; ils doivent supporter les reproches patiemment. Ils n’ont rien de par eux mêmes, mais possèdent toutes choses en Christ. De telles différences caractérisent la vie d’un chrétien, et c’est à travers ces variétés de conditions et de rapports avec les autres, que se trace notre chemin vers le ciel; et nous devons veiller à ce que toutes les choses que nous pratiquons soient approuvées par Dieu. Quand l’évangile est prêché avec fidélité, et totalement admis, il relève toute condition, même celle des plus démunis, qui épargnent ainsi ce qu’avant ils dépensaient avec tapage, et emploient diligemment leur temps à des choses utiles. Ils économisent et croissent par la religion, et ainsi deviennent riches, à la fois dans le monde à venir et aussi en comparaison avec leur état coupable, l’état de débauche qu’ils avaient avant qu’ils n’aient reçu l’évangile.

Grandeur
1 Corinthiens 4 : 20

20 Car le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance.

20 Après tout, ce qui compte, c’est la puissance, car le royaume de Dieu ne se résume pas en paroles seulement, mais aussi en actions. Il ne se contente pas d’une profession de foi, mais exige la réalité de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MARDI 19 JANVIER 2010 LES PRINCIPES DU SUCCES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samedi 9 janvier 2010: journée sans fourrure (Toulouse)
» Observation vendredi 29 janvier 2010 - Opposition de Mars
» Revue De Presse Invité : Pierre Jovanovic Mercredi 13 janvier 2010
» Mardi Gras 2010
» Semaine du 11 au 17 janvier 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psaumes 37:4 :: EGLISE D'HAINE-ST-PIERRE :: Sujets des messages de l'église d'Haine-St-Pierre-
Sauter vers: